Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASSEMBLEE NATIONALE: La clientèle politique sème le désordre

Article Lu 1446 fois

Après les élections législatives du 3 juin dernier, la onzième législature de l’Assemblée nationale a été inaugurée hier, mercredi 20 juin dernier. Un temps fort pour l’institution parlementaire.



ASSEMBLEE NATIONALE: La clientèle politique sème le désordre
Les députés, surtout ceux de la Coalition Sopi qui a remporté 131 sièges sur les 150 disponibles, ont tenu à battre le rappel des troupes et à effectuer une véritable démonstration de force. Mais dans cette bataille de la mobilisation, deux forces émergent. Celle de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Pape Diop et celle du Premier ministre sortant, Macky Sall.

La place Sowéto est prise d’assaut dès les premières heures de l’après-midi par des militants du Parti démocratique sénégalais (Pds), venus des quatre coins pour soutenir et acclamer leurs mentors qui prenaient fonction dans cette nouvelle Assemblée nationale. Les gendarmes qui étaient en faction au Parlement sont tellement débordés qu’ils ont du fait appel à un considérable renfort pour contenir cette foule « hystérique » et décidée à assister, par tous les moyens, à la session inaugurale. Il a fallu alors jouer des coudes pour franchir le portail de l’hémicycle. Même des ministres de la République et des personnalités du Pds ont été bousculés. Aussi bien la devanture de l’hémicycle que le hall sont noirs de monde. Tous les accès sont fermés. Pour entrer, il faut exhiber une carte prouvant que vous êtes député, personnel ou journaliste.

C’est la même ambiance qui règne à l’intérieur de la grande salle. Il n’y a plus d’espaces. Tous les compartiments sont assiégés. Les militants libéraux proches du maire de Dakar et ancien président de l’Assemblée nationale semblent avoir le dessus dans l’occupation de l’espace. Ils sont prompts à applaudir ou à hurler le nom des députés favorables à leur camp dès qu’ils entrent ou se lèvent.

À 16 heures déjà, presque l’ensemble des députés est présent. Mais les autorités se font désirer pendant que la « clientèle politique » anime la salle. Une chaleur étouffante règne à l’intérieur de l’Hémicycle. Dès que le nom de leur leader est cité, les militants ne cessent d’applaudire. Ce qui a obligé le tout nouveau Président de l’Assemblée à arrêter par moments son discours.

Ibrahima Lissa FAYE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1446 fois

Jeudi 21 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State