Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES UNE CAVALE DE 19 JOURS: Le meurtrier de la jeune Katy Guèye arrêté à Keur Ayib

Article Lu 1849 fois

Après une longue cavale de près de dix-neuf (19) jours, les meurtriers de la jeune lycéenne Katy Guèye ont été finalement retrouvés. Le premier se nomme Mapenda Dieng, un chauffeur domicilié à Ngane Alassane, un quartier périphérique non loin de la localité où résidait sa victime.



APRES UNE CAVALE DE 19 JOURS: Le meurtrier de la jeune Katy Guèye arrêté à Keur Ayib
L’homme a été appréhendé par les agents enquêteurs au cours de la journée du samedi 3 Novembre dans le village frontalier de Keur Ayib, situé dans le département de Nioro, alors qu’il venait tout juste de débarquer de la Gambie où il a été se réfugier quelque temps après avoir commis son forfait. D’après les premiers renseignements tirés de l’enquête, le présumé Mapenda Dieng a fini par reconnaître les faits qui lui étaient reprochés, mais a déclaré toutefois que c’est Moussa Diakhaté, son assistant au moment du crime, qui a porté le coup fatal à la défunte Katy Guèye. Au cours de l’enquête, tout a été rendu possible par le téléphone portable, qui a été dérobé sur la victime et vendu à un tenant de bar de la place, localisé au centre ville. Le premier appel venu après le meurtre a été adressé à un ami, lequel Mapenda aurait demandé des nouvelles concernant les prochaines opérations de chargement qui devaient être procédés dès le lendemain au niveau de leur gare routière. C’est en effet, ce dernier qui a balisé toutes les pistes aux hommes en kaki. Car il a non seulement permis aux agents enquêteurs de pouvoir localiser le domicile du présumé meurtrier dans le quartier de Ngane Alassane, mais a donné aux mêmes policiers l’opportunité de savoir que Mapenda Dieng s’était réfugié en Gambie dans le village de Bassé, dès le lendemain de son forfait.

Ce sont d’ailleurs les propres parents de l’accusé que les limiers ont conduits jusqu’en territoire gambien pour qu’ils leur indiquent le lieu exact où s’était niché le fugitif. Un homme qu’ils ont tant poursuivi et qui rendait presque impossible leur mission. Ainsi, dans l’enquête préliminaire, nous signale t-on, Mapenda Dieng a reconnu avoir au cours de cette fameuse nuit du 17 Octobre dernier, intercepté la jeune fille Katy Guèye avec qui, il aurait échangé quelques mots avant de l’inviter à coucher avec lui.

Ce que la jeune fille a refusé. Mapenda a révélé également que c’est à ce moment même que son acolyte Moussa Diakhaté s’est jeté sur la fille pour lui asséner un violent coup de tête qui va la plonger dans le coma. Alors, tous les deux vont la traîner non loin de là dans une maison inhabitée pour abuser d’elle.

Et lorsqu’il était temps de se retirer, son ami Moussa Diakhaté lui aurait suggéré de l’exécuter de peur qu’elle ne les dénonce. C’est ainsi qu’à coups de tournevis, ils se sont violemment attaqués à la jeune fille jusqu’à ce que la mort s’en suive.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1849 fois

Mardi 6 Novembre 2007





1.Posté par SAnex le 06/11/2007 09:37
Pour des fils de p....pareils il faudra rétablir la peine de mort

A MORT A MORT

2.Posté par Khady le 06/11/2007 10:03
Ce sont des monstres, je suis pour leur excussion. On devait leur donner des coups de toutres vices au niveau du cou jusqu'à ce que la mort s'en suive. On devait les torturés, ce sont sont des êtres humains mais des aliens.

3.Posté par cheikhna le 06/11/2007 10:15
c'etais une amie d'enfance que j'ai pas vus pendants dix ans alors le net me fais savoir qu'on la tué après l'avoir violé mettez vous a notre place nous proche et jugez

4.Posté par ramses le 06/11/2007 11:18
c'est un acte barbare ils méritent la peine de mort ni moins ni plus

5.Posté par dada le 06/11/2007 11:21
nii ay domerame la niou da nou wara raye len les trainer devant une place public une fille qui na rien a voir avec eux qu'on tue par plaisir est qu'elle n'est pas espoir de sa maman si les coupables ne seront pas tuer see sera trop facille il faut que justice soit faite et j suis sure que leur familles seront au trubinal pour les defendre non il faut pas sett len sen digante ak yaala bougouma saga wante niou tegeul sen ndeye domaram yi niou bone

6.Posté par jo le 06/11/2007 11:31
ha non si c exact c qu ils onts faits il faut les guillotinés vivement le rétablissement de la peine de mort pour ces criminels les gars aidais moi pour qu on rétablisse la peine de mort pour ces genre de criminels sans vergogne je n ai meme plus la force d'écrire g l coeur meurtri par le texte q j ais lu c ignoble

7.Posté par opsss! le 06/11/2007 12:45
LA PEINE CAPITALE POUR CES FILS DE P...
IL FAUT LES DECAPITER...OU BIEN LES DELIVRER AUX POPULATIONS

8.Posté par senegalais le 06/11/2007 13:26
salam
il faut appliquer la peine de mort c'est la seule solution pour arreter cec crimes. il faut donner des exemple en executant en direct sur les televisions comme cela soit une lecon pour les autres. les senegalais sont peurs de la mort. c'est sure que si on le fait il y aura des personnes qui vont se lever pour dire non a la peine de mort tout en oubliant les victimes et leur famille. C'est de l'injustice

9.Posté par nganois le 06/11/2007 15:25
je vangerai cette fille car si jamais ces deux criminels sortent de prison je les egorgerai un a un


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State