Référence multimedia du sénégal
.
Google

ARRÊTÉ CHEZ LUI AVEC DE LA DROGUE: Il disparaît mystérieusement avec ses menottes après avoir bu de l’eau offerte par sa femme

Article Lu 13921 fois

Les hommes du commissaire Mame Seydou Ndour de la police de Tambacounda n’en reviennent toujours pas de leur expédition à Pika 12, un village frontalier entre le Sénégal et la Gambie. Partis traquer le plus grand grossiste de drogue de la sous-région sur instruction du procureur, ils ont assisté impuissamment à la disparition mystérieuse de Souleymane Traoré avec les menottes qu’ils venaient de lui attacher aux poignets. Et ce, après avoir bu l’eau que son épouse lui a remise. Finalement, c’est son épouse et ses deux frères qui ont été conduits à la police.



C’est suite aux déclarations de Pape Loum, âgé de 26 ans déféré pour détention et trafic de drogue que les policiers se sont mis sur les trousses de Souleymane Traoré, domicilié au village de Pika 12, situé à la frontière Gambienne. Pape Loum estimait que c’est Souleymane Traoré qui est son fournisseur. Sur instruction du procureur Serigne Bassirou Guèye, les éléments de la brigade de recherches, sous la conduite de l’adjoint au commissaire Waly Camara, se sont rendus sur les lieux dans l’après-midi du mardi 13 mai où ils ont procédé immédiatement à l’arrestation de Souleymane Traoré. Il a immédiatement été menotté. Sa mère s’est alors mise à crier pour ameuter les villageois qui ont aussitôt ont envahi la maison. Mais Souleymane était impassible. Avant que les policiers ne l’embarquent, il a demandé à sa jeune épouse, Rama Sidibé (19 ans), de lui donner le seau contenant de l’eau et qui se trouve dans sa chambre. Il veut boire car il a soif. Les policiers s’y sont opposés. Il a alors demandé qu’on lui remette un couteau pour qu’il coupe Mais c’était sans compter avec les limiers qui ont opposé à sa demande afin d’amener un couteau pour couper ses nombreux gris-gris qu’il avait portés sur tout le corps. Son épouse prétexte qu’elle n’a pas vu le couteau. À cet instant, son grand Fodé Traoré s’est présenté pour parler aux limiers. La dame en a profité pour donner de l’eau, contenue dans le seau se trouvant dans sa chambre que son mari lui demandait d’amener. Dès qu’il l'a bu, le dealer a disparu mystérieusement avec les menottes sous le regard impuissant des limiers. Son épouse Rama Sidibé et ses deux frères, le commerçant Fodé Traoré (40 ans) et le chauffeur Bouna Traoré (27 ans), ont finalement été acheminés au commissariat pour complicité et entrave à la bonne marche d'une enquête. Déférés au parquet, ils ont tous été placés sous mandat de dépôt.

C’est suite à vaste une opération déclenchée par le commissaire Ndour sur toute l’étendue du territoire communal que Pape Loum, condamné à plusieurs reprises, a été épinglé aux alentours du quartier Gourel Diadié où il est domicilié pour mieux exercer son activité délictuelle. Minutieusement fouillé, il a été trouvé porteur d’un sachet contenant une dizaine de cornets de chanvre indien dans une de ses poches. C’est ainsi qu’il a désigné Souleymane Traoré comme étant son fournisseur.

Source: L'observateur

Article Lu 13921 fois

Vendredi 16 Mai 2008





1.Posté par Diatou le 16/05/2008 17:39
EUPLEUW !

2.Posté par khandj-tatch le 16/05/2008 18:44
c'est mystique !

3.Posté par boobs ny le 16/05/2008 18:55
l'afrik a ses mysteres

4.Posté par boy ndiago le 16/05/2008 19:47
100 COMMENTAIRES et pourquoi ils ont embarqué la femme et ses fréres ! a qui la faute?
elle ou les policiers ?

5.Posté par Realiste le 16/05/2008 20:52
yeah yea yaehh ....
n'iiiiiiiiiiiiimporte koi, qu'ils disent plutot qu'ils sont des incompétants c tt .
Si le mec pouvait disparaitre à volonté grace à de "l'eau magik" il serait un milliardaire et pas un dealer à la con.

6.Posté par ndeye le 01/06/2008 11:35
ki mo ko yoor sénégal mo nekh ki dé war na ma maye si ndokh mi pour que je réussise dans ma vie ndokh rek ngua ni meuye

ah diomi na déé pkoi avec cet eau il ne peut pas voyagé pour gagner sa vie il boit rek mou ni tak italie ou etats unis ki dé yalla maye na ko

wa POLICIERS yi dé diominagno thiey

alhamdoulilah j'ai pas un mari policier conne di na ko rééééééééétane bamou fasséma


Dans la même rubrique :
< >

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State