Référence multimedia du sénégal
.
Google

Accueil triomphal pour Obama au Ghana

Article Lu 1790 fois

Barack Obama a reçu vendredi soir un accueil triomphal à son arrivée au Ghana, pour sa première visite officielle en Afrique subsaharienne depuis son arrivée à la présidence des Etats-Unis.



Accueil triomphal pour Obama au Ghana
La venue d’Obama, dont le père est né au Kenya, et de son épouse Michelle, qui descend d’Africains déportés comme esclaves en Amérique, revêt, entre autres pour ces raisons, un aspect symboliquement fort. Obama a choisi le Ghana comme exemple de bonne gouvernance, dans un continent marqué par de multiples conflits, coups d’Etat et exemples de corruption. "L’une des raisons pour lesquelles nous nous rendons au Ghana est qu’il s’agit d’une démocratie qui fonctionne, avec un président résolu à faire reculer la corruption, et où l’on constate une croissance économique notable", a déclaré Obama avant de quitter l’Italie.

Accompagné de son épouse et de ses deux filles, le président américain a été accueilli à l’aéroport d’Accra par son homologue John Atta Mills, élu en décembre dernier au terme d’un scrutin que ni fraudes ni violences ne sont venues entacher.

Les réformes économiques menées dans ce pays producteur de cacao et d’or, et à partir de l’an prochain de pétrole, ont également contribué à un afflux d’investissements, qui ont dynamisé la croissance avant que l’impact de la crise économique ne se fasse sentir.

DISCOURS AU PARLEMENT

De nombreuses personnes s’étaient massées dans les rues autour de l’aéroport alors que la nuit tombait, dans l’espoir d’apercevoir le président américain.

"C’est un grand moment pour le Ghana et pour l’Afrique. Nous devons le célébrer. Je pense qu’il a de bonnes intentions pour l’Afrique et nous devons coopérer avec lui", s’est réjouit Emmanuel Tsawe, chauffeur de bus, qui avait pour l’occasion recouvert son véhicule de posters d’Obama.

Toutefois, l’Afrique ne figure pas parmi les principales priorités de l’administration américaine, d’abord soucieuse de limiter les effets de la crise économique mondiale, et peu d’observateurs prédisent un changement dans la politique africaine des Etats-Unis

Le message principal d’Obama devrait porter sur l’importance de la bonne gouvernance et de l’utilisation avisée des aides internationales, comme celle à laquelle le G8 s’est engagé en Italie, pour un montant de 20 milliards de dollars destinés à la sécurité alimentaire des pays pauvres.

Le locataire de la Maison blanche a évoqué l’histoire de sa famille pour souligner l’importance d’un système institutionnel fort.

"Mon père a émigré aux Etats-Unis il y a tout au plus 50 ans, et encore aujourd’hui certains membres de ma famille vivent dans des villages où eux-mêmes ne souffrent pas de la faim, mais où la faim est une réalité", a-t-il rappelé.

"Si vous parlez aux gens en Afrique, en tout cas au Kenya, ils vous diront qu’une partie du problème vient du fait que les institutions ne fonctionnent pas pour les citoyens ordinaires. La gouvernance est donc un problème essentiel, sur lequel nous devons travailler."

Obama doit prendre la parole samedi devant le parlement ghanéen avant de se rendre au fort de Cape Coast, qui fut un site majeur de la traite transatlantique des esclaves.

La visite au Ghana de la famille présidentielle américaine doit durer moins de 24h, avant le retour aux Etats-Unis.

Source : Reuters / sen24heures.com

Article Lu 1790 fois

Samedi 11 Juillet 2009





1.Posté par vener le 11/07/2009 16:42
le senegal devait etre la premiere destination en afrique, mais le manque de liberte, de democratie, les detournement de fonds, les depassement budgetaire qui tous les jours se font remarquer, le probleme de mal gouvernance que les W A D E nous impose chaque minute.............................................
autants de paramatres du meme genre font que nous ne sommes plus a la auteur de notre reputation et que bin nous resterons a la traine ............ je comprend tres le choix du Ghana

2.Posté par de passage le 11/07/2009 17:18
ah ouais...? dc pourquoi il n'a pas choisis le Mali qui est un pays democratique oubien mm le burkina,le benin ausssi...moi je crois k l'Afrique n'est pas la priorite pour le presiedent obama,apres tout c 'est un americain.le choix pour le ghanaest d'abord parce que les etats unis y ont des interets,la cooperation entr le ghana et les usa etant tres impotante ensuite il y a que le ghana est anglophone..

3.Posté par zino le 11/07/2009 17:52
pour ma part ils veulent juste mettre la main sur le pétrole que les ghanéens on découvert récemment en signant des accords économiques. c'est vrai aussi que le ghana a fait preuve de démocratie pendant les recentes élections.

4.Posté par VIEUX DIOP ITALIE le 11/07/2009 18:16
Je s8 vraiment content que le Ghana soit le 1er pays noir a etre visite par le 1er President Noir des USA, mais sans etre trop jaloux, je voudrais savoir pourquoi c'est le Ghana seul qui est reconnu comme modele de Democratie en Afrique Occidentale. Je me rappelle encore que le Ghana etait encore sous la dictature de Jerry Rawlings quand le Benin qui est juste a 2 pas de la a fait son passage reussi de la dictature a la democartie en 1991 et depuis il y a eu deja trois fois alternance au pouvoir, alors que le Ghana n'est passe en 1998.
Peut etre parce que le Benin est trop petit et ne regorge pas de ressources naturelles qu'il est oublie.
Pour ceux qui ne connaissent pas la Rep. du BENIN, c'est juste apres le TOGO en allant vers l'est.
UNITED STATES OF AFRICA YES WE CAN !!!
UNITED STATES OF AFRICA YES WE CAN !!!
UNITED STATES OF AFRICA YES WE CAN !!!



5.Posté par sms le 11/07/2009 18:26
Bougnou Kenn rayy.
Vous savez tous que les americains bien que tres soucieux des ressources energetiques et minieres de leurs partenaires sont aussi preoccupes par le mot que ABDOULAYE WADE veut railler du DICTIONNAIRE UNIVERSEL, "DEMOCRATIE", les americains aiment le petrole des autres. Mais ils preferent la Paix et la securite des autres pour garantir la stabilite du monde que de proteger des dicouristites et politicards de la trampe de WADE.
L'autriche a plie bagage, l'hollande, la suisse et bref l'Union europenne. Mes gars la situation est tres grave. WADE est vu sur la scene mondiale comme un IMPOSTEUR tous les bayeurs l'ont zappe, bientot avec les mesures de durcissement de transfert d'argent les emmigres qui pour la plupart sont llegaux sont la perfusion economique du Senegal, vont bientot diminuer les envois considerablement. On est dans une situation tres tres difficile qui peut amener des degats sociales. Alors prions Dieu pour que ceux ki sont tout le temps pres a nous appauvrir foutent le camp

6.Posté par sanécap le 11/07/2009 20:01
Obama fait vraiment rire car il ignore vraiment les réalités africaines; comment le Ghana qui n'a que sept mois de démocratie peut-il être un modèle en Afrique.
Il faut que les Africains sachent que le developpement du continent sera l'affaire de nous autres Africains pas celui de guignoles comme Obama qui n'est rien d'autre que le produit du capitalisme Americain.

7.Posté par s21 le 11/07/2009 21:40
post 4 & 6
Ce n'est pas seulemenent la democratie ki a pousse Obama a visiter le Ghana mais ce sont les progres economique kil a enregistre en -de 10ans tout le contraire du Senegal ki a fait une tres grand bon en arriere entre 2005 et 2009

8.Posté par deug le 12/07/2009 02:08
gars yi ya ngéne di commencé déjà critiquer obama alors ya moins de trois mois c'étaient vous qui l'applaudissez kholatléne sene bopp.sou ma sayone galsen am prési bou mél ni mome

9.Posté par sanécap le 12/07/2009 08:10
Moi mon président c'est Abdoulaye Wade,je n'ai jamais applaudit un autre.

10.Posté par Sally le 12/07/2009 13:40

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State