Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



AUDIT DU FICHIER DE LA FONCTION PUBLIQUE 98 000 agents déjà audités dont 9 000 en contentieux

98 000 agents de l’Etat ont été audités dont les 9 000 sont envoyés en contentieux. C’est le premier résultat qui se dégage des audits des agents de la Fonction publique, en attendant le rapport final qui sera produit par les comités opérationnels régionaux qui étaient chargés de mener cette opération. La révélation est du Ministre de la fonction publique, du Travail et des relations avec les institutions, Mansour SY. C’était hier, jeudi lors du point d’un presse axé sur le renouvellement des organes délibérants.



AUDIT DU FICHIER DE LA FONCTION PUBLIQUE 98 000 agents déjà audités dont 9 000 en contentieux
Au niveau des régions de Kaffrine, Kédougou et Matam 98 000 agents de l’Etat environ ont été enrôlés dans le cadre des audits des agents de l’Etat dont les 9 000 sont envoyés en contentieux. C’est la révélation faite hier vendredi par Mansour Sy, le ministre de la Fonction publique, du Travail et des relations avec les institutions. C’était lors d’un point de presse portant sur le renouvellement des organes délibérants. Selon le ministre, en attendant le rapport final de cet audit physique et biométrique initié par l’actuel gouvernement, certaines incongruités commencent à apparaitre et qui sont relatifs à de nombreux cas d’enseignants fictifs qui coûtent à notre trésor public une importante manne financière.

“Vous savez hier ( avant-hier mercredi, Ndlr) nous avons tenu une réunion d’évaluation avec tous les gouverneurs et les représentants des 19 équipes d’audit en visioconférence. A l’issue de cette rencontre je peux affirmer que l’audit physique et biométrique des agents de la Fonction publique avance parfaitement bien. Déjà à l’état actuel près de 98 000 agents de l’Etat ont été enrôlés et près de 9 000 sont envoyés en contentieux“, a dit Mansour Sy, le ministre de la Fonction publique, du Travail et des relations avec les institutions.

Face à la presse, le ministre a précisé en outre que “le travail n’est pas encore fini. Il n’y a qu’au niveau des régions de Kaffrine, Kédougou et de Matam que ce travail est terminé. Dans d’autres régions les équipes d’audit ont été redéployées et/où il faut accélérer le processus“.

Pour le ministre de la Fonction publique, le travail se fait correctement “grâce surtout aux compétences des sénégalais au niveau de l’agence de l’Informatique de l’Etat dont toute l’expertise a été mise à la disponibilité des gouverneurs qui supervisent les comités opérationnels régionaux“.

Le ministre a souligné que le rapport final de ces audits a pour objectif d’assainir le milieu public “. Mais aussi de permettre à l’Etat de découvrir d’autres niches pour intégrer d’autres sénégalais dans la Fonction publique“, Et d’ajouter “d’ici sous peu, on connaitra combien nous sommes dans la Fonction publique parce que ceux qui sont payés on ne les connait pas. Mais avec cette opération on connaitra quel est le poste de travail de chacun d’entre nous et on connaitra ceux qui sont payés et qui ne travaillent pas“.

Sud Quotidien

Vendredi 18 Janvier 2013




1.Posté par pap le 19/01/2013 13:42
Bravo!!!

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés