Référence multimedia du sénégal
.
Google

ATTENTAT À LA PUDEUR AU CAMP MILITAIRE DE YEUMBEUL Moussa Ngom exhibe ses attributs et les montre aux femmes

Article Lu 12967 fois


Pendant huit mois, les habitants de la cité Comico 4 située dans le camp militaire de Yeumbeul ont vécu sous la hantise d’un pervers qui, après avoir vainement tenté de violer des fillettes âgées de cinq à six ans, a finalement jeté son dévolu sur des dames mariées. Moussa Ngom, c’est le nom du pervers, n’hésitait pas à se planter au milieu d’un terrain vague pour exhiber à la vue des dames son sexe en érection. Il a été finalement appréhendé par un groupe de jeunes puis livré aux gendarmes de Thiaroye.
Vendredi 16 mai. En milieu de matinée, au centre d’un terrain vague situé dans le camp militaire de Yeumbeul un homme est planté, le pantalon et la culotte rabaissés jusqu’aux genoux. Dans ses mains, le bonhomme tient son sexe en érection. Et lorsque des femmes sur le chemin du marché arrivent à sa hauteur, le bonhomme se tourne vers elles, le sexe en érection toujours tenu d’une main ferme. « Venez vite je n’attends que vous », leur dit le bonhomme identifié plus tard sous le nom de Moussa Ngom. C’est alors le sauve qui peut. Plus tard, dans la même journée, un groupe de femmes qui revenaient du robinet tombent sur Moussa Ngom. Parmi ces dames Me Ndiaye, une aide-infirmière mariée à un militaire. Devant les enquêteurs de la gendarmerie de Thiaroye, la dame est revenue sur leur rencontre avec le pervers : « Nous revenions du robinet avec nos bassines remplies d’eau. Il nous a barré la route et a exhibé son sexe en érection en nous laissant entendre qu’il n’attendait que nous ». La suite s’est passée de commentaires : « Nous avons versé nos bassines d’eau et avons pris la fuite en direction du camp militaire. C’est un habitué des faits », renseigne l’aide-infirmière mariée à un militaire. Une situation qui a fini par inquiéter les habitants de la cité Comico 4 au point qu’ils ont à plusieurs reprises convoqué une réunion afin de traquer le pervers. Si ce ne sont pas les dames, Moussa Ngom jette son dévolu sur les fillettes. Un jour, raconte Mme Seynabou Diop - une couturière résidant également à la cité Comico 4 -, le pervers a rencontré ma fille qui revenait de l’école. Il lui a proposé de lui donner une pièce de vingt-cinq francs si elle acceptait de le suivre dans la forêt des Anacardiers. Toujours selon la dame, dans la forêt, le pervers a demandé à sa fille de se coucher. Cette dernière a alors pris ses jambes à son cou. Mais elle est vite rattrapée, puis ramenée dans la forêt avant d’être obligée de se coucher. Heureusement, au moment où il avait fini de défaire son pantalon, Moussa Ngom est surpris par un passant. «Aujourd’hui il est revenu sur les lieux et a sorti son sexe qu’il balance à l’aide de ses mains tout en faisant face aux enfants.

Malheureusement pour lui, il a été surpris par une dame. Après l’avoir poursuivi, nous avons fait appel à un groupe de jeunes qui ont réussi à l’arrêter », soutient la couturière venue faire sa déposition à la gendarmerie de Thiaroye. Il faut également souligner que depuis huit mois, le pervers a joué à cache-cache avec les habitants de la cité Comico 4. À chaque fois qu’il est poursuivi, le bonhomme qui connaît bien les lieux réussit à semer ses poursuivants. Une “baraka” qui l’a finalement lâché, précipitant du coup son arrestation et sa conduite au parquet pour les délits «d’outrage et d’attentat à la pudeur». Des délits prévus et réprimés par les articles 318 et 319 du code pénal. Le premier délit, en général méconnu, stipule que «tout acte impudique commis dans un lieu public» est considéré comme un «outrage à la pudeur». Moussa Ngom âgé de 40 ans, maçon de son état et marié à une épouse, a toutefois nié les faits : «Ils m’ont confondu avec un autre», a t-il -lâché avant de prendre place dans la fourgonnette en direction du parquet. Il devra, pour se tirer d’affaire, trouver un argument plus solide.

Source: L'observateur

Article Lu 12967 fois

Vendredi 23 Mai 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State