Référence multimedia du sénégal
.
Google

AVIS DES VOISINS DE QUARTIER: C'est une vulgaire mise en scène

Article Lu 11294 fois

Si la découverte de mère Sène reste un miracle pour cer­tains habitants de la cité Asecna de Yeumbeul, ce n'est pas le cas pour d'autres. Car, ces derniers la considèrent comme de la «pure invention montée de tou­tes pièces » par la dame Fatou Sène plus connue par ses séan­ces de tani (voyante par les cau­ris). Mieux, «c'est elle qui a tout manigancé en sculptant la forme de Serigne Touba sur la porte de son armoire.»



AVIS DES VOISINS DE QUARTIER: C'est une vulgaire mise en scène
Mais malgré les railleries suspicieuses, Fatou Sène défend l'authenticité des apparitions de figures saintes dans sa chambre, sur son armoire. «Serigne Touba feenul ci jakak ji wala ci kër imam, wayé ci keur tanikat bi, mënul neka» (il est impossible que Serigne Touba apparaisse dans la maison d'une voyante, plutôt que dans celle d'un imam ou mieux dans une mosquée), soutiennent-ils. Pour Mère Sène qui nous a rapporté ces propos tenus par bon nombre de ses voisins, qui ne ratent pas d'oc­casion pour lui montrer qu'elle est « folle», ceux-ci n'y compren­nent rien parce que tout simple­ment «jaloux» de ce qu'elle qua­lifie de «don de Dieu». Ils oublient, précise-t-elle, que «j'ai mouillé ma camisole à chaque fois que de besoin pour servir Serigne Touba et sa famille.» Autrement dit, cette «appari­tion» se présente pour cette fer­vente talibé mouride comme une «récompense» de la part de son guide religieux. «Ils n'ont pas le droit de me dénigrer parce qu'ils ne me connaissent pas et n'ont aucune idée sur la dimen­sion de ma foi en Serigne Touba. Mais je tiens à souligner que j'ai fait appel à tout le monde pour venir constater de visu. Il s'agit notamment de l'imam du quar­tier dont la femme n'a pas voulu transmettre le message, sans oublier mon voisin d'en face qui est un oustaz et qui m'a d'ailleurs fortement recommandé de conti­nuer à davantage faire du bien si c'est en cela que je me consacrais», explique Mère Sène.

Seulement, à la question de savoir si ce n'est pas une invita­tion de son guide religieux pour qu'elle abandonne son travail banni par la religion musul­mane, Fatou Sène répond par la négative. «Non, je ne pense pas parce que c'est à travers ce bou­lot que je règle les besoins de ma famille et cela ne m'empêche pas de pratiquer ma religion et de me donner à fond dans la tarikha mouride», dira notre interlocutrice. Cependant, martèle Mère Sène, «si jamais tel est le vœu de Serigne Touba, je n'hésiterai pas une seconde à arrêter.» D'ailleurs, cette der­nière a fait savoir que depuis la fameuse nuit où tout a com­mencé c'est-à-dire il y a préci­sément 28 jours, pas une seule fois Mère Sène n'a utilisé ses pétaw; (cauris). Ou du moins dans sa chambre ! En clair, à défaut de sa chambre Fatou, Sène travaille dans celle de sa fille. Et ce, jusqu'à nouvel ordre, nous dit-elle!

Source: Walf Gran Place

Article Lu 11294 fois

Dimanche 27 Janvier 2008





1.Posté par kent le 27/01/2008 06:56
menteuse tu es la mere de cheikh sharifou

2.Posté par nadia le 27/01/2008 08:51
je suis sur quelle st fatou sene qui se faisait appeler fatou fallou et qui a deja escroque bcp de gens en cote divoire
je crois qu u journal du senegal a parle de cette femme il ya envron 2 ans, je prie pour que les gens ne tombent pas de nouveau dans les nbreux pieges quelle tend aux naifs

3.Posté par nounou le 27/01/2008 13:58
une chose est sure moi je la croit haut et fort

4.Posté par kawkaw le 27/01/2008 14:03
si dajjal venait au pays, il aurait bcp de disciple.

5.Posté par tiey li le 27/01/2008 14:06
Comme BETHIO.KARA et autres ont eu la part du gateau pourquoi pas la dame...C'est sur que les sous commencent à pleuvoir au pays des dupes.Elle n'aurait pas habitè FASS?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State