Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASSISES NATIONALES :Mahmouth Saleh invite le pouvoir à ‘’reconsidérer’’ sa position sur les Assises nationales

Article Lu 1410 fois


Le leader du Nouveau parti (NP, mouvance présidentielle), Mahmouth Saleh, invite le pouvoir à ‘’reconsidérer’’ sa position sur les Assises nationales organisées à l’initiative de l’opposition et des organisations de la société civile, estimant qu’il n’y a ‘’manifestement aucune position d’hostilité’’ vis-à-vis du gouvernement. ‘’Le président de la République, avec la hauteur que je lui connais, et la disposition d'esprit dont il sait faire preuve, m'installe à m'assurer que s’il dispose de la bonne information, il va changer de position’’, a dit M. Saleh qui était dimanche l’invité du Grand jury de la RFM (privée).
Mahmouth Saleh a indiqué qu’il a ‘’effectivement envisagé’’ d’aller voir le président de la République ‘’pour échanger avec lui sur cette situation’’. Le président de la République, Abdoulaye Wade, a demandé samedi à ceux qui le soutiennent de ne pas participer aux Assises nationales de l’opposition, estimant que c’est une ‘’provocation grotesque’’. ‘’Je demande à tous ceux qui me soutiennent — syndicalistes, enseignants, partis politiques, chefs religieux— de ne pas y aller et de n’y envoyer personne, parce qu’ils (les initiateurs des Assises) ont dit clairement que c’est pour me renverser’’, a dit le Président Abdoulaye Wade, interrogé par la Télévision nationale à son retour d’un voyage.
‘’Le pouvoir doit reconsidérer sa position (…). La bonne décision est prise après la bonne information’’, a dit M. Saleh, Conseiller du président de la République, qui a souligné qu’une ‘’décision découle du niveau d’information où on se situe’’. ‘’Je pense qu’il ya lieu de revoir la position sur la question. Parce que manifestement, il n’y a aucune position d’hostilité’’ des initiateurs des assises, a dit le leader du NP, estimant que ‘’de ce point de vue, il y a lieu d’être serein’’. ‘’Ce n’est jamais inutile de dialoguer. Il faut qu’on se parle. C’est en soi une bonne chose. Le bon sens veut qu’on ne s’oppose pas à genres d’initiative’’, a encore dit Mahmouth Saleh.
Abdoulaye Wade a qualifié de ‘’grotesques’’, ‘’anticonstitutionnelles’’ et de ‘’ridicules’’ les Assises nationales, avant d’ajouter faisant référence aux organisateurs de la rencontre : ’’ils ne me renverseront pas. C’est Dieu qui m’a mis là où je suis’’. ’’Je demande à tous ceux qui sont avec moi de les laisser faire leurs assises’’, a toutefois dit le chef de l’Etat, rappelant que le Sénégal est un ’’pays démocratique’’ et qu’il a fait inscrire le droit de marche et d’association dans la Constitution. Déjà mercredi, le chargé de la mobilisation et de la propagande au Parti démocratique sénégalais (Pds, au pouvoir), Farba Senghor, avait dit que ‘’ceux qui décideront de participer à ces assises auront choisi sur eux la lourde responsabilité de faire face au pouvoir.
‘’Que personne ne dise demain qu’il n’en était pas informé ou qu’il a été trompé’’, avait mis en garde Farba Sengor, par ailleurs ministre de l’Artisanat et des Transports aériens, lors d’une conférence de presse. Les Assises nationales ont été ouvertes dimanche à Dakar.

Source: Le matin

Article Lu 1410 fois

Lundi 2 Juin 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State