Référence multimedia du sénégal
.
Google

ARRÊT DE LA COUR SUPRÊME: Le Pcr de Sansamba et le maire de Nganda perdent leur fauteuil

Article Lu 1789 fois

Justice vient d’être rendue par la Cour suprême qui a déchu de leur fauteuil le président de la Communauté rurale de Sansamba (département de Sédhiou) pour cumul de fonctions et le maire de la nouvelle commune de Nganda pour analphabétisme. Le président de la Communauté rurale de Sansamba, dans le département de Sédhiou, Boubacar Badji, ainsi que le maire de la localité de Nganda, dans le département de Kaffrine, Der Cissé, viennent de se voir destitués de leur titre en vertu d’un arrêt de la Cour suprême fraîchement rendu. Si le mandat du Pcr de Sansamba a été invalidé pour cumul de fonctions (il est en plus chef de village), il n’en est pas de même pour le premier magistrat de la ville de Nganda dont le fauteuil a été retiré pour non maîtrise de la langue officielle en vigueur au Sénégal, notamment le français, conformément au Code des collectivités locales.



ARRÊT DE LA COUR SUPRÊME: Le Pcr de Sansamba et le maire de Nganda perdent leur fauteuil
Comme on peut l’imaginer, les réactions ont été amères du côté des partisans des deux élus locaux déchus à l’image par exemple de ceux de l’ex Pcr de Sansamba dont les proches, qui ont organisé une manifestation ces jours derniers, ont juré la main sur le cœur que Boubacar Badji n’est pas chef de village de leur localité.

P.G
Source Le Soleil

Article Lu 1789 fois

Mercredi 22 Juillet 2009





1.Posté par liberersenegal le 22/07/2009 08:21
la cour supreme du senegal vient de poser un arret dont les consèquences sont dangereuses pour nos langues nationales et nos arabisants.l'esprit de l'arret est que tout senegalais qui ne parle ou qui ne peut ecrire en français, la seule langue que parle karim wade,fils du president, n'est plus èligible au senegal,donc tous les dèputès et sènateurs analphabètes doivent perdre immèdiatement leurs sieges pour dire que le senegal reste une colonie linguistique de la françe sinon il s'agit de preparer le terrain à karim pourque tous les elus au senegal parlent français pour lui èviter tout embarras du fait qu'il ne parle aucune de nos langues nationales .il y'a danger quand la justice se mele dans la phase preparatoire de la devolution du pouvoir presidentiel de père en fils en excluant les hommes choisis par nos populations suite d'elections donc la democratie ne profite qu'à ceux qui parlent la langue de molière.la cour supreme a t'elle le droit de poser des limites à la democratie d'elire indirectement un perdant parceque l'elu ne parle pas français comme karim wade ,les juristes doivent se lever pour tuer le mal dans l'oeuf?

liberersenegalskyrock.com

2.Posté par Khady le 22/07/2009 08:40
et si on penchait sur le cas des députés cumulards ou analphabètes?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State