Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES LES MENACES DE HABIB SY JLS ASSIGNE DEVANT LE JUGE: L’Etat attaque encore Bara Tall

Article Lu 11562 fois

Après les menaces de Habib Sy, ministre des Transports, des Infrastructures et de l’Equipements, place aux actes. L’Etat du Sénégal a assigné devant le juge des référés l’entreprise Jean Lefebvre Sénégal (Jls). C’est d’ailleurs aujourd’hui que le tribunal va se pencher sur cette requête, déposée au nm de l’Etat par l’avocat Me Ousmane Sèye.



APRES LES MENACES DE HABIB SY JLS  ASSIGNE DEVANT LE JUGE: L’Etat attaque encore Bara Tall
Jusqu’où ira l’Etat dans sa volonté de « régler son compte » à Bara Tall, le patron de Jean Lefebvre Sénégal (Jls) ? Selon des sources judiciaires sûres, l’Etat du Sénégal, par une requête déposée par Me Ousmane Sèye, a assigné Jls devant le juge des référés. D’ailleurs, c’est aujourd’hui lundi que le magistrat va se pencher sur la demande des autorités étatiques. Dans sa requête, l’Etat demande au juge de désigner un expert pour « évaluer ce que Bara Tall doit à l’Etat du Sénégal ». Pour dire que le ministre des Transports, Habib Sy, ne parlait pas en l’air quand il annonçait récemment que l’Etat du Sénégal envisageait de porter plainte contre l’entrepreneur. Cette requête, introduite au nom de l’Etat, fait suite à celle qui avait été déposée par l’Agence autonome des travaux routiers (Aatr). Déboutée par le tribunal, l’entreprise dirigée par Ibrahima Ndiaye avait interjeté appel. Cet appel est toujours pendant devant les juridictions. Joint hier au téléphone, des sources proches de Jls confirment cette assignation, mais elles ajoutent qu’ils ne sont nullement ébranlés. Cette assignation intervient alors que vendredi dernier, le ministre d’Etat, ministre des Finances Abdoulaye Diop avait indiqué, que s’il n’a pas payé à Bara Tall son argent, c’est que le trésor n’avait reçu aucun mandat du ministère des Transports. Pour rappel, le point de départ du bras de fer que l’Etat oppose à Jls a débuté avec l’affaire des chantiers de Thiès. Quelques heures avant son inculpation, Bara Tall, qui faisait face à ses employés, avait clairement indiqué que c’est parce qu’il refusait de mouiller Idrissa Seck qu’il a des déboires, lui qui, jadis, entretenait des relations exceptionnelles avec le Président Wade. Ce dernier avait, d’ailleurs, affirmé un jour l’entreprise Jls construit les plus belles routes d’Afrique. Un sentiment que ne partage pas aujourd’hui Habib Sy qui avait indiqué, lors d’une tournée dans l’intérieur du pays, que la route Kaolack-Fatick construite par Jls était mal faite et que si cette dernière ne rectifiait pas le tir, l’Etat allait porter plainte. Ce qui est maintenant fait. Après cette sortie de Habib Sy, que Bara Tall avait qualifié de « distraction », les cadres de Jls avaient rué dans les brancards pour déclarer : « avant de faire les travaux, nous avions dit et écrit noir sur blanc que le dimensionnement de la chaussée exigé ne supportait pas cette route. Et nous leur en avions donné toutes les preuves, avant de leur proposer la bonne solution. Ce qu’ils n’ont pas accepté de faire sous prétexte que le prix était trop cher. Aussi, nous n’avons pas cherché à être plus royalistes que le roi. Nous leur avons exécuté les travaux tels que demandés et ils ont attesté qu’ils ont été effectués suivant les règles de l’art. C’est bien après la fin des travaux que nous avons nous-mêmes constaté que nos craintes étaient vérifiées. Nous leur avons proposé de faire effectuer la solution lourde préconisée s’ils en supportaient les charges. Ils nous ont dit que c’était à nous de pendre tous les travaux à charge, ce que nous avons refusé à juste titre ».

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 11562 fois

Lundi 23 Février 2009





1.Posté par Z le 23/02/2009 22:21
On ne peut pas avoir dépensé 9 milliards pour cette route qui se détruit au bout 3 ans. Ça n'a pas dû être bien fait donc. Et l'entrepreneur doit refaire ça ou payer. On doit féliciter l'État pour ça et lui d'exiger la même fermeté avec tous les autres contractants mes marchés publics. C'est finalement nous autres citoyens qui payons. Maintenant, l'État doit payer les entrepreneurs à qui il doit de l'argent et les traiter tous de façon égale. Il ne faut pas lier le fait que l'État doit de l'argent à Bara Tall au fait qu'il lui demande des comptes par rapport à un travail qu'il lui avait demandé de faire.

2.Posté par golo le 23/02/2009 22:55
franchement c'est malhonnete; accepter de faire un travail tout en sachant que cela ne sera pas bien uniquement pour se faire de l'argent est desolant .bara je vous estimé beaucoup mais la je suis decu vraiment

3.Posté par baye ngagne le 23/02/2009 22:56
Z tu n'as rien compris. l'Etat doit certainement demander des comptes à ses services surtout l'AATR qui ont réceptionné les travaux ainsi que le Bureau d'études et celui de controle
Le secteur des BTP est gangréné par la corruption
je vous le jure

4.Posté par DEUGUEUR le 24/02/2009 03:43
Baye ngagne c est toi qui n a rien compris mais Z a tout dit .c est tout simplement un delit d initié ce qu il a fait ce Bara Tall en connaissance de cause il devait décliner ce marche en bon patriote .Sachant qu il avait en face de lui des corrupteurs et bandits mafieux de L Etat .La Bad qui avait finance ces travaux demande des comptes l Etat du Senegal qui se retourne sur JLB qui lui même doit en faire de même avec le bureau de contrôle .Bara Tall paye surtout sa malhonnêteté au lieu de jouer au victime Mr Tall va réparer cette route .Tu a joue contre des truands comme toi et tu as perdu dans d autres cas tu avait gagne .Il faut accepter les règles du jeu .la question que je me pose le contribuable sénégalais dans tout ça .C est vraiment dommage qu on soit pas assez nationaliste dans ce pays pour se comporter de la sorte.

5.Posté par malko linge le 24/02/2009 23:27
moi etant chauffeur je suis avec l'etat il faut qu'il nous la refasses cette route .

6.Posté par Moi le 25/02/2009 18:54
WADE père et fils ont décidé de liquider Bara c'est tout !!!

Bara est un honnête citoyen sénégalais, né, grandi, étudié et réussi au Sénégal grâce à Dieu qui ne se laisse pas faire par le fils de notre président franc-maçon, PD qui arrive et décide qu'il doit lui payer 10% juste parce que c'est le fils du Président, voilà toute l'histoire.

Mais Dieu est grand et heureusement qu'au Sénégal, il y en a qui ne se laisse pas faire par cette bande d'incapable

Courage Grand Bara et respect !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State