Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUDIOVISUEL - Après dix mois passés sur le satellite : Walf Tv visible en clair à Dakar et ses environs

Article Lu 13395 fois

L’histoire du groupe nous a été servie sur un ton… nostalgique. En janvier 1984, le premier numéro de Wal Fadjri est paru, ensuite est née la radio en 1997, puis, survint la télévision qui n’était accessible qu’à une partie des Sénégalais capables de payer une réception directe par satellite. Aujourd’hui, Sidy Lamine Niasse a son autorisation, sa fréquence pour paraître en clair. Ainsi, à Dakar le signal est donné depuis vendredi dernier. Et même les régions situées à plus de 200 km de la capitale commencent à «déguster» les images de Walf Tv. Au grand plaisir de M. Niasse qui renseigne que le meilleur reste à venir.



AUDIOVISUEL - Après dix mois passés sur le satellite : Walf Tv visible en clair à Dakar et ses environs
Le landernau médiatique sénégalais s’enrichit d’une nouvelle télévision. Walf Tv, du groupe Wal Fadjri est désormais visible en clair à Dakar et ses environs et ce, grâce à sa fréquence hertzienne, en Uhf sur le canal 29. C’est le président du groupe Wal Fadjri, Sidy Lamine Niasse, lui même, qui l’a annoncé hier, en conférence de presse dans les nouveaux locaux dudit groupe, au Front de terre. «Depuis vendredi dernier, on a commencé à passer en clair à Dakar. Et, on m’a appris ce matin (hier) que Thiès, Touba et même Saint-Louis ont reçu les images», a d’emblée précisé M. Niasse avec le sourire. Entouré des différents directeurs de publication de ses trois quotidiens : Wal Fadjri, Walf Grand’Place et Walf Sport, en plus des chefs de desk de la radio Walf Fm, Sidy Lamine Niasse est largement revenu sur les péripéties par lesquelles il est passé avant d’avoir une autorisation du ministère de l’Information, pour «descendre sur terre» et diffuser ses images.

Dans un décor particulièrement… bleu de l’intérieur, le Pdg du groupe Wal Fadjri se souvient : «En décembre dernier, je vous avais invités pour vous informer de l’arrivée de notre télévision qui émettait sur satellite.» En fait, poursuit-il, ceci était dû au fait qu’après avoir soumissionné à un appel d’offres, en 2001, pour l’obtention d’une fréquence, d’autres chaînes de télévision ont bizarrement réussi à obtenir le précieux sésame. Se sentant floué, M. Niasse avait simplement décidé d’émettre à partir d’un satellite.

Par la suite, même s’il s’en défend, ses relations avec le pouvoir semblent être revenues au beau fixe, malgré le fait qu’il revendique encore l’invariabilité de sa «ligne critique». Car, explique-t-il encore, après avoir formulé une demande d’autorisation à l’autorité compétente, le président de la République l’a reçu pour lui annoncer qu’il a son autorisation. Un acte que Sidy Lamine Niasse «salue» et qui manifeste, selon lui, l’avancée de la démocratie au Sénégal. «Si une presse critique arrive à avoir une télévision, il faut s’en féliciter», souligne-t-il. Interpellé au cours du point de presse, sur la grille des programmes de Walf Tv, M. Niasse promet une innovation. «Nous aurons le volet information, mais aussi des divertissements», renseigne-t-il. A l’en croire, Walf Tv, va «crever les yeux» de cinéma, de théâtre et d’émissions musicales. Au grand plaisir des jeunes.

Introduit dans les débats, le doyen Tidiane Kassé se félicite de l’aboutissement d’un combat de près d’un quart de siècle avant de rappeler le mérite «de ceux qui ont cru à ce projet, au début des années 1980».

Mais, aujourd’hui, le président du groupe Wal Fadjri veut franchir un nouveau palier. «Après Walf Tv, on va intervenir sur l’internet», sourit-il encore. Car, pour lui, l’heure est à la modernisation et surtout à l’informatisation. «Je veux que les gens qui sont dans leurs bureaux puissent suivre nos émissions à partir de leurs ordinateurs», dira t-il.

Au terme du point de presse, une visite guidée a été organisée. Occasion pour l’assistance de découvrir les nouveaux locaux du groupe Wal Fadjri, en plus du matériel dont dispose la radio-télévision Wal Fadjri.


Aly FALL
Source: Le quotidien

Article Lu 13395 fois

Mercredi 3 Octobre 2007





1.Posté par ROCK le 03/10/2007 16:53
IL NOUS EN MERDE...

2.Posté par MARVEL le 03/10/2007 18:18
A Sidy Lamine Niasse et son Walf TV

Tu ne trompes plus personne Sidy Lamine. Il y'a quelques années, nous avions tous entendu Wade dire qu'il ne donnera jamais une fréquence télé à des journalistes qui l'insultent. Ce que Wade appelle des insultes, ce sont en fait des informations qui ont trait à son bilan de tous les jours. Ce bilan est tellement moche que Wade a l'impression d'être insulté alors que les journalistes ne font que relater les faits et rapporter ses propos dont aucune version ne correspond à la précédente.

C'est alors Sidy que tu as compris qu'il fallait que tu affûtes encore mieux ta langue pour pouvoir la passer tout ce sur quoi il faut la passer pour avoir cette fréquence. Inutile de revenir sur tes différentes péripéties, tes différentes galipettes, tes courbettes, tes excès de zèle, bref tous les ingrédients qui démontrent que tu as décidé d'être un toutou aussi docile et obéissant que Babacar Diagne ou que n'importe quel souteneur alimentairement dépendant du maître.

Personne ne s'est donc étonné que tu aies été reçu, non pas par les autorités chargées d'attribuer les fréquences télé, non pas par le ministre des télécoms, non pas par l'ARTP, non pas par le Ministre de l'information, mais par Wade lui-même qui avait enfin trouvé en toi la perle rare après Ndiogou Wack Seck. Bien sûr nous connaissons tous les méthodes de Wade qui ne t'aurait jamais reçu uniquement pour te parler fréquence télé, mais pour te donner en même temps les moyens de continuer ce que tu as fait si bien les 3 ou 4 dernières années, la lèche, encore la lèche, toujours la lèche, mais cette fois en direct à la télé et non plus à la radio ou sur papier.

Tu dis que Wade t'a déjà reçu comme il a déjà reçu d'autres patrons de groupes de presse. Tu te contentes de dire qu'il n'y rien eu de particulier dans ton audience avec Wade, mais tu ne précises pas, comme l'a fait Madiambal Diagne par exemple, que tu n'a pas reçu ou accepté un franc venant de Wade. Ta précision est de toute façon inutile à l'heure actuelle, les informations et les montants ont déjà filtré comme tout ce qui se passe à la présidence. Elles viennent peut-être d'un de tes actionnaires, Madické Niang, l'homme à la langue pendue ?

Parlons donc argent puisque tu sens le besoin de te justifier tellement tu te sais coupable. Pourquoi essayes-tu de brouiller les pistes lorsque tu inventes des rumeurs qui auraient soufflé que ce sont des pays arabes qui t'auraient financé. Mais tu sais bien que personne ne parle de pays arabes ou de pétrodollars, mais nous te parlons de deniers publics, nous te parlons de Wade lui-même qui donne les fréquences et l'argent qui va avec.

Tu disais avoir investi près de 3 milliards de francs cfa pour le lancement de Walf TV par satellite :

- 1 Milliard sur la location annuelle satellitaire sur laquelle tu as opérée pendant presque une année
- 1,8 Milliards sur les équipements pour lesquels, chanceux comme tu es, tu as obtenu des exonérations venant de l'administration, comme par hasard ......

Aujourd'hui tu vas basculer sur le réseau hertzien, donc, en plus de tes équipements précédents déjà achetés, de la location annuelle sur le satellite, il t'a fallu d'autres investissements pour les redevances de la fréquence hertzienne et les équipements de connexion. Donc tu es à plus de 3 milliards d'investissements.

Tu dis avoir reçu 2 prêts, 420 millions et 100 millions. OK, cela ne fait toujours que 520 millions. Si tu tiens tellement à justifier l'origine des fonds d'installation de Walf TV, sur le satellite d'abord et sur l'hertzien en plus, tu nous expliqueras où tu as pu trouver alors les minimum 2 à 3 milliards restants.

Arrête donc de prendre les gens pour des demeurés. Wade t'a choisi, et ce n'est pas pour rien. Il t'a financé car il a vu tout ce que tu fais pour le convaincre depuis ces années. Il t'a entendu dire que tu as décidé de changer ta ligne éditoriale en soutenant son régime car tout le monde critiquait ce régime.
Ce n'est donc plus du journalisme que tu fais, mais du mercenariat ou de la vente aux enchères. Tu n'es donc pas différent de ces dames sur le trottoir près de l'hôtel du Marché.

MARVEL
marvel@hotmail.fr



3.Posté par seye le 07/06/2008 00:38
Sa va c'est ousseynou seye j'habite à st-louis j'aime l'émission RAP je suis à votre disposition ici à ST Louis ok si vous voulez je veux que vous me donnez des dédicaces à moi ousseynou seye et abdou karim diop .
merci de votre compréhension

4.Posté par moustapha le 12/07/2008 14:11
je me demande si le pouvoir peut, un jour travailler serieusement et honnetement sans chercher a utiliser les medias pour cacher la verité a la population et utiliser notre argent disté a des choses bcp plus serieuses pour corrompre une partie de la population inconsciente et egoisten,qui arrete de dire la verite des qu"une somme est viree sur leur compte.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State