Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASECNA SENEGAL : Le retrait sera discuté en comité des ministres

Article Lu 11085 fois


Le PCA et le DG de l’ASECNA (Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar) ont tenu hier un point de presse pour donner leur avis et discuter sur les événements d’actualité qui agitent leur structure. Suite à la défection de certains pays membres et surtout du Sénégal qui a dénoncé le « contrat particulier » qui le liait à l’Agence et avait décidé de prendre la gestion technique et commerciale de l’Aéroport de Dakar-Yoff et de ses aérodromes.

Après un rappel des récents événements par son président de Conseil d’Administration Me Jacques Courbin le Directeur Général M. Youssouf Mahamat a pris la parole pour faire des précisions fort utiles sur le fonctionnement de l’ASECNA et surtout sur les ressources objet de tant de litiges. Selon M. Mahamat les ressources financières de l’ASECNA sont destinées à assurer son fonctionnement, renforcer ses capacités et moderniser l’outil de production. Elle n’a pas pour vocation de faire des bénéfices, mais se doit de garantir en permanence sa stabilité financière. Cette stabilité dira-t-il, ne peut être assurée que par une utilisation rationnelle de ces produits d’exploitation exclusivement dédiés à ses charges de fonctionnement rigoureusement maîtrisées, et au financement des plans d’investissements pluriannuels adoptés par le Comité des Ministres de tutelle. C’est dans ce sens dira-t-il que l’ASECNA a réalisé des efforts considérables pour moderniser ses équipements et installations, ainsi que l’outil de formation.

Il dira en outre que pour satisfaire ses besoins opérationnels et les attentes exprimés par les usagers au sein de l’IATA, l’Agence a investi depuis l’an 2000, à travers ses plans de services et d’équipement (PSE) plus de 300 milliards de Francs CFA. D’ailleurs dira-t-il la 36e assemblée de l’OACI avait instruit aux Etats de veiller à ce que les redevances d’aéroports et de services de navigation aérienne ne servent qu’à recouvrer les coûts de la fourniture de services à l’aviation civile et à la mise en place de disposition d’installation.

Abordant la gestion des retraits de certain pays, le DG dira que la décision du Sénégal sera discutée par le comité des ministres. Pour rappel notre pays qui veut rester membre de l’ASECNA, mais revendique la gestion de ses aéroports et aérodromes et avait pour cela déposé en préavis de six (6) mois. Toutefois, il convient de préciser que l’Agence continuera d’exercer sa mission durant la durée du préavis et à ce titre, les usagers de l’air peuvent être assurés quand à la continuité des services de la navigation aérienne.

Tous les problèmes ayant tarit au retrait, le personnel, le Fir (Flight Information Region), le personnel ont été discuté.

Finalement les autorités de l’ASECNA ont insisté sur l’attachement des Etats membres à leur outil communautaire qui constitue un modèle historique d’intégration d’organisme régional et autonome et qui est à ce titre un des meilleurs exemples de coopération Nord-Sud et Sud-Sud réussie.

« Par ailleurs malgré tout ce que peut dire ou noter, l’ASECNA est citée en référence par les organismes les plus autorisées, et que aujourd’hui la tendance mondiale est au « ciel sans couture » on « ciel unique ». Ce qui permet la gestion de la navigation aérienne par un nombre limité ou unique de fournisseur de services dira le Directeur général. Il dira aussi qu’à travers de nombreuses résolutions, l’OACI a recommandé la création d’entités supranationales, en vue d’une bien meilleure gestion des espaces aériens. Pour finir, il a rappelé que le prestige international de l’ASECNA lui a valu une place d’observateur auprès de l’OACI qui lui a décerné depuis 1972 le prix mondial le plus prestigieux en matière d’aviation à savoir la Paix « Edwar Warner. »

Source: Le Soleil

Article Lu 11085 fois

Samedi 10 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State