Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUTOROUTE A PEAGE: Les usagers devront payer 800 F Cfa par trajet

Article Lu 1871 fois

Les automobilistes qui voudront passer par l’autoroute à péage, dont les travaux vont encore durer près de trois ans, débourseront 800 de F Cfa pour ‘aider’ à rentabiliser l’investissement de 240 milliards nécessaires pour construire l’ouvrage.



AUTOROUTE A PEAGE: Les usagers devront payer 800 F Cfa par trajet
Inscrit sur la longue liste des ‘grands travaux’ du président Wade, le projet de l’autoroute à péage devrait être bouclé à la fin de l’année 2010. Avec un tracé long de 36 km, cette autoroute se subdivise en trois sections, allant de Malick Sy (centre ville) à la zone périurbaine de Diamniadio, en passant par la Patte d’Oie et la ville de Pikine. Avec un coût global de 240 milliards de francs Cfa, l’autoroute à péage est financée (pour ses deux premières sections - de Malick Sy à la Patte d’Oie et de la Patte d’Oie à Pikine -) par le Budget de consolidation de l’investissement. Et la troisième section sera financée par un concessionnaire privé. Cet investisseur devra, dans le cadre de cette concession d’une durée comprise entre 20 et 30 ans, mobiliser une enveloppe de 92 milliards de nos francs pour terminer l’ouvrage, informe le directeur du Projet Autoroute à l’Agence nationale chargée de la promotion de l’investissement et des grands travaux (Apix), Mouhamadou Bachir Niass. Ainsi, les études effectuées dans le souci de rentabiliser l’investissement révèlent que la tarification de l’utilisation de l’autoroute sera fixée à 800 F Cfa, à raison de 31 F le kilomètre. Mais, précise le directeur du projet, ‘il y aura une catégorisation des véhicules’. Et les gros-porteurs, notamment les poids lourds, pourraient débourser deux fois plus que les véhicules de base pour s’offrir les services de cet ouvrage de luxe, soutient Mouhamadou Bachir Niass.

Le directeur du Projet Autoroute de l’Apix s’exprimait ainsi lors de l’atelier pour le lancement de la communication sur les réformes de l’environnement des affaires au Sénégal, tenu ce week-end à Toubab Dialao. Cet atelier, qui a été destiné aux journalistes et autres professionnels de médias, aura permis à la directrice générale de la société Apix Sa de faire un rappel historique de l’évolution de ladite agence, remise sur orbite en 2000 par le président Wade. Mme Aminata Niane aura surtout mis à profit ces échanges pour révéler le vœu du Sénégal de favoriser la création d’un environnement de Business Friendly et d’’intégrer le Top ten du Doing Business’, dont le prochain rapport sera publié en 2009. Ce ‘défi présidentiel’ nécessite, selon elle, une mobilisation nationale.

Source: Walfadjri

Article Lu 1871 fois

Lundi 18 Février 2008





1.Posté par liberté le 18/02/2008 18:20
Nooooon ! mais on est où là ! vous avez vu l'état dans lequel se trouve les gros porteurs et camions au sénégal et vous voulez les faire monter sur l'autouroute pour qu'ils fassent du 30 Km/h et créent des embouteillages sans parler des risques d'accident. Je c'est pas si vous êtes sérieux ou pas, en tout cas c'est n'importe quoi !


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State