Référence multimedia du sénégal
.
Google

ATTENTAT A LA PUDEUR: Le charlatan vicieux qui photographiait nues ses clientes écope trois ans ferme

Article Lu 1650 fois

Pour avoir roulé dans la farine plusieurs femmes mariées pour la plupart d’entre elles et pour avoir laissé libre cours sur leurs corps ses vices sexuels, le charlatan Michel Hony Boki a été condamné à trois ans de prison. Ses complices écopent de deux ans ferme. Dans cette histoire d’attentat à la pudeur, d’escroquerie et d’association de malfaiteurs, la plupart des victimes étaient des femmes mariées qui n’ont pas osé briser le silence à cause de l’obscénité des faits.



Au Sénégal, c’est connu, les principaux clients des marabouts-guérisseurs sont incontestablement les femmes. Ce qui fait l’affaire des charlatans. Mais de là à les utiliser pour satisfaire des fantasmes, il n’y a qu’un pas que le charlatan d’origine guinéenne, Michel Hony Boki et ses deux complices ont sataniquement franchi.

Au départ, c’est de façon inattendue que Michel, venu pour une histoire de rideaux dans l’atelier d’une dame couturière habitant le même immeuble que lui à la Médina, établit le contact en se présentant comme un guérisseur. Il réussit plus tard à inviter celle-ci chez lui où il la présenta à sa propre épouse. Michel Hony Boki lui demanda de repasser le lendemain, mais munie cette fois-ci de trois noix de cola rouge.

La machine à escroquer s’ébranla, le charlatan d’origine guinéenne rassura sa cliente, lui faisant croire que le djinn avait accepté son offrande. Ainsi, rendez-vous fut pris pour le lendemain pour un bain mystique. Loin de se douter de quoi que ce soit, la dame se pointa le jour convenu, mais à sa grande surprise, elle apprit que c’est le nommé Mory Sano qui devait se charger du bain. La surprise fut à son paroxysme lorsqu’on lui demanda de se déshabiller totalement pour un bain à prendre pendant sept jours.

La dame, persuadée qu’elle était envoûtée au moment des faits, obéit aveuglément en se mettant nue. Puis on lui soutira la somme de 25.000 francs placée dans une caisse qui se serait remplie de billets de banque. Mais, lui avait-on dit, pour entrer en possession de cet argent estimé à 20 millions de francs, on lui demanda de donner 300.000 francs et trois moutons blancs. Ensuite, ce fut au tour de la séance de photos obscènes de la dame toujours en tenue d’Eve, à côte des complices du charlatan bien habillés. Non seulement elle n’a pas obtenu la fortune qu’on lui faisait miroiter, mais elle a laissé dans l’opération la somme de 600.000 francs. Le drame, c’est que plusieurs autres femmes mariées ont été victimes du plan diabolique du charlatan assisté de Mory Sano et de Aboubacar Kounta. Hormis le fait qu’ils leur soutiraient de l’argent, ils s’amusaient avec les parties intimes de leurs clientes sous prétexte de les guérir en laissant libre cours à leurs propres fantasmes. Aujourd’hui, ces nombreuses victimes n’osent point s’exprimer par pudeur. Reprochant aux prévenus d’association de malfaiteurs, d’escroquerie et d’attentat aux mœurs leur ingratitude à l’égard de leur pays d’accueil, le procureur de la République avait requis à leur passage à la barre une peine de sept ans de prison pour chacun. Malgré les plaidoiries de leurs avocats, les mis en cause n’ont pas échappé au glaive de dame justice.

Le tribunal, rendant hier son verdict qui était mis en délibéré, a disqualifié les faits en attentat à la pudeur, escroquerie, association de malfaiteurs et a condamné Michel Hony Boki à trois ans ferme de prison. Ses complices Mory Sano et Aboubacar Kounta écopent chacun de deux ans de prison. Le trio devra payer à l’une des plaignantes la somme d’un million de francs Cfa à la place des 50 millions réclamés par les avocats de la partie civile. Le tribunal a réservé les intérêts des autres victimes.


M. CISS
Source: Le Soleil

Article Lu 1650 fois

Mercredi 8 Août 2007





1.Posté par baye Mor le 08/08/2007 11:31
Il faut denoncer ces femmes.
C'est des Putes Prêtes à s'exhiber pour de l'argent promis. De vraies PUTES.

Seules les putes aiment la facilité et sont prêtes à se deshaboiller pour ça.

Ces femmes on doit les denoncer et que leurs MAris s'en debarassent pour qu'elles partent à Ponty le soir chercher du fric

Il faut les condmaner pour attentat à la pudeur et partouze

2.Posté par Merveil le 08/08/2007 11:33
la feme dsenegalaise n'a plus de valeurs face à l'argent.

Toutes veulent en avoir par n'importe quel moyen pour faire des baptemes de fous et s'habiller

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State