Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUDIOVISUELS: Le Cnra ordonne les télévisions et Medias de mettre fin à la diffusion des images obscènes

Article Lu 11417 fois

Dans son avis trimestriel rendu public mercredi dernier, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) indexe les dérapages constatés dans l’espace audiovisuel de juillet à septembre 2007. Il a sommé les responsables des organes de presse de mettre fin à de tels abus et de mettre en place des comités de visionnage pour éviter la diffusion de scènes violentes ou de séquences obscènes dans les clips et les films.



AUDIOVISUELS: Le Cnra ordonne les télévisions et Medias de mettre fin à la diffusion des images obscènes
Lors d’une rencontre avec la presse, mercredi matin, la présidente du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), Mme Nancy Ngom Ndiaye s’est félicitée de la libéralisation des fréquences télévisuelles. Cependant, cette floraison de télévisions doit s’accompagner impérativement du respect des règles du jeu, vu la puissance d’influence de ce médium.

" La libéralisation de l’espace audiovisuel est un défi pour le Cnra. Elle nous donne un surcroît de responsabilité. Cette libéralisation suppose le respect des lois et des règlements", a rappelé la présidente du Cnra. Cette organisation entend assumer pleinement son rôle de régulation, en privilégiant la concertation, la médiation, et au cas échéant, en usant de son pouvoir de sanction. C’est d’ailleurs, dans cette optique qu’il faut placer désormais, la publication régulière de l’avis trimestriel de cet organe de régulation.

L’avis publié mercredi et couvrant la période allant de juillet à septembre 2007, relève le déficit de pluralisme et le manque d’équilibre dans les domaines politique, culturel, et syndical des programmes de la Radiodiffusion télévision du Sénégal (Rts).

A Walf Tv, l’organe de régulation lui reproche de débuter son émission " Xumb Te Dagane" par une image tournant en dérision le "chef de l’Etat" d’une part, et d’autre part, la diffusion d’un "montage caricatural sur les propos d’un officier au sujet du recrutement des femmes dans l’armée". L’organe souligne aussi que la Rdv persiste à diffuser le spot publicitaire " Ngora Keng" malgré leur saisine.

A l’égard de Walf Tv, l’organe de régulation exige le retrait de l’image du chef de l’Etat du générique de l’émission " Xum te Dagane", et l’arrêt immédiat de la diffusion du spot publicitaire "Ngora Keng’’ pour la Rdv.

Pour les radios, l’organe de régulation constate : « la persistance des commentaires ne respectant ni les institutions, ni la dignité humaine, à travers les revues de presse de la RFM et Walf Fm notamment et également à travers les émissions interactives (toutes les radios confondues) », lit-on dans l’avis trimestriel.

Dans cet avis, le Cnra va en guerre contre la diffusion de messages (Sms) ou d’images contraires à nos valeurs qui se taillent la part belle des dérapages constatés sur les écrans et sur les ondes entre Juillet, août et septembre. " Certaines manières de parler dans certaines émissions radio ou certains Sms sont une incitation à la débauche. Cela donne une idée aux enfants. Il y a des médiats qui ont insufflé aux populations, un nouveau type de langage. Il y a un minimum à respecter. Nous avons envoyé des mises en demeure. Si on ne respecte pas on va passer à une autre étape", avertit Nancy Ngom Ndiaye qui a insisté sur le respect du cahier de charge.

Guerre aux images et messages obscènes

Le Cnra demande aux chaînes de télévision de restreindre l’utilisation abusive des sms, de veiller à leur contenu. Il recommande également la mise en place de comités de visionnage au sein des télévisions pour censurer les séquences obscènes des films, des clips avant leur diffusion.

" Nous avons l’intention de tenir des assises sur les clips et autres images obscènes" annonce la présidente du Cnra. La structure invite les radios à se conformer à la loi N° 2006-O4 du 04 janvier 2004 notamment son article 10 qui exige la mise en place par toutes les radios d’un système de retardement de la voix d’au moins de 3 secondes au cours des émissions interactives.

Mme Nancy Ngom Ndiaye a plaidé également pour l’accès équitable aux écrans, à toutes les ethnies. Aussi, dit-elle, les « télénovelas » latino-américaines ne doivent pas être favorisées au détriment de notre patrimoine culturel.

Source: le Soleil

Article Lu 11417 fois

Vendredi 2 Novembre 2007





1.Posté par SANEX le 02/11/2007 09:04
C'EST NOTRE PAYS A NOUS TOUS,IL N'Y A PAS DE LIMITES DANS NOS CLIPS,NI DANS NOS FILM.VOUS LES AUTORITES ORDONNER CHEZ VOUS DABORD ET VOTRE GOUVENEMENT.AU LIEU DE TRAVAIL POUR LE SENEGAL,VOUS RESTEZ LA A REGARDEZ CE KI VONT LA POPULATION,VOUS VOYER KE SA,ALORS KE IL Y A DES MILLIONS DE PERONNES KI MEURS DE FAIM,TOUS LE PAYS ET CHER.PREPARER VOS BAGAGES ET LAISSER LE POUVOIR AU PARTI SOCIALISTE...NIOM REKA MEUN...MI DISPIACE PER VUOI PDS...

2.Posté par dëguënetane le 02/11/2007 09:41
c'est tres bien 7 loie car ns sommes des senegalais pays religieux qu'on doit honnorer. le pub des Ngora Keng .... n se ontre pas a la télé car ya des parents et des enfants qui les suient "le RESPECT" waay guagni. j trouve que ca fait partie du travail car l'education est la base de tout

3.Posté par bobo le 02/11/2007 09:43
une bonne initiative

4.Posté par DEUG le 02/11/2007 11:57
Laissons nous vivre ! Le monde avance !
Pays religieux ? Mon oeil , les gens font pire en cachette !
Il faut faire avancer la culture comme le pronait Senghor !
Il avait tout compris ,,la danse Sénégalaise à toujours eu cette partie érotique qui fait son charme !
Dé ko yengeul mou saf !
goudi ak beutchk !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par alain le 02/11/2007 13:01
de grace laissons gouter les images a la tele..................................

6.Posté par secou le 02/11/2007 15:46
Je suis d'accord avec Deug.Tres bien dit. Le sensuelle fait partie de notre humanite.Ceux qui sont contre publiquement font generalement pire quand les lumieres sont ettaintes.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State