Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUDITION - MBAYANG DIENG de 'La Sentinelle' sur le vol des ordinateurs au Bloc des madeleines: «Je n’ai pas cité les greffiers pour les incriminer»

Article Lu 1886 fois

Les auditions des journalistes à la Dic se poursuivent de plus belle. Hier, c’était au tour de la journaliste de l’hebdomadaire La Sentinelle de déférer à la convocation devant la Brigade des affaires générales (Bag) de la Dic.



AUDITION - MBAYANG DIENG de 'La Sentinelle' sur le vol des ordinateurs au Bloc des madeleines: «Je n’ai pas cité les greffiers pour les incriminer»
Les auditions des journalistes à la Dic se poursuivent de plus belle. Hier, c’était au tour de la journaliste de l’hebdomadaire La Sentinelle de déférer à la convocation devant la Brigade des affaires générales (Bag) de la Dic. Cette convocation fait suite à la parution de son article sur le vol de deux ordinateurs au bureau du procureur. Dans ledit article, la journaliste cite nommément les greffiers Jules Guèye et Macktar Touré comme étant des facilitateurs de ce forfait, en raison des responsabilités qu’ils occupent au bureau du procureur.

Entrée à 10h dans le bureau du chef de la Bag, Mbayang Dieng n’en est ressortie qu’à 18h 20 avec au bout des lèvres, un sourire sceptique. Mais, à sa sortie du Bloc des Madeleines, elle ne voulait pas se prêter aux questions de ses confrères qui faisaient le pied de grue. Un avis qu’elle ne tardera pas à changer à la demande de ses consœurs du même organe, venues la soutenir et de son Dirpub, Demba Ndiaye.

Au sujet de l’interrogatoire qu’elle a subi, elle a eu à répondre sur la citation des deux greffiers. «Je leur ai fait savoir que si je les ai cités, ce n’était pas dans l’intention de les culpabiliser, mais c’était seulement pour rendre claires les informations que j’ai eues», a-t-elle répondu au commissaire. Mais, elle s’empresse de souligner qu’elle n’en a pas encore fini avec la Police. Elle doit revenir aujourd’hui pour être entendue encore à propos du même sujet par le commissaire de la Bag. Mais, cela n’ébranle pas son directeur de publication, qui pense que c’est fait à dessein pour faire peur aux journalistes. Car, pour lui, depuis trois mois, les journalistes ne cessent de déférer à des convocations ; journalistes qui, à son avis, ne font que leur travail. Il sera aussi entendu au même titre que Mbayang Dieng.

Source: Le Quotidien

Article Lu 1886 fois

Mardi 16 Septembre 2008





1.Posté par ragal koor le 16/09/2008 16:29
Waaw wêr wi fêgna gul?

2.Posté par SIRA le 16/09/2008 18:39
fégne sou nou keur dé souba la korité déwénati way

3.Posté par lay low le 16/09/2008 22:30
j'aime ça, il est temps ue les journalises au pays cessent de raconter du n'importe quoi en se cachant derrière "la liberté de presse". Citer quelqu'un comme facilitateur ds un vol et dire ensuite qu'on ne les culpabilise pas relève vraiment de la foutaise pr ce journaliste qui peut ètre nous prend pr des demeurés.
Pendant longtemps sous le magistère de wade les journalistes ce sont crus tout permis, il est grand temps qu'on leur remette a leur place pr qu'ils jouent enfin le role de journaliste et non de semeurs de troubles...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State