Référence multimedia du sénégal
.
Google

ASECNA: A quoi joue Farba Senghor qui prétend que le Sénégal perd annuellement 76 milliards de F CFA ?

Article Lu 11137 fois

Le 11 juillet prochain à Malabo (Guinée Equatoriale) se tiendra une rencontre du Conseil des Ministres de l’Asecna. Une occasion pour Farba Senghor, ministre sénégalais des Transports aériens d’exposer devant ses pairs les raisons qui l’ont poussé à vouloir claquer la porte de l’Asecna. On parle déjà d’un manque à gagner de 76 milliards de F CFA pour le Sénégal. Mais a-t-il pensé aux conséquences que pourrait engendrer une telle décision ?



ASECNA: A quoi joue Farba Senghor qui prétend que le Sénégal perd annuellement 76 milliards de F CFA ?
Le Sénégal est sur le point de quitter définitivement l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne (Asecna), grâce ou à cause (l’avenir nous le dira) au bras de fer engagé par le ministre des Transports aériens, Farba Senghor. Est-il vrai que « l’Asecna prélève 76 milliards de francs Cfa par an sur les aéroports du Sénégal », comme le soutient le ministre ? Y a-t-il eu un audit sérieux de l’Asecna pour confirmer l’exactitude de la somme avancée ? Farba Senghor pense que le Sénégal est lésé par la présence de l’Asecna et ça se passe comme si notre pays faisait de la sous-traitrance avec l’agence de sécurité aérienne en ce qui concerne la gestion de son espace aérien.

Donc, quitte à faire faire le boulot par un autre, autant le faire nous-mêmes et encaisser les dividendes. Question à mille balles : le Sénégal a-t-il les moyens techniques de ce choix risqué ? A son accession à la magistrature suprême en 2000, Me Abdoulaye Wade était le plus panafricain de tous les chefs d’Etat du continent noir (souvenez-vous de l’hymne africain : « Africain, Africain, en avant, en avant » qui faisait de l’ombre à notre hymne national : « pincez tous vos koras »).

« 3 000 emplois pourraient quitter le pays »

Alors, pourquoi le pays qu’il dirige veut-il se désengager d’un organisme qui était le symbole de l’intégration sous-régionale ? Curieuse manière de clamer son panafricanisme. Et si le Sénégal en a les moyens et que le pays parvient à faire correctement le travail, que fera-t-on de l’argent encaissé ? Le ministre Farba Senghor et son cabinet ont-ils planché sur les projets à mettre en oeuvre dans le domaine des transports aériens pour perfectionner les infrastructures déjà existantes ? Parce que, ce serait ridiculiser notre pays si les choses devenaient pires qu’avant le départ de l’Asecna.

L’hebdomadaire Jeune Afrique, dans son édition n° 2471, nous apprend que si le Sénégal persistait dans son bras de fer, « l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pourrait confier à un autre pays la zone aérienne couverte depuis Dakar. Et le siège de l’Asecna et ses 3 000 emplois pourraient quitter le pays ». M. Senghor a-t-il pensé à l’avenir de ces futurs chômeurs ? Il serait intelligent et juste de les recaser ou tout au moins les indemniser. En effet, la plupart sont sénégalais, pères, mères ou soutiens de famille. Si l’Asecna quitte le Sénégal, ce sont des milliers de personnes qui vont se retrouver dans la précarité.

« Se tirer une balle dans les pieds de l’intégration africaine »

Et les spécialistes sont d’avis que techniquement et juridiquement, les recettes ne seront pas aussi importantes comme l’espère le ministre, car, pensent des personnes proches du dossier, « le Sénégal est dans l’illégalité ». Ce qui est paradoxal, c’est pourquoi le Sénégal veut s’auto-exclure d’un organisme d’intégration sous-régionale qui marche tant bien que mal, alors que le Président Wade est partisan des Etats-unis d’Afrique ? A moins que le manque à gagner pour notre pays vaille plus que les ambitions panafricanistes de Me Wade.

Si Farba Senghor arrive à ses fins, le Sénégal se serait tiré une balle dans les pieds de l’intégration africaine. Quelle est la position de l’opposition dans ce dossier ? Le 11 juillet 2008, à Malabo en Guinée Equatoriale, va se tenir une rencontre du Conseil des ministres de l’Asecna. On attend les arguments de Mr Senghor qui, espèrons-le, seront plausibles et convaincants pour l’intérêt supérieur de notre pays.

Source: Ferloo.com

Article Lu 11137 fois

Mardi 27 Mai 2008





1.Posté par personne le 27/05/2008 09:44
JE SUIS AVEC WADE MAIS FARBA MOM DAFAY YAKH NGOUR DAFA DOF TAKHAMOUL DARA

2.Posté par tapalapa le 27/05/2008 11:24
Asecna ne favorise pas le Sénégal. les Sénégalais qui y travaillent n'occupent que des postes de drnière classe (boy, chauffeur, commis etcc.) alors les autres telles que gabonais, camerounais, Ivoirien etc ca se la coule douce

quelle honte
saviez vous que les Sénégalais ne sont plus embauchés dans les institutions comme la BCEAO, BAD, CDEAO, FAO, etc... j'en passe

3.Posté par malakowax le 27/05/2008 12:05
tapalapa ta raison on est plus embauché dans les structures les gens preferes les etrangers que nous .
moi j suis pour l'audit d l'asecna ou et on confie la gestion a une societe de la place

4.Posté par linguere le 27/05/2008 12:48
Cher concitoyens ne soyons pas béte pour suivre Gorgui et Farba dans leurs follie, moi je s8 à l'ASECNA tout ce qu'ils disent n'est k mensonge, WADE es trés méchant il sait k il n'a plus rien 'a perdre un vieux de presque 100ans, c'est la jeunesse sénégalaise qui risque de tous perdre à cause de se vieux singe. IL n'a qu'à laisser nos instistution l'ASECNA va avoir bientôt 50 ans et n'a jamais eu de droit probleme. pour l'amour du ciel Farba doule kat bi bayile ASECNA.

5.Posté par bip le 27/05/2008 13:29
chaque peuple a son fléau! nous le tout puissant nous en a doté deux Wade et Farba ils sont pire que des sauteriaux en pleine récolte !

6.Posté par Anonyme le 27/05/2008 14:11
2. Posté par tapalapa le 27/05/2008 11:24

Asecna ne favorise pas le Sénégal. les Sénégalais qui y travaillent n'occupent que des postes de drnière classe (boy, chauffeur, commis etcc.) alors les autres telles que gabonais, camerounais, Ivoirien etc ca se la coule douce

quelle honte
saviez vous que les Sénégalais ne sont plus embauchés dans les institutions comme la BCEAO, BAD, CDEAO, FAO, etc... j'en passe


3. Posté par malakowax le 27/05/2008 12:05

tapalapa ta raison on est plus embauché dans les structures les gens preferes les etrangers que nous .
moi j suis pour l'audit d l'asecna ou et on confie la gestion a une societe de la place

Avant de parler, il faut d'abord vérifier si ce que vous est vrai. renseignez vous avant de dire du n'importe quoi mes chers. il ne faut pas parler juste pour parler et animer le débats. il faut être sur de ce qu'on avance et ce que vous affirmez ici reflète de loin la réalité.

7.Posté par salam le 27/05/2008 16:41
SI LES SENEGALAIS NE TRAVAILLENT PAS A LA BCEAO OU AUTRE LA QUESTION QUE JE POSE EST DE SAVOIR S ILS SONT COMPETENTS? CAR VOYANT LA MANIERE DE RAISONNERDE CERTAINS EN TANT QUE DRH JE NE LES PRENDRAI PAS LOL. POUR CE QUI EST DE L ASECNA, ACTUELLEMENT , ET NE SOYONS PAS D MAUVAISE FOI LE SENEGAL N A PAS LES MOYENS DE SE PRENDRE EN CHARGE. VU TOUT CE QUE NOS DIRIGEANTS MANGENT ET SURTOUT LE NOMBRE CROISSANT D INCOMPETENTS QU IL Y A ICI, IL RISQUE D Y AVOIR BEAUCOUP DE PROBLEME. ET EN PLUS ON RISQUE DE PERDRE. 3 000 EMPLOIS PERDUS C 3000 LOGEMENTS DE VACANTS. SI ON FAIT UNE MOYENNNE DE 450 000 F RIEN QUE POUR LE LOGEMENT, CA FAIT PERDRE 1 350 000 000 PAR MOIS A NOTRE PAYS. IMAGINEZ LE RESTE. C UNE VISION GLOBALE JEPRECISE.

WASALAM

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State