Référence multimedia du sénégal
.
Google

ATTENTAT A LA PUDEUR : Thierno se jette sur la vendeuse de glace et écope un mois ferme

Article Lu 1856 fois

Le nommé Thierno Sy était-il en possession de toutes ses facultés mentales au moment où il se jetait sur la vendeuse de glace Astou Seck ? Le prévenu d’attentat à la pudeur a, en tout cas, été déclaré coupable et condamné à un mois ferme de prison. A la barre, il a alterné lucidité et langage décousu.



Le prévenu Thierno Sy a-t-il été sauvé par ses certificats médicaux délivrés et signés par un psychiatre qui a fait état de son état dépressif qui le pousse souvent à user de la violence ou à avoir des comportements bizarres.

Il est bien vrai que c’est depuis les années 2000 qu’il a cessé de prendre ses tranquillisants, on le dit même complètement guéri. Mais l’homme de Boki Diawé, une localité située dans le Fouta des profondeurs, semble avoir un faible pour le sexe féminin.

La semaine dernière, il avait été conduit auprès des gendarmes pour répondre des faits d’attentat à la pudeur sur la dame Astou Seck, une vendeuse de glace bien connue à la gare routière de Thiès. Devant la barre, Thierno Sy, qui s’est présenté sous le nom de Cissoko, s’est comporté tantôt en faisant croire qu’il garde toujours sa raison, tantôt en débitant des propos inintelligibles.

A la question de savoir s’il reconnaissait les faits qui lui sont reprochés, le prévenu répond péremptoirement : « je n’ai jamais vu celle-là ». Pourtant, Thierno était bien lucide au moment des faits qui lui valent son passage devant le juge. D’ailleurs, la plaignante persiste et signe que c’est bien Thierno qui l’a surprise par derrière alors qu’elle se rendait à l’entrée de la commune de Nguékokh, non loin de la station d’essence.

Ils n’étaient que deux, alors « il m’a envoyée au sol, a tenté de m’étrangler. J’ai crié de toutes mes forces pour ameuter les passants, mais en vain », déclare la partie civile. Heureusement, Astou Seck a été sauvée in-extrémis par le chauffeur d’un car interurbain qui se lança à la poursuite du mis en cause. Rattrapé, Thierno Sy a été maîtrisé et mis à la disposition des gendarmes.

Mais à la barre, le bonhomme a tout dégagé en touche, déclarant qu’il était loin des lieux où s’était passée la scène. Il se dit sportif et a l’habitude de faire du sport le long de la chaussée, plus précisément sur la Nationale II. Le mis en cause se dit étonné et surpris à la fois d’avoir été pointé du doigt et accusé d’être l’auteur de cet acte ignoble.

C’est exactement ce que le procureur a fustigé. Pour lui, s’attaquer à une citoyenne qui rejoint tranquillement son lieu de travail, est inadmissible. Et d’ajouter que son œuvre n’a été interrompue que par l’intervention d’un conducteur. Retenant contre le prévenu le délit d’attentat à la pudeur, le procureur a requis une peine ferme d’un an de prison.

Pour le conseil du prévenu, s’il est bien vrai que l’état de démence mis en avant est difficile à prouver, il n’en demeure pas moins que son client n’est pas un individu sain d’esprit. Selon Me Fadel Fall, Thierno Sy mérite bien une assistance et non la prison qui peut aggraver son mal. Quant à Astou Seck, elle a réclamé la somme de 800.000 francs pour panser ses blessures. Le tribunal a déclaré le prévenu coupable d’attentat à la pudeur et a condamné Thierno à un mois ferme de prison. La plaignante recevra la somme de 50.000 francs à titre de dommages et intérêts.


A. SARR GONZALES
Source: Le Soleil

Article Lu 1856 fois

Mardi 14 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State