Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUTRE FORME DE PROSTITUTION DES PETITES: Dans le piège des petites « professionnelles »

Article Lu 13674 fois

Les petites filles s'adonnent à des jeux pas du tout pour enfants. En effet, d'après nos recherches, les jeunes filles jouent avec leur beauté pour attirer dans leur lit les hommes riches et ensuite leur extorquer de l'argent. C'est un réseau qui se développe, la prostitution des enfants.



AUTRE FORME DE PROSTITUTION DES PETITES: Dans  le  piège  des  petites  « professionnelles »
Pour bon nombre de petites filles, le travail consiste à draguer un mec parmi les célébrités ou hommes d'affaires pour ensuite le manipuler à sa guise. La première chose à faire, c'est de provoquer une rencontre, «soit elle se présente à son bureau pour chercher du travail dans une tenue provocante, soit elle achète son numéro et l'invite», explique notre interlocuteur. Il faut passer sans attendre à l’acte 2, c'est-à-dire l'inviter dans l’appartement. «C'est l'appartement d'une dame qu'elles appellent tata. C'est elle qui leur trouve les numéros et les met en contact directement avec ces hommes», ajoute notre informatrice,

Après deux semaines bien menées, explose la bombe, «elle te colle une grossesse et réclame beaucoup d'argent pour la faire sauter. Devant le refus du gars, elle menace d'en parler à sa femme ou de relater le tout à la presse», explique toujours notre interlocuteur. D'après toujours nos recherches, «elles peuvent te prendre nu en photos et menace de les étaler sur la place publique et engager des poursuites judiciaires, car étant mineur»

«Elles ont la manie de se regrouper en bande et de travailler d'une manière très organisée. L'après-midi, elles se vautrent tranquillement dans les restaurants attendant le client et le soir, elles se rabattent dans les boîtes de nuit», explique Adama Sow du Groupe d'action contre les violences faites aux enfants (Grave). «Les collèges cachent l'autre facette de cette prostitution, car ces filles sont plus exposées. Elles louent des appartements meublés où elles logent avec leurs partenaires. La plupart de ces collégiennes suivent des copines qui les entraînent dans ce milieu», renseigne toujours Adama Sow.

Source Walf Grand Place


Article Lu 13674 fois

Jeudi 26 Novembre 2009





1.Posté par moussa le 26/11/2009 08:50
c est la faute a ce voyou de wade..........au senegal c est le sauve qui peut pour survivre.........tout les moyens sont bons...........il savaoir mettre quelques choses sous la dent..........le pays est dans le chaos............pille par des bandits et voyous.........alors que le bas peuple est dans la misere.

2.Posté par Rama le 26/11/2009 09:12
Moussa, merde.

3.Posté par zoom le 26/11/2009 09:18
lolllllllllllllllllll,Rama

4.Posté par $omp n£kh le 26/11/2009 09:50
Mais rama tu en fait parti ou kw

5.Posté par gaz le 26/11/2009 10:42
c eoeuran

6.Posté par Rama le 26/11/2009 10:58
Non, Rama c juste un pseudo et ne renseigne pas du tout sur mon sexe.

Ce qui me tape sur les nerfs c´est cette façon trop facile et trop fainéante de tout mettre sur le dos de Wade même s'il est indéniable qu'il (comme ses prédécesseurs et fort probablement ses successeurs) ont installé et continueront d’installer ce pays dans la m****. Seulement, cette tendance a tout mettre sur le dos de l´Etat: le pneu de ma voiture est-elle crevé, c’est a cause de Wade(de Tanor; comme je l'entendais à l'époque où il servait de bouc émissaire à Abdou Diouf), ma femme me fait-elle ch***, c’est parce que Wade n’a pas fait ce qu’il devait faire; etc.
C'est de la paresse tout simplement. Et c´est inacceptable.

A la rigueur, je peux comprendre que Moussa soit un de ces activistes politiciens sur Seneweb et ailleurs qui détournent systématiquement toute discussion vers cette perpétuelle campagne électorale tout aussi répétitive et stérile. Et je vous jure qu’il y a des citoyens à part entière qui s’intéressent bel et bien qu destin de leur pays mais qui ne vivent pas, pour autant, de politique et d’eau fraîche. En somme, des politiques, pas des politiciens.

7.Posté par baba le 26/11/2009 11:25
merci Rama, c'est bien di. les fenéants veulent tou mettr sur le dos de Wade alor qu mom défoul dara mem si on peu noter kil n'est pa tré bien organisé. une mineur ki confond son sex avec 1 guichet automatik de bank meme pas Wade mais Obama sakh n'y peut rien. C'est 1 mank d'education de base ki doi se fer d'abord dans les maisons.
Moussa démal wouti liguey mo guene nga tok di tiré sur wade rek.
Wasalam, nguène balma akh

8.Posté par MonPays le 26/11/2009 11:37
Celui qui appauvrit sa population est le premier responsable.
La pauvreté peut mener à tout...
Wade est son clan sont les premiers responsables de cette décadence de toutes nos nos valeurs.
Ce n'est pas faire de la politique en indexant wade.
Si l'argent des Senegalais étaient bien employés par ceux à qui ont les a confiés, ces jeunes files ne seraient pas aujourd'hui dans la rue.
Il faut être totalement givrés pour croire que wade n'est pas responsable

9.Posté par Bakh le 26/11/2009 13:58
Merci pour l'article cela nous permet de faire gaffe à ce genre de filles! Vaut mieux prévenir que guérir surtout que personne n'as l'intention de tromper son épouse, mais c'est les vices qui peuvent être employés pour faire croire à cela.

10.Posté par cheikh le 26/11/2009 14:08
Vous n'avez pas le droit de juger ki k ce soit chacun d'entre garde lui des choz plus graves k la prostitution meme si on le voit je sui un avocat de la prostitution mais je ve juste les gens saven nul n'est placè pr dècriè ou jugè ki k ce soit respectons tt le monde et ainsi on vivra ts dan le respect

11.Posté par vau le 26/11/2009 20:43
mé rama yaw doy ngawar dé wax sa xalaat amoul khana!
ke dieu nous benisse!amen!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State