Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUTORISATION DU SIT-IN CE VENDREDI A L’ASSEMBLEE NATIONALE: Le préfet de Dakar cède à la pression des jeunes de l’Opposition

Article Lu 1588 fois

Le préfet de Dakar a finalement autorisé le sit-in que les jeunes de Bennoo Siggil Senegaal organisent ce vendredi 15 mai, devant le siège de l’Assemblée nationale. Selon la Rfm qui donne l’information, le préfet a même pris toutes les dispositions pour que la manifestation soit bien encadrée par les forces de l’ordre. Les jeunes de Bennoo Siggil Senegaal entendent à travers leur sit-in, protester contre le projet de loi instituant le poste de vice-président de la République.



AUTORISATION DU SIT-IN CE VENDREDI A L’ASSEMBLEE NATIONALE: Le préfet de Dakar cède à la pression des jeunes de l’Opposition
Ils ont eu finalement gain de cause après quelques jours d’incertitude sur le sort réservé à leur demande d’autorisation de tenir un sit-in de protestation contre le projet de loi inititié par le chef de l’Etat pour instaurer le poste de vice-présidence. Suivant les positions sans équivoque exprimées par la majeure partie des chapelles politiqus qui composent l’Opposition, les jeunes de Bennoo Siggil Senegaal comptent manifester leur désapprobation à ce projet qu’ils jugent « politiquement incorrect, juridiquement illégal et moralement malsain ».

Pour eux, avec une telle initiative, Abdoulaye Wade poursuit « son projet de monarchisation du Sénégal ». L’objectif qu’il vise n’est ni plus ni moins d’après les protestataires que de se faire succéder par son fils.

Pour faire barrage, les jeunes de l’opposition on appelé tous les démocrates à se joindre à leur manifestation car c’est un moment important pour dire non à « cette loi injustifiée, au moment où le peuple demande la diminution de la taille du gouvernement, la suppression du Sénat, entre autres institutions « argentivores » qui surchargent notre État ».

Mayaram
Source Nettali

Article Lu 1588 fois

Vendredi 15 Mai 2009





1.Posté par Doff le 15/05/2009 09:42
Merci Monsieur le prefet d'avoir autorisé et pris les dispositions pour la bonne tenue de ce sit in. Au moins voici une personne qui ne veut que la paix pour ce pays. Merci, Merci, Merci Prefet . Prefet Waye defar Ba mou Bax la wax mome mi ma dou mairou Podor mo fi Diarr Xaral Ma nopi Bala maye wax lou eup sax. Mane mi doff rek la.

2.Posté par careta le 15/05/2009 10:19
il faut autoriser les marches ;le pays va mal
sa permet de desar morcer la bombe sociale personne n;est d;accord avec ce systeme de monarchisation
wade a eu le pouvoir democratiquement qu;il le rende de le meme façon
sa legende a ete deja salie
wade etait un mythe mais aujourd;hui c dommage les jeunes qui se reclament de la generation on chabautaient complement son regine

3.Posté par bip bip le 15/05/2009 13:35
Fallou Dieng:«Nay metti!»

tinte, terrinrinrinte

Thipet:«ouwannnnnnnnnnnnn!»

4.Posté par Debolo le 15/05/2009 17:19
Je pense qu'il faut introduire une limite d'àge permettant d'accéder aux fonctions de président de la république (autour de 70 à 72 ans), parce qu'avec ces vieux complétement déconnectés (meme s'ils sont les plus diplomés sur terre et dans les cieux, sic...), nous courerons toujours d'imminents risques de dérives autauritaires qui nous couteraient cher.

5.Posté par boy bougraw le 15/05/2009 22:15
wade dembeuli niou ngir yalla bayi sounou senegal si vraiment tu aimes ton peuple quitte le pouvoir ou si tu en doute demande l"ensemble des senegalais tu ne le fais pas mais tu auras ton trokhal un jour yalla nagnou yalla atte ak yaw

6.Posté par PAPIS NDAO OUEST FOIRE le 16/05/2009 04:12
POUR QUE PERSONNE N’OUBLIE L’ESSENTIEL.


A propos de l’avenir du SENEGAL


Le Jugement « de rappel » du JUGE


« Les peuples n’ont certainement pas de mémoire mais leur amnésie n’altère en rien leur faculté de discernement entre vérité et forfaiture».


Les choix procèdent toujours d’une sélection qui, elle-même, se fonde inévitablement sur des critères discriminatoires.


En règle générale, les choix optimums sont quasiment impossibles à opérer du fait de la réalité du « Paradoxe de Condorcet ».


Cependant, deux paramètres peuvent aider à encadrer correctement et ennoblir les décisions majeures d’une Nation, concernant sa propre destinée.


Il s’agit notamment:

- de la volonté immarcescible de ses citoyens de promouvoir son développement économique et social,
- de leur souci imputrescible de disposer des gouvernants qu’il faut pour la réalisation de cet objectif commun.


En cette période d’impasse généralisée, nous devons nous référer à ces deux principes pour faire un assortiment lucide et juste, afin de doter le pays d’un véritable dirigeant qui peut conduire, sans failles, les changements réels attendus par les citoyens.


Pour cela, il n’y a pas de doute possible il nest pas encore visible le potentiel , tous les critères envisageables qui militaient en faveur de Mara sont plus de mise du fait de ses réactions de tâtonnement qui lui sont destinées par les uns et les autres.pareil pour macky du fait de sa sortie tardive il a trop cautionne ce quil combat aujourdhui pour le PS dans sa composante autochtone (dissident ou pas)Iil faudra que le peuple se retrouve amnesique alors pendant ce temps karim pechant par son mutisme et ambitions deguisees souffre du syndrompe de paternite et dinexperience politique idem des micropartis trop insignifiants et manquant de leader charismatique

alors a qui pourrait on bien faire confiance parce qu’il saura démontrer, avec virtuosité et élégance, les qualités de bon Leadership qu’on attend de toute personne à qui on espère pouvoir confier le sort de tout un peuple surtout comme le notre


Alors, semer le doute dans les esprits, pour provoquer le ressentiment à son égard, relève d’une menterie qu’il faut bannir au profit d’une incitation à une solidarité collective en sa faveur.


C’est seulement par le moyen d’une telle attitude positive qu’on pourrait, sans erreurs fatales, soutenir de façon honorable l’accomplissement des conversions ambitionnées par tous.


Pour notre part, nous sommes persuadés que les gens réussiront à éviter le piège du brouillard, pour se retrouver autour de ce qui fait le plus de sens car, chaque peuple finit toujours par « reconnaître les siens ».


Ce qui distingue les grandes nations de celles qui se hasardent à prendre des risques avec leur avenir, c’est leur capacité infaillible de discernement pendant les phases délicates de leur propre histoire.


C’est aussi et surtout, leur disposition incorruptible à prendre, sans état d’âme, les décisions qui s’imposent quand il s’agit des intérêts supérieurs de leur communauté, ne L’OUBLIEZ JAMAIS LE JUGE
CE QUE CA AURAIT DU ETRE POUR DEGAGER TOUTE PARTIALITE
SINON RESPECT LE JUGE

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State