Référence multimedia du sénégal
.
Google

AVANT DE LANCER LE PROGRAMME ISPE Le Fmi audite le Sénégal

Article Lu 1460 fois


Les Sénégalais, inquiets, ont commencé à ressentir les difficultés que traverse leur pays, avec une vie qui devient de plus en plus chère. Mais ils ne sont pas les seuls à s’inquiéter de la situation du Sénégal. Une mission du Fonds monétaire international séjourne depuis quelque temps au Sénégal, pour passer en revue les dépenses publiques du Sénégal. Le Fmi veut lancer un programme au Sénégal mais avant cela il faut auditer les finances publiques du Sénégal.
Pendant que le débat vole très bas au Sénégal avec cette histoire de guerre de succession et de génération du concret, le Sénégal s’enfonce dans les ténèbres. Avec un déficit budgétaire de plusieurs dizaines de milliards et une baisse sensible du taux de croissance. D’ailleurs, des experts du Fonds monétaire international (Fmi) sont à Dakar depuis quelque temps. De même que ceux de la Banque mondiale qui agissent souvent ensemble. L’information a été confirmée par des agents qui travaillent en étroite collaboration de cette structure. Pour ne pas affoler les Sénégalais, on parle de missions classiques que le Fonds monétaire international effectue conjointement avec la Banque mondiale au Sénégal. Mais cette mission s’effectue dans un contexte bien particulier. Le Fmi veut proposer un programme Instrument de soutien à la politique économique (Ispe). Car le Sénégal a atteint la cote d’alerte. Non seulement le taux de croissance est passé de manière graduelle de 5,6% à 2,1%, mais la masse salariale a dépassé les normes. C’est-à-dire que les 35% du budget de l’Etat du Sénégal ont été dépassés. Et c’est dans ce contexte que le Fmi a envoyé ses experts en économie pour se pencher sur les dépenses publiques du Sénégal. En termes plus simples, ces agents viennent auditer le Sénégal. Car, si effectivement la crise énergétique a beaucoup influé sur la baisse du taux de croissance de l’Etat du Sénégal, il y a aussi la mal gouvernance qui est un élément déterminant dans cette situation. Dans le document adressé à certaines structures pour information, le Fmi a précisé qu’il est au Sénégal pour les besoins de la revue de la situation macro-économique du Sénégal en 2007. Mais, dans ce document d’information, le Fmi explique de manière précise qu’il va se pencher sur les Ics. Ce fleuron du Sénégal dont les difficultés ont beaucoup influé sur la baisse du taux de croissance du Sénégal. Les experts vont regarder la gestion de cette boîte. Mais ils vont aussi s’enquérir des informations sur l’état d’avancement des préparatifs de la conférence de l’Oci que doit organiser le Sénégal. Il y a aussi la préparation de la prochaine campagne agricole. Sans compter les banques.

Latir MANE
Source: L'observateur

Article Lu 1460 fois

Vendredi 13 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State