Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



AYANT TRAINE EN JUSTICE LE FOOTBALLEUR IDRISSA NDAO POUR VIOL La dame Safiétou Baldé lui réclame 30 000 F Cfa, pour remplacer son slip déchiré

Ayant attrait le footballeur Idrissa Ndao devant le juge pénal du Tribunal régional de Ziguinchor pour viol, la dame Safiétou Baldé a surpris son monde en ne lui réclamant que 30 000 F Cfa d’intérêts, pour remplacer son slip déchiré par le prévenu. Une demande agréée par le tribunal qui a condamné le mis en cause à une peine de 15 jours ferme, assortie de ladite somme.



AYANT TRAINE EN JUSTICE LE FOOTBALLEUR IDRISSA NDAO POUR VIOL La dame Safiétou Baldé lui réclame 30 000 F Cfa, pour remplacer son slip déchiré
La conjonction sexuelle commise sous la contrainte, dont s’est dite victime la dame Safiétou Baldé, remonte dans le courant de ce mois de septembre. Son «bourreau», Idrissa Ndao 23 ans, est un jeune footballeur, originaire de Kaolack, venu monnayer ses talents dans une équipe de football, l’Asc Kandialang. C’est dans ce quartier qu’Idrissa Ndao va faire la connaissance de Safiétou Baldé qui est son aînée de plusieurs années. Ce qui n’est nullement une entrave aux yeux du footballeur qui a cherché à entretenir une relation amoureuse avec la dame. Très loquace à la barre du Tribunal régional de Ziguinchor où a fini leur aventure, Safiétou Baldé est revenue sur l’origine de cette relation. «Un jour dont je n’ai pas souvenance, j’avais envoyé mon fils à la boutique du coin, pour m’acheter du crédit téléphonique. C’est alors qu’il épelait au boutiquier mon numéro, que Idrissa Ndao que je ne connaissais pas, l’a enregistré.» Ainsi, précise-t-elle, un soir le footballeur l’a jointe au téléphone vers 23 heures, pour lui signifier son souhait d’avoir une relation amoureuse avec elle. Plus loin, elle souligne que son interlocuteur s’est montré grossier, lui indiquant son envie de lui faire l’amour.

Cet épisode passé, elle raconte que le lendemain, Idrissa Ndao s’est nuitamment présenté chez elle pour lui rappelé que c’est lui qui lui avait fait des avances au téléphone. «Face à mon refus catégorique, il m’a asséné un violent coup de poing, s’est acharné sur moi, avant de déchirer le slip que je portais. Désappointée, je me suis accrochée de toutes mes forces à ses c… Il m’a relâchée et a pris la fuite. Je suis allée me plaindre auprès du responsable de notre Asc avant de porter l’affaire devant la justice», a-t-elle confié. A titre de réparation, elle a réclamé la somme de 30 000 F Cfa, pour «s’acheter un autre slip».

Des allégations formellement réfutées par le prévenu qui a indiqué qu’ils s’étaient rendus vers 00h 30mn avec la dame à la chambre 8 du bar «Chez Alain», sis au quartier Lyndiane. Réfutant tout acte sexuel, le footballeur a nié l’avoir violentée, encore moins avoir déchiré son slip qui avait été mis sous scellé. Une constance qui aux yeux du parquet renseigne sur la mauvaise foi du prévenu. Relevant la gravité des faits, il a requis 2 ans ferme. Le tribunal qui a disqualifié les faits en violence et voie de fait, a condamné Idrissa Ndao à une peine de 15 jours ferme, assortie de la somme de 30 000 Francs Cfa à allouer à la victime.

L'OBS Abdourahmane THIAM

Jeudi 27 Septembre 2012




1.Posté par awaly sall le 26/10/2012 12:21
Je crois plutot Ndao !
cette dame est une arnaqueuse, à mon avis !
c'est facile de déchirer soi même son slip

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >







Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés