Référence multimedia du sénégal
.
Google

AVEC L’OURAGAN DEAN QUI FAIBLIT: Les cours du pétrole en repli

Article Lu 1433 fois

L’affaiblissement de l’ouragan Dean sur les côtes du Mexique atténuant les craintes d’une rupture d’approvisionnement, les cours du pétrole ont nettement accentué leur repli, hier mardi à New York.



AVEC L’OURAGAN DEAN QUI FAIBLIT: Les cours du pétrole en repli
Plus de peur que de prix. Pour la première fois depuis le 27 juin dernier, le brut léger américain abandonnait hier plus de deux dollars, soit 2,5% environ, pour repasser sous la barre des 69 dollars le baril. Il cédait encore 1,65 dollar, soit 2,32%, à 69,47 dollars vers 16h00 GMT. A la même heure, le Brent de mer du Nord reculait de 1,15 dollar, soit 1,65%, à 68,70 dollars le baril.

Selon les spécialistes, la volatilité des cours est accentuée par l’expiration des contrats septembre ce mardi et par la nervosité du marché, affecté par les turbulences persistantes sur l’ensemble des marchés financiers mondiaux. L’ouragan Dean est passé mardi de la catégorie 5 à la catégorie 2 en traversant la péninsule mexicaine du Yucatan, avec des vents qui atteignent encore 170 km/h. L’ouragan a contraint le Mexique à fermer ses trois ports pétroliers.

Elément supplémentaire d’apaisement, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a estimé que Dean faisait peser sur l’approvisionnement pétrolier des menaces moins sérieuses que les cyclones Katrina et Rita en 2005. Dans ce contexte, le ministre du Pétrole du Qatar aurait indiqué que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole(Opep) agirait si nécessaire pour alimenter le marché pétrolier au cas où Dean provoquerait des pénuries.

Abdullah al-Attiyah, dans une interview à Reuters par téléphone, a cependant réaffirmé que l’approvisionnement et la demande étaient équilibrés sur le marché pétrolier et il n’était a priori pas nécessaire que l’Opep augmente sa production.

Un nouvel état des stocks américains, qui sera publié mercredi comme chaque semaine, devrait montrer une baisse de 2,9 millions de barils des réserves de brut aux Etats-Unis. Les stocks d’essence sont attendus en recul de 900.000 barils.

Sombel FAYE Avec Reuters
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1433 fois

Mercredi 22 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State