Référence multimedia du sénégal
.
Google

ATTAQUES CONTRE LE PRÉSIDENT DU SÉNAT : La résistance des partisans de Pape Diop s'intensifie

Article Lu 11281 fois

Les souteneurs du président du Sénat continuent de sortir de leur mutisme. Après Fass-Gueule-Tapée-Colobane avec Niassa Mbengue, membre du Conseil économique et social (Ces), les femmes libérales du département de Dakar ,c’est au tour des partisans de Pape Diop à Ouakam de monter au créneau. Par la voix de Thierno Niang, président de la Convention des frères et sœurs libéraux de Ouakam (Cofreslo), ces derniers sont décidés à mener la vie dure aux pourfendeurs de l’ancien maire de la ville de Dakar.



ATTAQUES CONTRE LE PRÉSIDENT DU SÉNAT : La résistance des partisans de Pape Diop s'intensifie
«La perte de Dakar a été l'occasion pour certains responsables en mal de popularité et de légitimité (dont beaucoup ont été créés de toutes piètes par Pape Diop) d'ourdir un complot contre lui et utiliser tous les artifices pour le mettre en mal avec le chef de l'État, avec comme prétexte fallacieux qu'il aurait des ambitions cachées, alors que ce dernier, en privé comme en public, déclare toujours qu'il est l'ami, mais aussi 1e 'Baayfall' du président de la République qui lui a tout donné», indique Thierno Niang. Ce dernier de rappeler : «Lors du décès de la mère de Pape Diop, le président de la République a rappelé à toute l'assistance que pendant les années difficiles du parti, c'est Pape Diop qui mettait la main à la poche pour l'appuyer, Cette déclaration a été renouvelée lors du décès de son frère, par le président qui avait déclaré: que les responsabilités qu'il a confiées à Pape Diop ne sont pas une chance; mais un mérite ».

Estimant qu '«aucun responsable ne peut se vanter d'avoir mieux fait que Pape Diop à Dakar». M. Niang souligne que «les renouvellements de Dakar, contrairement à ce que beaucoup pensent, devraient se dérouler sans beaucoup de problèmes, car Dakar a déjà un leader naturel incontestable, qui est Pape Diop».

Selon le président du Cofreslo, «la défaite de la coalition Sopi du 22 mars 2009 à Dakar, est due, comme tout le frondé le sait, aux mauvaises investitures, aux listes concurrentes, aux votes-sanctions et au fait que certains responsables locaux investis n'ont pas mouillé le maillot de peur de voir leur adversaire de parti leur ravir la mairie». C'est pourquoi il déclare que «cette contre-performance dans notre capitale ne peut être nullement imputée à Pape Diop». Pour boucler la boucle, Thierno Niang assure : «N'en déplaise aux oiseaux de mauvais augure et autres calomniateurs, Pape Diop va poursuivre ses activités politiques pour la réélection du président Wade en 2012».

Barka Isma Ba
Source Le Populaire

Article Lu 11281 fois

Mardi 23 Février 2010





1.Posté par ablaye le 23/02/2010 09:57
CATASTROPHE AU SENEGAL
Le ministre des Affaires étrangères quitte le gouvernement
par RFI

Aucune raison n'a été donnée pour expliquer le départ de Cheikh Tidiane Gadio, le seul ministre à avoir été maintenu à son poste depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdoulaye Wade en 2000. Le ministre était réputé pour son professionnalisme. Il est remplacé par l’avocat Madické Niang qui occupait jusqu’ici le poste de la Justice.
Imprimer l'article
Envoyer l'article
Réagir à l'article

L'ex-ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio.
(Photo : AFP)
Cheikh Tidiane Gadio était le seul à être épargné jusqu’alors par les multiples remaniements ministériels que le gouvernement sénégalais a connu en neuf ans, et le seul, depuis l’alternance, à être resté à son poste au ministère des Affaires étrangères.
Cheikh Tidiane Gadio menait ses affaires discrètement mais avec une efficacité telle que le président Abdoulaye Wade aimait le présenter comme le meilleur ministre des Affaires étrangères de l’Afrique.

Reconnu pour son professionnalisme, Cheikh Tidiane Gadio a été à l’origine de nombreuses initiatives, notamment dans la résolution de crises. La dernière en date concerne les accords inter-mauritaniens, menés tambour battant, entre Dakar et Nouakchott en juin dernier.
Il y a deux semaines, Cheikh Tidiane Gadio a obtenu des Etats-Unis une convention d’aide au développement de 540 millions de dollars.

Agé de 53 ans, ce fils de notable a été professeur de journalisme et journaliste. Il s’est d’ailleurs toujours montré très à l’aise avec les médias, en wolof, en français ou même en anglais.
Pour beaucoup, l’annonce de son départ du gouvernement est une surprise. Il laisse en effet le dossier guinéen, très chaud, à son successeur.
Quelques heures avant son éviction, Cheikh Tidiane Gadio avait d’ailleurs rendu visite à l’opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, à l’hôpital principal de Dakar. Il n’avait alors pas souhaité s’exprimer sur son départ.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Août 2016 - 15:09 Scandale au Conseil départemental de Rufisque

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State