Référence multimedia du sénégal
.
Google

AUDIENCE AU PALAIS ENTRE WADE ET IDY: Les coulisses d’un huis clos

Article Lu 12381 fois

Le Président Wade a reçu hier en audience, durant trois heures, son ancien Premier ministre, Idrissa Seck. Avant, pendant et après cette rencontre, beaucoup de choses se sont passées dans les coulisses. Révélations.



AUDIENCE AU PALAIS ENTRE WADE ET IDY: Les coulisses d’un huis clos
Idy à Pape Samba Mboup : « Il y a erreur sur le protocole ». Durant trois heures hier, Wade a reçu le leader de Rewmi, Idrissa Seck. Une audience qui a eu lieu en présence du professeur Iba Der Thiam, leader de la Cap 21, Babacar Gaye, directeur de cabinet politique du Président, Pape Samba Mboup, ministre chef de cabinet de Me Wade et Me Amadou Sall, ministre porte-parole de la Présidence. Accompagné de son assistante Dior Sagna, de son chargé de la communication Ousmane Thiongane et des membres de sa sécurité, Idrissa Seck est arrivé vers 11 heures 25 minutes au Palais. Il a été reçu par Pape Samba Mboup et Me Sall. Après de chaleureuses salutations, ces derniers l’ont conduit à la salle d’attente du cabinet présidentiel où ils ont rejoint le professeur Iba Der Thiam, déjà en place. Idrissa Seck installé, Pape Samba Mboup est ressorti de la salle pour informer le Président de son arrivée. Apparemment, Wade avait prévu une rencontre élargie au directoire politique de Idrissa Seck puisque selon des sources très sûres, il a demandé que l’ancien maire de Thiès et les membres de son parti viennent. C’est d’ailleurs ce message que Mboup a répercuté lorsqu’il est revenu dans la salle d’attente : « Monsieur Seck, où est votre staff ? » a-t-il demandé. Idrissa Seck répond qu’il est venu sans ses lieutenants. Quand Pape Samba Mboup précise que le Président Wade voulait le recevoir avec son staff, Idrissa Seck s’explique : « Il y a donc une erreur de protocole. Si on m’avait prévenu, j’allais avertir mon staff. Malheureusement, je ne peux les appeler car nos portables ont été confisqués à l’entrée ».

Idrissa Seck à Lamine Faye : « Je dois te saluer ou non ? »

L’heure de l’audience approche. Idrissa Seck qui voulait demander à Pape Diouf et Youssou Diagne de le rejoindre a dû surseoir à cette décision. Détail intéressant quand le chef de la sécurité présidentielle Lamine Faye est venu saluer l’ancien maire de Thiès qui se trouvait dans la salle d’attente. Idrissa Seck, ironique de balancer à Lamine Faye : « Mais toi, je dois ou non te saluer ? ». Le neveu de Wade, tout sourire d’ajouter : « Non ! sama grand ». L’audience tant attendue pouvait commencer. Wade avait déjà son staff à ses côtés, tandis que Idrissa Seck était lui seul.

Les chantiers de Thiès aux juges : Wade et Idy s’accordent

Le chef de l’Etat et son ancien Premier ministre ont royalement choisi d’ignorer l’équation Karim Wade. Par contre, dès l’entame de la discussion, Wade a rappelé le long chemin qu’il a parcouru avec Idrissa Seck à qui, dit-il, il a tout donné. Non sans ajouter que c’est sans doute compte tenu de tout ce qu’il a donné, que Idrissa Seck a fait des « erreurs » qui ont brouillé leurs relations. L’ancien Premier ministre, comme il l’a dit lors de sa conférence de presse, a bien précisé qu’il n’a jamais pensé à « arracher » le fauteuil présidentiel, ni à « renverser » le chef de l’Etat. Cela dit, Wade ajoutera qu’en ce qui le concerne, il a tout oublié. Tout comme Idrissa Seck d’ailleurs qui a clamé haut et fort qu’il est un pur produit du Parti démocratique Sénégalais (Pds). En ce qui concerne les chantiers de Thiès, les deux parties, selon nos sources, ont tour à tour affirmé qu’ils laisseront les juges rendre leur décision. Qui plus est, Idrissa Seck se dit à l’aise dans ce dossier et n’avoir rien à se reprocher. Après trois heures passées avec Wade, l’ancien Premier ministre a quitté le Palais non sans échanger des poignées de main avec certains chauffeurs de la Présidence.

Coup de fil de Hadji Bara à Idy Tout de suite après sa conférence de presse, l’ancien maire de Thiès a reçu un coup de fil du khalife général des mourides, Hadji Bara Mbacké. Le chef de la communauté mouride qui s’est beaucoup investi dans ces retrouvailles a affirmé à Idrissa Seck qu’il était très heureux de le voir retourner à la maison de « son père ».

Cheikh Mbacké GUISSE

PAPE SAMBA MBOUP, ARTISAN DES RETROUVAILLES A COTÉ DE ME NAFISSATOU DIOP « Pourquoi je me suis investi » Si différentes autorités politiques et religieuses se sont investies pour des retrouvailles entre Me Wade et Idrissa Seck, l’audience d’hier a été surtout matérialisée par deux personnes : Pape Samba Mboup, chef de cabinet du Président de la République et Me Nafissatou Diop, notaire. Ensemble, ils ont discrètement travaillé pour rendre possible l’audience. Joint hier au téléphone, Pape Samba Mboup, fidèle à lui-même assume : « Je le confirme. J’ai joué un rôle crucial dans ces retrouvailles entre Abdoulaye Wade et Idrissa Seck. Mon credo est simple : ce que je fais, je le fais pour le Président de la République. Pour qu’il ait un grand parti, un parti fort, un parti de masse. S’il faut même aller chercher Macky Sall, je le ferai ».

Source: L'as

Article Lu 12381 fois

Mardi 13 Janvier 2009





1.Posté par Dofbi le 13/01/2009 20:41
Soit la photo est inversée, soit ils se saluent de la main Gauche. si c'est le cas, pour ceux qui connaissent nos traditions, ça veut dire quelque chose. A méditer

2.Posté par Lââl le 13/01/2009 21:43
NON,mais..! ils se prennent pour qui c'est DEUX là.......??
IDY est un CALCULATEUR VOLEUR Et WADE, le vieux SATAN.....

3.Posté par ibra italie le 13/01/2009 22:20
IDY a raison de retourner au PDS qu'il n'a jamais quittait d'ailleur.n'oubliez pas que IDY est l'actionnaire majoritaire au PDS après WADE.ON l'avait arbitrairement virer de ce parti.donc je trouve normal qu'il retour dans ce parti pour recuperer ce qui lui appartient.ceux qui traitent IDY DE voleur sont de mauvaise foi car ils le disent sans preuve.WASSALAM

4.Posté par wala le 13/01/2009 22:22
de toute façon c'est des enculés, ils sont en grande partie responsables de la situation actuelle de ce pays qui est à l'agonie.

5.Posté par yuug le 13/01/2009 23:15
wakhouléne si remarque Dofbi dé Té lou ame solo laa !!

6.Posté par djawsou le 14/01/2009 00:16
idy a trahie tous les senegalais et surtout les thiessois qui ont ete derriere luis pour combattre avec lui de l injuste qu ont la influger mais qu il sache que c est les meme caimant qu ils part retrouver il la fait a quelle pris et a quelle compromie seule l avenir nous le dirat president diouf la fais a djibo pour l emporter dans sont chute le roi wade le fais a idy nous esperont que maky ne va pas suivre les pats de se lache qui a vendue ses compagnont a quelle pris idy dit nous

7.Posté par sindjely le 14/01/2009 00:42
http://www.facebook.com/group.php?gid=33884889666
pour les têtes qui fonctionnent!

8.Posté par lemzo le 14/01/2009 01:58
Je veux attirer l'attention de ceux qui vont réagir ici de ne pas aller trop vite en besogne. A mon avis, rien n'est encore joué. Idy n'est pas « retourné » au PDS, lisez bien les mots de sa déclaration. C'est une stratégie de positionnement pour l'après-Wade et il s'aligne pour le partage du PDS. On ne peut pas le lui reprocher car mieux vaut le faire de l'intérieur du parti. Je comprends que ça fait mal et certains se sentent déçus ou trahis, mais la politique ne se fait pas simplement par la radicalisation ou le boycott. Une chose est certaine : Wade doit faire attention car il est acculé et par l'âge et par la conjoncture. Idy ne lui fera pas de cadeau et une fois sa position renforcée, il sera sans pitié avec beaucoup de membres du PDS et de la GC actuels. On verra mais je crois profondément que ces « retrouvailles » ne sont que le début d'une lutte plus âpre à venir. Merci.


9.Posté par zix88 le 14/01/2009 04:49
on a soutenu idy parcequ il etait contre wade il etait comme un martyr maintenant il est le contraire

10.Posté par NDIAWS le 14/01/2009 11:26
tous pareils rewmi, pds , con-cretins

11.Posté par layzo le 14/01/2009 12:15
les voltes face de idy et wade m'inkiètent énormement non pas selement pour l'image de notre pays et la perception k l'étranger pourai avoir de nos hommes politiques, mais surtout pour les jeunes et moins jeunes qui ont la destinée de notre pays qui ns é tous chèr, qui pourraient suivre cela comme un model politik. cette attitude n'est ni conforme à nos coutumes ni à no traditions et valeurs, encore moins à nos religions. k nos gouvernants arrètent de jouer avec l'avenir de ce pays, ils ont en face d'eux le déstin d'une Nation avec tout ce k cela comporte et non un gateau ou comme dirrait l'autre "UN BUTIN".

12.Posté par xalibeet le 14/01/2009 13:04
Dites moi , ils se sont salués avec la main gauche?

C'est quoi ce fetichisme?

13.Posté par yaya le 14/01/2009 14:25
Je suis contre eux, mais ils ne saluent pas avec la main gauche.
C'est une photo inversée, la vrai photo est là :
http://www.xibar.net/index.php?action=article&numero=14456

14.Posté par lamine le 14/01/2009 17:49
la photo est prise devant un miroir. voila pk vous avez cet effet

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State