Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASSEMBLE NATIONALE : Les députés prêts à renvoyer Farba devant la Haute Cour de justice

Article Lu 11133 fois

L’ancien ministre Farba Senghor dit bénéficier des prières des familles religieuses, de certains fidèles catholiques, du maquis et des femmes du ‘bois sacré’. Seulement, il ne devra pas compter sur les Parlementaires (députés et sénateurs) de sa famille politique pour le tirer d’affaire en cas de vote pour sa mise en accusation.



ASSEMBLE NATIONALE : Les députés prêts à renvoyer Farba devant la Haute Cour de justice
L’ancien ministre des Transports aériens et de l’artisanat, impliqué dans le saccage des sièges des journaux l’As et 24 Heures Chrono ne pourra pas compter sur ses frères de parti qui siègent au Parlement pour échapper à la Haute Cour de Justice. C’est pour dire que le vote de la mise en accusation de Farba Senghor passera comme lettre à la poste. Il n’y a presque aucun risque de voir des parlementaires refuser de voter la mise en accusation par solidarité au Chargé de la mobilisation et de la propagande du Pds. En effet, même s’ils se gardent de le manifester publiquement, la majeure partie des parlementaires libéraux reconnaît que Farba Senghor est allé trop loin et doit s’expliquer devant la justice de son pays. C’est d’ailleurs en ce sens que le vice-président du groupe parlementaire ‘libéral et démocratique’ approuve la démarche du chef de l’Etat qui a été le premier à mettre l’ancien ministre à la disposition de la Justice en le démettant de ses fonctions. ‘Monsieur le président de la République a été légaliste. C’est une raison supplémentaire pour ses détracteurs de revenir à la raison’, se félicite Me Babou qui rassure que ses collègues parlementaires accompliront leur devoir en toute responsabilité, s’ils sont saisis. ‘Je ne crois pas que des députés en arrivent à se désolidariser pour voter contre la mise en accusation’, affirme le vice-président de groupe ‘libéral et démocratique’. ‘De toute façon, nous avons jusque-là suivi les mots d’ordre du parti. Il ne faut pas oublier que le groupe parlementaire est le bras politique du parti. Depuis que je suis dans le groupe, je n’ai pas souvenance d’une quelconque tentative de rébellion par rapport aux projets qui nous sont soumis et je crois que ça ne va pas commencer avec la mise en accusation de l’ancien ministre Farba senghor’, ajoute Me Babou qui rappelle à l’opinion que la haute Cour de justice est une Institution. ‘Il ne faut pas que les gens pensent que cette Haute Cour de Justice est là pour Farba Senghor. C’est une Institution qui doit être installée au début de chaque législature. Ce n’est pas encore le cas, mais elle devra être composée de quatre députés et de quatre sénateurs titulaires. Le même nombre pour les suppléants’.
Pour le député Mamadou Bamba Ndiaye, membre du groupe ‘libéral et démocratique’ et leader du Mps/Sellal, le vote de la mise en accusation de Farba Senghor ne se fera pas sur la base d’une alliance politique ou amicale. ‘Les parlementaires n’ont pas à réagir comme cela’, précise Bamba Ndiaye qui écarte aussi toute idée de voir certains de ses collègues ne pas voter la mise en accusation du chargé de la mobilisation du Pds pour des raisons de solidarité. ‘Ce ne sont pas les alliances politiques ou amicales qui vont être primées. Ils (les parlementaires, Ndlr) doivent apprécier le contenu du rapport du procureur en toute objectivité et se déterminer sur cette base en ayant en tête que le droit doit être dit en toute impartialité’. Si Bamba Ndiaye et ses camarades du Mps/Sellal ont du mouron à se faire, ce n’est donc point par souci de devoir ‘livrer’ un allié à la Haute Cour de Justice. ‘Nous avons un regret par rapport à tout le processus qui a conduit à la situation actuelle’, explique le député Bamba Ndiaye qui souligne que son parti s’était démarqué de l’appel au boycott de la presse lancé à l’époque par Farba Senghor.

Se voulant plus prudent, le député Thierno Lô dit attendre de voir le contenu du rapport incriminant l’ancien ministre Farba Senghor. ‘J’attends de prendre connaissance du rapport pour pouvoir me faire une religion sur cette affaire. De toute façon, tout député doit agir en fonction de ses convictions’. En effet, précise Thierno Lô, ‘ l’Assemblée nationale étant l’émanation du peuple, elle prendra toutes ses responsabilités sur n’importe quelle affaire pour laquelle elle sera saisie. Pas seulement celle de Farba Senghor’.

… idem pour l’opposition parlementaire

Ce ne sont pas seulement les parlementaires de son parti qui sont décidés à voter la mise en accusation de Farba Senghor en toute impartialité. Ceux de l’opposition parlementaire ne feront rien pour gêner le processus. ’Nous n’avons pas de soucis à nous faire dans cette affaire. C’est pour dire que nous nous prononcerons sans états d’âme si l’Assemblée nationale est saisie’, martèle le député Mamour Cissé membre du groupe parlementaire ‘Démocratie et progrès’ (opposition parlementaire, Ndlr)’. Comme ses collègues, Mamour Cissé pense que la cacophonie du vote de la mise en accusation de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck ne se reproduira pas à l’Assemblée nationale avec l’affaire Farba Senghor. ‘Nous sommes là pour le peuple. Il n’est pas question d’avoir des états d’âme en pareille circonstance. On a besoin d’avoir une bonne justice et les parlementaires ont là, l’occasion de prouver que la loi est là pour tout le monde’. Donc, conclut le leader du Psd/ Jant Bi, ‘si le procureur nous saisit, nous allons créer les conditions pour faire éclater la vérité dans l’affaire du saccage de l’As et 24 Heures Chrono, en nous prononçant sans états d’âme’.

Rappelons que Farba Senghor a été nommément cité par les nervis comme étant le commanditaire de l’opération commando contre la presse qui s’est soldée par la mise à sac des locaux des journaux l’As et 24 Heures chrono. Ce qui lui a valu d’être démis de ses fonctions de ministre par le chef de l’Etat qui l’invite ainsi à aller se défendre devant la Justice. En l’occurrence la Haute Cour de Justice pour son statut de ministre au moment des faits. Mais pour en arriver là, il faudra que le Parlement (Assemblée nationale et Sénat) vote sa mise en accusation.

Georges Nesta DIOP

Source: Walfadjri

Article Lu 11133 fois

Jeudi 18 Septembre 2008





1.Posté par FARBA Jr le 18/09/2008 16:33
Pourquoi toute cette lenteur et lourdeur administrative, il risque de passer la korité chez son ex-vendeuse de PMU,l'état doit alléger cette procédure coûteuse à la fin , le chef de l'exécutif en un temps 4 mvts s'est prononcé, le législatif devrait suivre aussitôt la mise en place de la cour ne devrait pas tarder.

2.Posté par molack le 18/09/2008 17:23
Farba j'espère que vous vous souvenez de ce que je vous disiez : celui qui emprunte le chemin de " je m'en fou" , un jour , il se trouvera dans un village de "si je savait" . L'auteur de cette phrase est un Ivoirien...

3.Posté par LAYE le 18/09/2008 17:50
Ce babouin de Farba doit plutôt être envoyé direct à la potence.

4.Posté par maman sira le 18/09/2008 17:53
je me demande qu'est ce qu'on attend pour emprisonner farba c'est clair et ses complices sont en taule donc pourkoi tourner autour du pot arreter le lou déf lou bonne ame lou bonne mou korité reubeuss

5.Posté par deuk le 19/09/2008 01:08
wow farba chiengor korite reubeuss t'attend avec impatience la chambre chaude de reubeuss est pret a feter avec toi et tes complices donc ca serait inoubliable korite pour toi triand esclave soulaar c'est tres bien pour yow hahahahahaha c'est moi deuk

6.Posté par ASCANE WI le 19/09/2008 12:51
le cas el malick seck est réglé taf taf et il en sort avec 3 ans de ndioufff.

katendé vous paur mettre FARBA MBAM à la MAC?

Ne nous décevez pas: la justice & l'assemblée wadiste.


7.Posté par Mamadou le 19/09/2008 13:24
Ca m'etonnerais kil l'emprisonne.

8.Posté par bath le 19/09/2008 15:12
les histoires de marabout cest des conneries au senegal ils vivent sur le dos des gens trop facile


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State