Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUDIENCE AVEC LES FEMMES: Les révélations du Président

Article Lu 11269 fois

Lors de l’audition qu’il a accordée hier aux femmes libérales, le président de la République y est allé de révélations en révélations. Vice-présidence, Primature, Conseil économique et social (Ces), Me Wade n’a rien oublié dans son intervention.



AUDIENCE AVEC LES FEMMES: Les révélations du Président
Comme il l’avait promis en recevant les femmes universitaires, le chef de l’Etat a reçu hier les femmes du Parti démocratique Sénégalais (Pds). Une audience durant laquelle deux tendances se sont affrontées à distance : celle favorable à Awa Ndiaye et l’autre qui roule pour Awa Diop. D’ailleurs chacun responsable est venue avec sa délégation. L’audience a tiré en longueur. Motif : le Président a donné la parole à toutes celles qui le souhaitaient. Et au total une cinquantaine de femmes se sont relayées au micro. Lorsqu’une femme proche de Awa Ndiaye prenait la parole les membres de son camp applaudissaient et vice-versa lorsque c’était une dame proche de Awa Diop. Au moins, les différentes intervenantes se sont accordées sur un point : les femmes réclament la vice-Présidence. La même position avait été défendue la veille par les universitaires. Et le chef de l’Etat semble être en phase avec elles. En effet, lorsqu’il a pris la parole, le secrétaire général national du Pds a tressé des lauriers aux femmes. D’ailleurs, le chef de l’Etat dira que tous ses problèmes viennent des hommes. Cependant même s’il est d’accord pour donner la vice-Présidence aux femmes, Wade a précisé que ce serait un cadre avec une bonne formation. Il ajoutera que la vice-Présidente aura des compétences pour, par exemple, diriger la rencontre du conseil des ministres. En quelque sorte, il va lui céder certains des pouvoirs que lui confère la Constitution. La prochaine vice-présidente devra aussi le représenter à l’occasion de certains événements majeurs. Comme il l’avait dit lors de sa rencontre avec les femmes universitaires, le chef de l’Etat a encore affirmé que le prochain Premier ministre serait « très politique », confirmant encore le départ de Hadjibou Soumaré. N’empêche, Wade ajoute encore que la vice-présidente n’aura pas de Budget.

Pour les locales, Wade parle d’alerte et dénonce le « copinage » dans le Pds

Cela dit, le secrétaire général national du Parti démocratique Sénégalais (Pds) a profité de l’occasion pour revenir sur les élections locales. En effet, Me Wade affirme que sur le plan national, ce sont les libéraux qui ont gagné. Même si dans certaines localités importantes, l’opposition a raflé la mise. Le Président qualifie cela « d’alerte » et pour les causes de cette débâcle, il n’est pas allé chercher loin. Pour Wade, ce sont les « mauvaises investitures » qui sont à l’origine de cette débâcle d’autant que selon lui certains ont usé de copinage pour mettre sur les listes leurs proches qui ne pèsent rien. Ce, pour pouvoir en faire des conseillers et bénéficier de leur soutien en cas de victoire.

Wade confirme L’As et donne 40% du Conseil économique et social aux femmes

Toujours lors de cette audience, le président de la République a confirmé L’As. Il y a de cela quelques semaines, nous révélions que le Conseil économique et social (CES) sera installé après les élections locales. Hier, Me Wade a annoncé que le CES sera remis sur pied pour « bientôt ». Avant de préciser que 40% des postes seront occupés par des femmes qui s’y connaissent en Economie.

Une audience avec les femmes de l’opposition… aujourd’hui En recevant les femmes universitaires, Me Wade avait annoncé qu’il allait consulter les femmes de la Mouvance présidentielle et celles de l’opposition. Lors de l’audience qu’il a accordée hier aux femmes de son parti, Me Wade a annoncé qu’il allait recevoir aujourd’hui les femmes de…l’opposition. D’autant que selon lui, contrairement à la Primature, la vice-Présidence ne sera pas un poste politique. Le Président précise que la future vice-Présidente sera là pour tous les Sénégalais et non pour assurer des intérêts personnels ou ceux d’un parti.

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 11269 fois

Vendredi 10 Avril 2009





1.Posté par saloum saloum le 10/04/2009 17:08
péééééé

2.Posté par fan de dilicass le 10/04/2009 17:09
deusss!!! diko may dilicass lou bari diko bégué
défar bamou bakh daal

3.Posté par younouss le 10/04/2009 17:16
abdoulaye wade est un menteur de pur sang lui et toue sa familles

4.Posté par Joloofman le 10/04/2009 17:24
Je vote pour Aminata Niane APIX! Mère bou cool way!

5.Posté par bour le 10/04/2009 17:46
On s'en fout avec les histoires de vice-presi car tout le monde s'est que diriger le Senegal n'est pas difficile meme un instituteur ou un cultivateur pourrait faire l'affaire pourvu qu'il soit honnete alors Wade bon vent..

6.Posté par awa le 10/04/2009 22:10
cher freres et sœurs de la diaspora lisez saintlouisinfos.com

CHEIKH BAMBA DIEYE ELU 56 EME MAIRE DE L’ANCIENNE CAPITALE


Le député Cheikh Bamba Dièye de la Coalition Bennoo Siggil Sénégal a été élu maire de la ville de Saint-Louis, ce vendredi à l’issue d’un vote durant lequel il a obtenu 58 voix des 69 conseillers municipaux présents. Les deux autres adversaires de Cheikh B. Dièye arrivent loin derrière à l’image de Ahmet Fall Braya crédité de 6 voix et de Mame Penda Diouf (Sopi 2009) qui n’a recueilli que 2 voix. Il y a eu trois bulletins nuls et une absence parmi les votants. Cheikh Bamba Dièye, par ailleurs secrétaire général du Front pour le socialisme et la démocratie Benno/Jubel devient ainsi le 56-ème maire de la ville de Saint-Louis. Il remplace le ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, Ousmane Masseck Ndiaye. Apres l’installation du nouveau maire, le vote des autres adjoints s’est poursuivi avec les nominations de Me ALioune Badara Cisse comme 1er adjoint au maire ,Mme Aida Mbaye Dieng de la LD /MPT 2eme adjoint , Abdou Mbaye du Parti Socialiste 3eme adjoint ,docteur kandji de l’AFP 4 émé adjoint ,Iyane Sow du MRDS 5éme adjoint , Pr Ngoné Thioune du PDS 6éme adjointe ,Latyr Fall du PS 7émé adjoint ,El Hadji Tidiane Gaye du PIT 8éme adjoint ,Oumar Thioye de APR 9éme adjoint,Ousseynou Seck du FSDBJ et Daouda Cisse de la LD/MPT
Répondre à cet article

7.Posté par xam leep wakh leep le 11/04/2009 05:39
wade parle encore des femmes et
-combien de femmes ont vu leur mariage cassè
- combien d'orphelins à cause de la dilapidation de nos ressources finançières
-combien de jeunes filles rodent le long des murs de nos institutions à cause des mauvaises moeurs de votre règime
-combien de femmes se sont battues et se sont sacrifièes le long de votre parcours politique et finissent par grossir la liste de vos vistimes
-combien de maman souffrent du fait que leurs fils sont emprisonnès injustement
-combien de jeunes filles exportèes en espagne et sont abandonnèes dans les rues et certaines reduites en esclaves de maison
-combien filles sont mortes dans l'eau pour fuir la misère
.combien d'ètudiantes diplomèes choment
combien de femmes cèlibataires au sènègal ,le taux a ètè multipliè par deux
wade,la situation du sènègal ne se règle pas par la creation de poste et le remplacement de jean par paul .
qu'elle est la diffèrence entre une femme vice.presidente et un homme vice.president sans aucun budget et aucun pouvoir de dècision?vous cherchez à pousser les senegalais à oublier votre dèfaite de votre famille qui voulait nous imposer leur rejeton .Le peuple veut et exige des èlections anticipèes et l'ouverture d'un proces sur l'anoci de karim wade qui a fait pire que idy que vous avez jetè en prison alors qu'il est aussi le fils de quelqu'un et la punition de dieu passera par idy car une fois au pouvoir ,ce sera idy meme qui va vous jeter en prison.
le peuple veut le proces sur l'affaire zam zam du dernier pèlèrinage à la mecque et nous avons procede au controle aucun compte n'a ètè bloquè et des virements ont ètè executès au profit de karim et khalifa ahmet ndiass

8.Posté par alain le 11/04/2009 12:30
le probleme dans ce pays...........c est pas de choisir.............une femme ou un homme comme vice president ou quoi...............le fond.........c est wade qui a monterer ces limites de gerer...........il ne sait ou aller..............il joue avec le peuple.........tous ces plans sont voeu a l echec.............la communaute internationale le pousse vers la sortie...........................parcequ avant plus d espoir sur ce veillard...........qui a dilapides les revenues du pays........la preuve son fisl qui debarque avec une quarante de 4 x 4 a dakar...........ou moment ou la popolation tire le diable par la queue.....voila en gros le regne de vieillard qui a echoue lamentament a diriger un pays.......il suffit pas d avoir des diplomes pour diriges un pays...............et surtout encore des diplomes du moyen ages...........

9.Posté par arona le 12/04/2009 13:32
l'urgence aujourd'hui c'est pas de nous proposer une vice presidente ou bien un premier ministre politique ,il faut que la mouvence presentielle analyse les problemes(l'eau, l'electricite,l'economie) des senegalais de pres ou de loin essayer de poser des actes concrêtes qui porront resoudre ces problemes ;aujourd'hui nous venons d'entendre la vente des actions de la sonatel ;je leur pose une question nous en tant que generation à venir nous allons se baser sur quelle societe ou entreprise pour developper notre pays????

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State