Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASSIGNEE EN JUSTICE PAR L’ETAT DU SENEGAL: La Ram perd devant le juge des référés et doit rester au sein d’Asi

Article Lu 1645 fois

La Royal Air Maroc (Ram) qui comparaissait ce lundi 6 avril devant le Tribunal régional de Dakar, auprès du juge des référés, a perdu le procès. La compagnie aérienne marocaine a été assignée en justice par l’État du Sénégal, suite à sa décision de résilier le Pacte d’actionnaires que son représentant avait adressé au Président du Conseil d’Administration d’Air Sénégal International (Asi), en fin février.



ASSIGNEE EN JUSTICE PAR L’ETAT DU SENEGAL: La Ram perd devant le juge des référés et doit rester au sein d’Asi
La Royal Air Maroc va rester au sein d’Air Sénégal International. C’est la conséquence du procès qu’il a perdu ce lundi devant l’État du Sénégal. le verdict rendu par le juge des référés du Tribunal régional de Dakar impose à la Ram de rester dans la gestion d’Asi, en attendant qu’un audit soit effectué prochainement.

Dans un communiqué rendu public le 26 février dernier, la Ram a demandé à ses partenaires sénégalais, l’établissement immédiat d’une feuille de route pour que le transfert d’Air Sénégal International (ASI) à l’État du Sénégal soit effectif au plus tard le 30 juin 2009.

La RAM avertissait en même temps que dans le cas où une telle feuille de route ne serait pas mise sur pied, elle sera contrainte de tirer les conclusions de cette situation et de procéder au processus de retrait de la gestion d’Air Sénégal International dès fin mars 2009. Ce qui a poussé l’État du Sénégal à l’assigner en justice. Par la suite, Royal Air Maroc a exprimé son indignation face à cette assignation et a même fait part de ses craintes pour la survie d’Air Sénégal International.

Toutefois, le ministère des transports aériens avait tenté de rassurer les partenaires marocains en précisant que « l’action initiée par le Sénégal vise à faire rester la Ram au sein d’Asi, jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée ».

Source Nettali

Article Lu 1645 fois

Mardi 7 Avril 2009





1.Posté par XXXXXX le 17/04/2009 07:12
VERIFIER LES COMPTE VOUS CONSTATEREZ QUE LA RAM N AVAIT RIEN MIS SUR LA TABLE. ELLE S EST CONTENTER DE GERER UNE GARANTIE DE PRET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL TOUT EN S ASSURANT DE GARDER 51 % DES ACTION EN PLUS DU POT DE VIN AUX WADE POUR LA SIGNATURE DU CONTRAT. VOILA C EST LA LE PROBLEME . A CAHQUE FOIS IL FALLAIT AUGEMENTER L EMPRENT GARANTIT PAR LE SENEGAL AFIN DE CREER DES EMPLOI AUX MAROCAINS EX: TRANFERT DE L UNITE DES BATTERIES ET DES PNEUS AU MAROC ALORS QUE NOS TECHNICIEN POUVAIENT LE FAIRE. DES TECHNICIENS FORME PAR L ANCIENNE AIR AFRIQUE . DONC OU SONT CES UNITES. RAM NE VEUT PAS UNE CIE SENEGALAISE NI UN AUTRE AIR AFRIQUE. L ETAT DOIT APPLIQUER KLA RECIPROCITE PAS DE DROIT D ATTERISSAGE DE LA RAM AU SENEGAL C EST TOUT. ON CREER NOTRE COMPAGNIE AVEC NOS EMPRUNTS OUT LA RAM C EST LA SOLUTION. QUANT AUX PILOTES BONNES CHANCES LES MAROCAINS SONT DES RACISTES ET NATIONALISTES, ILS VERRONT EUX MEMES SUR PLACE S ILS VONT POUR TRAVAILLER AVEC LA RAM.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State