Référence multimedia du sénégal
.
Google

ATTENTAT A LA BOMBE AU SRI-LANKA : 12 morts dont un ministre

Article Lu 1545 fois


Un membre important du gouvernement sri-lankais, le ministre des Transports routiers, a été tué, ainsi que 11 autres personnes, hier près de Colombo dans un attentat à la bombe attribué par la Police et les autorités aux rebelles tamouls. L’explosion a également fait plus de 90 blessés.

Colombo - Le ministre, Jeyaraj Fernandopulle, tué dans l’attentat, était âgé de 55 ans. Il assistait à Weliveriya, une ville proche de la capitale, à une cérémonie marquant le Nouvel An, qui sera célébré la semaine prochaine au Sri-Lanka. L’explosion de forte puissance s’est produite au moment où le ministre prenait la parole devant des athlètes qui allaient s’élancer pour un marathon. "C’est un attentat suicide des Tigres", a affirmé le ministre de la Communication, Anura Yapa, en désignant les Tigres de libération de l’Eelam tamoul (Ltte), la rébellion qui lutte pour l’autonomie du Nord-Est du Sri Lanka.

Selon la Police, un kamikaze tamoul a réussi à s’introduire sur les lieux de la cérémonie et à actionner sa bombe. "Nous pensons que le kamikaze a pu se présenter comme un coureur du marathon", a déclaré un policier présent sur les lieux.

M. Fernandopulle, deuxième ministre sri-lankais assassiné cette année, avait participé aux négociations de paix avec les séparatistes tamouls, qui ont échoué. Le ministre de la Construction, D. M. Dassanayake, avait été tué le 8 janvier dans un attentat à la bombe. Homme politique en vue régulièrement cité pour devenir Premier ministre, le ministre des Transports était hier sous la protection d’un grand nombre de gardes du corps.

Le président Mahinda Rajapakse a dénoncé cet assassinat comme un acte "lâche", affirmant qu’il avait été perpétré par les Tigres tamouls. "Je souhaite réaffirmer que cette attaque ignoble n’affaiblira pas notre détermination à éradiquer le terrorisme", a déclaré le chef de l’Etat dans un communiqué.

Le Sri Lanka est en proie à la violence depuis 1972. Les rebelles tamouls, hindouistes, se battent pour l’autonomie du Nord et du Nord-Est du Sri-Lanka, un pays peuplé à 75% de Cinghalais bouddhistes. Entre 60.000 et 70.000 personnes ont été tuées dans ce conflit et des milliers sont mortes depuis le regain de violences de la fin 2005. Les violences sont allées crescendo dans le Nord de l’île, où les rebelles contrôlent de facto un mini-Etat, depuis la fin officielle, le 16 janvier, de la trêve entre le gouvernement et les Ltte conclue en février 2002 sous l’égide de la Norvège.

EN BREF * KENYA - Toujours pas de gouvernement d’union

Le président kenyan réélu Mwai Kibaki et le chef de l’opposition Raila Odinga ont échoué hier à lever toutes leurs divergences sur la composition d’un gouvernement de coalition et décidé de reprendre aujourd’hui les discussions, tout en faisant part de "progrès conséquents".

"Nous avons mené de longues consultations toute la journée sur la formation d’un gouvernement de grande coalition. A cet égard, nous avons fait des progrès conséquents mais nous avons décidé d’ajourner les consultations jusque demain (aujourd’hui) après-midi", indiquent MM. Kibaki et Odinga dans leur communiqué conjoint. Les deux hommes ont brièvement posé devant les caméras avant de s’engouffrer dans leurs voitures officielles et de quitter les lieux. De même, ni les ministres issus du Parti de l’unité nationale (Pnu) de Mwai Kibaki ni les responsables du Mouvement démocratique Orange (Odm) appelés à rejoindre ce gouvernement de 40 ministères n’ont souhaité faire de commentaires à la presse. "Nous appelons les Kenyans à la patience et les assurons que nous espérons conclure ces consultations avec succès demain (aujourd’hui)", ajoute le communiqué...

La presse et les commentateurs politiques kenyans ont fustigé ces derniers jours la taille pléthorique du gouvernement (40 ministres), jugeant un tel cabinet ruineux pour les finances publiques d’un pays où 60% de la population vit avec moins d’un dollar par jour...

Royaume-Uni - Traversée mouvementée de la Flamme olympique

Plusieurs milliers de manifestants anti-chinois ont tenté, hier à Londres, de s’emparer du flambeau, voire de l’éteindre au moyen d’extincteurs. Quelque 35 personnes avaient été arrêtées en milieu d’après-midi par la Police, pour des atteintes à l’ordre public. Les manifestations et les interpellations parfois musclées qu’elles ont entraînées, n’avaient pas fait de blessés en fin d’après-midi, selon la même source. Moins d’une heure après le début du parcours, qui se sera déroulé en grande partie sous la neige, deux manifestants surgis de la foule ont tenté d’éteindre la flamme au moyen d’extincteurs lors d’un passage de relais dans le quartier de Ladbroke Grove.

"Cette protestation ne visait pas le peuple chinois mais au contraire le régime brutal qui les dirige", avaient expliqué les deux manifestants dans un communiqué... Parmi les manifestants, Robert Vaughn, 35 ans, arbore un drapeau et un bonnet aux couleurs du Tibet. "J’aimerais que Gordon Brown apporte au peuple tibétain le même soutien qu’au peuple zimbabwéen", a-t-il déclaré.

Des huées ont d’ailleurs accompagné l’arrivée de la flamme devant la résidence officielle du Premier ministre Gordon Brown, où plus d’un millier de personnes s’étaient réunies. La flamme, attendue vers 17h 30 Gmt à son terminus londonien (...) devait s’envoler dans la soirée vers Paris où une nouvelle journée de protestations est annoncée pour aujourd’hui.


AFP

Article Lu 1545 fois

Lundi 7 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State