Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES LES DECLARATIONS DU CHEF DE L’ETAT DEPUIS PARIS : Farba Senghor réaffirme engagement et fidélité à Me Wade

Article Lu 11129 fois

S’exprimant pour la première fois après la sortie du président de la République depuis Paris le concernant à la suite du saccage de deux journaux, Farba Senghor a réaffirmé hier son engagement et sa fidélité « inébranlables » au chef de l’Etat. M. Senghor a aussi rappelé la force des liens l’unissant à Me Wade et à sa famille.



APRES LES DECLARATIONS DU CHEF DE L’ETAT DEPUIS PARIS : Farba Senghor réaffirme engagement et fidélité à Me Wade
Dix-sept heures passées de quelques minutes, l’ancien ministre des Transports aériens et de l’Artisanat, Farba Senghor, arrive au Café de Rome sis au boulevard de la République. Dans la salle occupée par quelques dizaines de personnes constituées entre autres de journalistes et de sympathisants, Farba Senghor entouré des ses conseils Mes Moustapha Diop et Doudou Ndoye a réaffirmé son soutien sans faille au président de la République, Me Abdoulaye Wade, malgré les forts soupçons sur son implication présumée dans la mise à sac des locaux des journaux L’As et 24 heures chrono. « Je réaffirme ma fidélité et mon engagement inébranlables au président de la République », a dit Farba Senghor. L’ex-ministre s’exprime ainsi quelques heures après la condamnation, hier, à six ans ferme de ses deux gardes du corps et son chauffeur dans l’affaire des casses de journaux (lire par ailleurs) et 24 heures seulement après la sortie, avant-hier, du président Abdoulaye Wade depuis Paris faisant état de lourdes charges pesant sur son ancien ministre. Le chef de l’Etat avait aussi ajouté que M. Senghor est passible de la Haute cour de justice.

Cette déclaration du président de la République n’a pas ébranlé l’ancien ministre dans l’attachement qu’il dit vouer au président et à sa famille, à en croire ses propos. « Rien, rien ne peut entacher les liens qui me lient à monsieur le président de la République et à sa famille », ajouté Farba Senghor. « Très jeune, j’ai choisi de cheminer à ses côtés », a-t-il poursuivi, en avertissant qu’il resterait un « verrou » quoiqu’il arrive. Dans ces moments difficiles, l’ancien ministre se dit prêt à payer le prix parce que, espère-t-il, les lendemains seront meilleurs. M. Senghor a souligné qu’il pouvait faire comme les autres qui, dit-il, restent dans leur salon et se contentent de s’étonner simplement des propos tenus sur la personne du chef de l’Etat. « Mais, je ne suis pas de ce genre », précise-t-il. Conscient que ce chemin n’est pas la plus facile, il se dit prêt à payer le prix. « Toute chose à un prix et je paierai ce prix », a-t-il indiqué.

L’ancien ministre a remercié toutes les personnes de quelque bord qu’elles soient qui lui ont manifesté leur sympathie. Notamment, l’église, le maquis, les familles religieuses de Thiès, Tivaouane, Touba, Kaolack, les femmes du bois sacré, a-t-il cité. Il a tenu à rassurer ses partisans et sympathisants : « rien ne peut m’ébranler ». « Je suis venu pour vous dire qu’aucun obstacle ne pourra m’ébranler », a-t-il martelé.

Source: Le Soleil

Article Lu 11129 fois

Vendredi 12 Septembre 2008





1.Posté par zoze le 12/09/2008 06:52
Quand tu es venu nargué les thiessois passant dans les rues chahutant criant et provoquant des innocents. avec tes nervis Tous les gens le coeur serré ont priés pour que tu payes un jour ou l'autre.Que Dieu puisse t'ebranler.
Vive la justice divine. cidyrev@yahoo.fr

2.Posté par wa pikine le 12/09/2008 07:33
tu n'as rien a dire, ta place c'est la prison de rebeuss.

3.Posté par zeuss le 12/09/2008 07:59
C LA FAUTE A SERIGNE MBAYE GOORJIGUENE

4.Posté par akon le 12/09/2008 08:12
c votre faute vous les senegalais

5.Posté par mass le 12/09/2008 09:27
cest un vrai malade mental ce mec rien que sa tete me deplait pauvre chien

6.Posté par thiaba le 12/09/2008 09:42
une question à zeuss
comment est-ce la faute à serigne mbaye?

7.Posté par bigjoe le 12/09/2008 12:51
Qui sème le vent récolte la tempête d'aprés notre cher ministre donc y'a pas de quoi s'inquiter

8.Posté par zip le 12/09/2008 13:37
TU SENT LA PITIE NDEYESANNE
N EST PA TU AVAIS DEMANDE AUCUNE INTERVENTION DE LA PART DES POPULATIONS POURKOI LES CITES DS TON POINT DE PRESSE TU NE CONNAIT PA WADE MALGRE SON BON COEUR ET SON ATTACHEMENT A SES ANCIENS AMIS IL N AIME PA L' INJIUSITCE NI LES BADOLOS NI LES MECHANTS, LES GROSIERS

9.Posté par yegori le 12/09/2008 15:13
Chers messieurs de la République, le procès de El Malick nous prouve encore que nous n'avons pas d'hommes d'Etat.
Comment peut-on emprisonner un journaliste qui ne fait qu'informer le Peuple sur la base de déclarations déjà soulevées par des autorités de la diaspora (si je peux me permettre),mais aussi d'hommes politiques qui sont ,aujourd'hui, libres comme l'air.
Sa profession , si je ne me trompe, c'est d'informer des personnes douées de bon sens comme vous et moi.Mais le problème c'est qu'il a repris des informations non en tant que politique mais en tant que journaliste voulant exercer son métier comme il se doit.
A compter de cette date, il va croupir 3 bonnes années parce qu'il a décrypté un autre portrait dégueulasse,monstrueux et honteux de l'homme qui dirige notre cher État (je refuse de le nommer car il ne le mérite pas) ainsi que son fils qui est étiqueté de PD et ce ,sans suite!!!
Pourquoi l'ivoirien n'est pas poursuivi avec un mandat international vu que ses déclarations sont d'une "gravité internationale" pour le Sénégal ,de même pour tout pays qui se respecte.
Pour moi l'irrespect vient d'abord de l'Etat car on ne traite pas un problème de cette manière.
A quoi bon l'emprisonner alors que le peuple reste toujours sur sa soif de Vérité?
On me dira qu'il a fauté ! C'est faux ! Il dérange,c'est tout! Mais , mais ,mais un jour...beaucoup seront surpris....A bon entendeur.....Ciao
Free EL Malick ! Free at last !

10.Posté par dembus le 12/09/2008 15:49
mort de rire farba le con senegal dou sa morome

11.Posté par Bkaye le 12/09/2008 16:52
Big joe c pa l ministre mé ki conai bien ce ministre.pr avoir porté l méme prenom k lui.Ki séme le vent recolte la tempéte .Farba ta place é a rebeuss

12.Posté par Immigré le 12/09/2008 17:02
Farba est vraiment rigolo. Il ridiculisait tout le monde , ne respectait personne et aujourd'hui, il dit que les marabouts font des priéres pour lui. Sois courageux jeune homme et n'oublies surtout pas tout ce que tu as dit et accuser à Idrissa SECK. Tu as peur et c'est pourquoi tu t'accroches dans ces idées de priéres. Wade t'a lâché, donc assumes tes responsabilités et restes digne. VIVE LA PRESSE PRIVEE...

13.Posté par diallo le 12/09/2008 17:57
voici le portrait d'un homme qui mouille son pantalon de peur. farba tu cherches secours auprés même des djinn, mais sache que tu dois payer pour le mal que tu as fait. je suis sûr que ces derniers soirs "dangay saaw lale rak". mais grawoul tu auras de la coompagnie les nervis t'ont déja préparé ton lit. vous jouerez a la bolote ensemble.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State