Référence multimedia du sénégal
.
Google

Abdoulaye Baldé sur la Crise en Casamance : « Il Faut Discuter avec les Véritables Acteurs »

Article Lu 1988 fois

Il faut discuter avec les vrais détenteurs du pouvoir de décision en Casamance pour résoudre la crise, a déclaré hier Abdoulaye Baldé qui était l’invité de l’émission interactive Questions à Votre Maire, diffusée en direct sur Sud FM et sur Yolele.com.



Abdoulaye Baldé sur la Crise en Casamance : « Il Faut Discuter avec les Véritables Acteurs »
« Il ne faut pas se voiler la face, chacun a ses petits indépendantistes qu’il emmène pour dire que ce sont les vrais rebelles alors que ce n’est pas ça», a précisé le maire de Ziguinchor. A cet effet Abdoulaye Baldé demande l’implication des anciens de la Casamance tels qu’Assane Seck, Famara Ibrahima Sagna etc., ainsi que les chefs religieux et coutumiers.

Il faut rappeler que la Casamance a connu ces derniers jours une recrudescence de la violence. D’ailleurs jeudi dernier un soldat a été tué lors d’une attaque contre une position de l’armée à Diabir dans la région de Ziguinchor.

Birahim NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 1988 fois

Dimanche 6 Septembre 2009





1.Posté par le panafricaniste le 06/09/2009 17:15
Amadou Lamine Faye
Abdou Latif Coulibaly ou La persévérance sisyphienne dans la tentative de destruction des Wade.
Depuis l’arrivée de Maître Abdoulaye Wade au pouvoir, Abdou Latif Coulibaly s’est investi dans une activité de manipulation des perceptions des Sénégalais et de vendeur d’illusions pour combattre le régime issu de l’alternance.
Il le fait avec une témérité surprenante et une persévérance sisyphienne. Il se taille un costume de héros et se permet toutes les audaces dans ce pays où la liberté d’expression est constitutionnalisée par cet homme historique Wade qu’il pourfend.
Avec ce dernier livre intitulé Comptes et mécomptes de l’ANOCI Abdou Latif Coulibaly a encore renoué avec sa pratique habituelle qui l’amène à se cacher derrière le manteau du journaliste écrivain pour dissimuler un commerce honteux consistant à livrer, au bassin électoral du défunt régime UPS/PS, une marchandise d’injures et de discrédits du Président Abdoulaye Wade commandée par des affairistes et politiciens revanchards .

Abdou Latif Coulibaly qui n’a aucune formation élémentaire en génie civil s’est aventuré à faire des comparaisons de coûts entre des ouvrages de BTP. Il a comparé des travaux sans ouvrages d’art réalisés en rase campagne à Thiés à ceux comportant des ouvrages d’art produits par l’Anoci à Dakar, en plein milieu urbain. Il ne s’est pas rendu compte qu’il est tombé dans une innocence pédantesque qui fait rire sous cape. Latif Coulibaly est tombé dans une arrogance intellectuelle sans commune mesure. Le plus grave est qu’il a mis en cause, dans ses dénonciations calomnieuses contre Karim Wade, la moralité d’honnêtes entrepreneurs sénégalais qui ont gagné les marchés de l’Anoci ainsi que leur crédibilité professionnelle. Il sait bien que le moment venu, son livre recevra les démentis techniques et scientifiques appropriés. On ne peut pas comparer des travaux qui n’ont pas été réalisés ni de la même manière, ni avec la même consistance. C’est pour parer à ces démentis et pour façonner l’opinion publique qu’il est devant tous les micros. Il fait plutôt penser à l’illuminé, Don Quichotte, qui prenait «des moulins à vent» pour des géants.

Ce dernier livre d’Abdou Latif Coulibaly, est la parfaite illustration de ce qu’est aujourd’hui le mercenariat de la presse politico affairiste sénégalaise qui contrôle la presse privée. Une bonne partie de cette presse est sous le contrôle d’hommes d’affaires qui, loin de vouloir faire des affaires à travers un véritable journalisme d’information, cherchent plutôt à détenir un moyen puissant de pression politique sur l’Etat pour obtenir facilement des avantages économiques et préserver ses intérêts dans l’obtention de marchés . Qu’est ce qu’un organe presse comme le quotidien le Populaire peut apporter en terme d’affaire à l’entrepreneur Bara Tall qui selon Latif supporte dans son entreprise de Btp une masse salariale mensuelle de plus d’un milliard ?
Cette intrusion de l’affairisme dans la presse privée est devenue la porte d’entrée de l’ingérence des milieux politico financiers extérieurs qui veulent perpétuer le néo colonialisme et qui, dans le contexte de la nouvelle gouvernance mondiale, cherchent à déconstruire les leaderships panafricains, comme ils ont tenté de le faire à l’époque de Nkrumah et de Cheikh Anta Diop.
Ces affairistes savent que le régime issu de l’alternance décline une politique d’investissement massif dans des secteurs prioritaires stratégiques comme l’Education et les Infrastructures conformément à la théorie wadienne de l’effet de percussion dont l’application explique les performances économiques actuelles du Sénégal attestées par des institutions comme la banque mondiale et le FMI.
Dans le contexte de la nouvelle gouvernance mondiale marquée par des tentatives de faire de l’Afrique une nouvelle zone d’opportunité pour des puissances économiques en déclin face à la montée en puissance des Etats/continent comme la Chine, l’Inde et le Brésil, des mercenaires sénégalais tapis dans des partis politiques , dans des ONG et dans la presse se mettent au service de ces puissances en mal d’espace vital pour abattre au Sénégal Maître Abdoulaye Wade considéré comme leur ennemi commun .
Les méthodes de coup d’Etat ne sont plus armées dans les pays où la démocratie est avancée comme le Sénégal. La faiblesse de la démocratie dans un pays pauvre comme le Sénégal réside dans le fait qu’il est possible d’utiliser plus facilement la guerre cognitive pour défaire des dirigeants gênants comme Abdoulaye Wade. Les ennemis d’une Afrique qui a décidé de se prendre en mains et de choisir en toute liberté ses alliés se disent qu’il leur suffit pour exercer leur travail de sape de contrôler des ONG et le quatrième pouvoir qu’est la presse pour atteindre leur objectif. Ailleurs, on a cherché à liquider Lula au Brésil avec l’arme des scandales pour lui enlever le bénéfice politique des réformes qu’il avait introduites et qui ont fait la promotion des pauvres et des noirs dans ce pays démocratique. On a tenté de faire échouer l’investiture d’Obama par les mêmes méthodes en tentant d’entacher son investiture par le scandale qui a frappé le Sénateur de Chicago. Avec les prétendues scandales que nous présentent des mercenaires comme Abdou Latif Coulibaly, des puissances extérieures peuvent espérer faire échec à l’alternative wadienne au régime socialiste qui a affaibli leurs anciens auxiliaires de la néo colonisation. Le nouvel axe de coopération qu’Abdoulaye Wade a ouvert avec les Arabes, les Chinois et les Indiens est vu d’un mauvais œil par ceux qui pilotaient de l’extérieur les politiques néocoloniales africaines sous le défunt régime socialiste. Les idées de Wade, ses propositions et ses réalisations en faveur de son pays et de l’Afrique font de lui le leader intellectuel et politique contemporain du panafricanisme qui assume l’héritage des pères fondateurs du projet de construction des Etas Unis d’Afrique. On peut donc comprendre pourquoi il serait dangereux pour certains théoriciens du nouvel ordre mondial qui veulent exclure l’Afrique de sa gouvernance qu’on laisse un Abdoulaye Wade consolider son leadership panafricain avec la réussite de tous ses projets structurants qui sortent de terre. On veut arriver, avec des anti- patriotes qui tentent de jouer à l’excès la fibre patriotique comme Abdou Latif Coulibaly, à tout faire pour qu’Abdoulaye Wade ne soit pas l’exemple à suivre pour les dirigeants africains. Le syndrome de la liquidation de Nkrumah menace aujourd’hui son disciple Abdoulaye Wade à travers les attaques de mercenaires comme Abdou Latif Coulibaly.
Les positions panafricanistes de Wade et son influence dans les choix stratégiques des Etats africains hypothèquent sérieusement les projets d’asservissement de l’Afrique. En se portant à la tête d’une dénonciation des APE au sommet EU/Afrique tenu à Lisbonne et en proposant en lieu et place des APD, Maître Wade s’est mis au service des peuples africains. C’est pourquoi il battra comme Lula et Obama tous ses adversaires de l’intérieur comme de l’extérieur grâce au soutien du peuple sénégalais. Le peuple sénégalais sait qu’il a réuni ici à Dakar tous les pays africains non producteurs de pétrole pour attirer leur attention sur le risque d’effondrement des économies africaines si une solution n’est pas trouvée à la hausse incontrôlée du baril de pétrole et au partage juste de la rente pétrolière. Il sait qu’il a proposé comme solution la «wade formula». Les peuples africains savent qu’Abdoulaye Wade a été ainsi à l’avant garde de toutes les batailles en faveur du développement économique de l’Afrique et pour son unité politique en vue de créer les conditions de la réalisation des Etats unis d’Afrique. Dans toutes ces actions qui accompagnent les combats du mouvement noir mondial, des supposés patriotes comme Abdou Latif Coulibaly sont totalement absents. Au plan local, on n’a pas vu ni entendu un Abdou Latif se prononcer sur l’utilité de la création de la Case des tout petits , de l’octroi de bourses ou d’aide à tous les étudiants au Sénégal , de la création de l’autoroute à péage et de l’Aéroport de Ndiass , du plan sésame, du plan Diakhaye , de la GOANA . La liste est longue. Personne ne verra Abdou Latif approuver une idée ou un projet de Wade, même s’il est retenu comme modèle par les institutions internationales.
Abdou Latif Coulibaly est frappé de cécité. Il ne voit que ce qu’il veut voir. Il est frappé de surdité partielle quand il n’écoute que ceux qu’il veut écouter. Il est frappé de partialité car il ne dit que ce que disent les ennemis de Wade. Abdou Latif Coulibaly s’est rendu compte que l’opposition actuelle n’arrivera pas à déstabiliser Wade. Il a alors décidé d’être l’opposition, toute l’opposition. Abdou Latif a décidé d’être l’intellectuel attitré de l’opposition et des ennemis de Wade et a réuni autour de lui un cercle d’intellectuels partisans, des tueurs à gage politique qui ont pour mission aujourd’hui de terroriser toutes les voix qui s’opposent à leurs positions.
Extrait du livre à paraître :
Les mercenaires de la nouvelle mission civilisatrice



2.Posté par xitmiir le 06/09/2009 17:49
les Solutions de la crise actuelle au Sénégal: écoutez la déclaration de Cheikh Modou Kara à la rts: http://www.karacom.org/
« L’héritage laisser par les blancs (colons), toujours en vigueur dans notre pays, ne peut en aucun cas constituer pour nous une base (pour notre développement).
Il est donc grand temps maintenant que nous sachions distinguer de ce legs la bonne graine de l’ivraie et nous comprenions aujourd4hui plus que jamais que nous avons en nous des valeurs essentielles qui sont fondamentales et qui doivent guider notre marche de tous les jours …. »

3.Posté par Amadou le 06/09/2009 18:02
MERCI le panafricaniste
au moins au senegal il y a des gens qui reflechissent qui etaient la au temps de senghor de abdou diouf etc
c est vrai qu il est frappe de partialite il faisait partie des soit disant intellectuelle de du parti socialiste
certes c est vrai il y a eu l alternance ces espoirs echoues
latif il faut le comprendre c est de la france
wade a ose ce que senghor et diouf n ont pas eu le courage de dire aux occidentaux

4.Posté par ABZO le 06/09/2009 18:05
A MR LE PANAFRICANISTE......Blah!!!Blah!!!! Blah!!!.....Tu n;est pas le premier ni le dernier hypocrite au Senegal ou les gens changent de partis politiques comme ils changent de chemises...On a vu Djibo Ka, El Hadji Diouf,..Me Babou....Idy.....etc....Vous etes toute une legion de....l'histoire retiendra....Si vous supportez tant Me Wade,allez le rejoindre en France et RESTEZ LA BAS...

5.Posté par anonyme le 06/09/2009 19:55
Y A PAS A DISCUTER AVEC SES REBELLES IL FAUT LES ÉLIMINER TOUS !

6.Posté par yaya le 07/09/2009 03:54
xitmir, respcte au moins les senegalais, en evitant de nous parler de Kara qui n'est rin d'autre un marabout vereux qui ne croit k'a l'argent, aux belles femmes et aux luxieux hotels.
Si je suis un ancien talibe depuis ke g 13 ans... mais par la grace de Serigne Touba g pu trouve un autrechef spirituel au vrai sens du terme
thanks.

7.Posté par M.KANDJI le 07/09/2009 06:53
Mr BALDE, est ce que ce ne serait pas la façon dont l'ANOCI a été gérer qui a facher les véritables acteurs dont vous parler et que vous ne connaissez certainement pas

8.Posté par mousse le 07/09/2009 09:17
espece de sale voleur .......double de leche-c..........tu ne dois pas parler.............

9.Posté par bip le 07/09/2009 13:27
panafricaniste yeurmandé stp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! rop de bla bla!!!!! wax rek!!!!!! laisse les concernés se défendre eux -même !!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State