Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASSEMBLEE NATIONALE : Les députés adoptent la loi ouvrant l’armée aux filles

Article Lu 1487 fois


L’Assemblée nationale a adopté, hier, à l’unanimité, le projet de loi ouvrant l’armée au sexe féminin. Avec cette loi, toutes les sections de la population sénégalaise qui remplissent les conditions physiques et de nationalité peuvent accéder à l’armée.

C’est désormais officiel. L’armée nationale est ouverte aux filles. En session ordinaire, hier, les députés ont à l’unanimité adopté le projet de loi n° 02/2008 abrogeant et remplaçant l’article 19 de la loi n° 70-23 du 6 juin 1970 portant organisation générale de la défense nationale, modifiée par les lois n° 72-92 du 29 novembre 1972 et n° 82-17 du 23 juillet 1982. En plus d’ouvrir l’armée aux filles, cette nouvelle loi permet également l’abaissement de l’âge de la majorité civile de 21 à 18 ans. De plus, on y relève la soumission au Service national de tous les citoyens âgés de 18 à 65 ans, possédant la capacité physique nécessaire.

En même temps, elle assujettit aux obligations militaires jusqu’à l’âge de 65 ans, les Officiers admis à la retraite pour accomplir leur période de réserve. Comme on pouvait s’y attendre, l’adoption de cette loi a été précédée d’intenses débats au sein de l’hémicycle. Dans leurs interventions, Cheikh Abdoulaye Bamba Dièye et Moustapha Diop « Diamil » ont attiré l’attention du ministre sur la nécessité du gouvernement d’accompagner cette intégration. « Le Sénégal est une société spécifique qui a ses réalités. Si on pose des éléments nouveaux, il est bon de prendre toutes les dispositions y afférentes », a insisté le député Mousta Diop Diamil qui ajoute qu’on ne doit pas changer notre armée au nom de ce qui se fait ailleurs. Même inquiétude chez Bamba Dièye qui estime que l’Armée nationale doit accompagner cette nouvelle cohabitation homme/femme en son sein. « L’armée doit s’adapter aux dynamiques internes de notre pays », a indiqué M. Dièye qui s’inquiète de l’insécurité résiduelle et de la circulation d’armes légères que connaît le sud de notre pays. Pour la député Ndèye Fatou Touré du mouvement Tekki, pas de souci par rapport à l’ouverture de l’armée aux filles. Les femmes, dit-elle, ont leur place dans l’armée.

« La femme sénégalaise a fini de faire ses preuves. Elle a toutes les qualités requises pour être militaire », a soutenu Mme Touré. Sur ce point d’ailleurs, elle a les mêmes positions que le président du groupe parlementaire libéral. Avec l’introduction de cette loi, explique Doudou Wade, l’armée nationale n’a fait que s’adapter aux changements de l’environnement juridique et social de notre pays. « Ndaté Yalla, Aline Sitoé Diatta ont suffisamment montré la capacité et la bravoure de la femme sénégalaise », a fait remarquer le président Doudou Wade qui a, à l’entame de ses propos, salué le rôle des militaires dans le développement de notre pays. La sécurité au niveau des frontières sénégalaises et dans certains villages, notamment au sud du pays, ont également fait l’objet de débats. Sur toutes ces questions, le ministre d’Etat Bécaye Diop a voulu être rassurant.

Revenant sur l’intégration des filles au sein de l’armée, il dira que ceux qui s’inquiètent le sont à tord. « L’Etat a pris toutes les dispositions pour accompagner cette nouvelle donne au sein de notre armée », a renseigné M. Diop qui rappelle que le Sénégal est le pays le mieux sécurisé d’Afrique. Sur la question relative au déplacement de certains cantonnements de l’armée, Bécaye Diop dira que celui-ci obéit à des critères d’efficacité et de réalités sur le terrain, soulignant toutefois qu’il y a des patrouilles qui sillonnent les zones concernées. Pour plus d’efficacité dans la lutte contre l’insécurité en milieu rural, le ministre des Forces armées invite les villageois à collaborer davantage avec les gendarmes et militaires.

Source: Le Soleil

Article Lu 1487 fois

Samedi 9 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State