Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRÈS LE REFUS D’APPLICATION DES RÉSOLUTIONS DE MALABO : Habib Sy guetté par le syndrome Farba

Article Lu 11014 fois


- Habib Sy accusé de suivre les pas de Farba Senghor

- Boycotté par ses pairs le ministre minimise


Le conseil d’administration de l’Asecna va se tenir du lundi au mercredi au Sénégal. Après les résolutions prises par le comité des ministres de tutelle de l’Asecna et jusqu’à présent non appliquées par le Sénégal, des sanctions risquent de tomber, pouvant aller jusqu’à l’exclusion du Sénégal de l’Asecna, avec comme conséquence le limogeage de centaines de Sénégalais. Les ministres de tutelle invités à venir à Dakar pour des explications ont refusé de venir.



APRÈS LE REFUS D’APPLICATION DES RÉSOLUTIONS DE MALABO : Habib Sy guetté par le syndrome Farba
Les relations tendues entre l’Asecna et le Sénégal reviennent au-devant de la scène. Pour cause, le Conseil d’administration de l’Asecna va se tenir du lundi 15 au mercredi 17 décembre à Dakar. Après ce qui s’est passé lors de la dernière rencontre du comité des ministres de tutelle de l’Asecna à Malabo, le 11 juillet 2008, les rencontres de Dakar sont parties pour être des rencontres de tous les dangers pour le Sénégal. A la suite de la rencontre de Malabo le comité a pris des résolutions. Il y a eu la résolution 2008/CM 48-9 demandant la restitution des redevances de balisage et d’atterrissage perçues par le Sénégal sur l’aéroport international Léopold Sédar Senghor, depuis le 10 mai 2008. La résolution N° 2008/CM 48-11 relative au transfert de siège de l’Asecna et la résolution 2008/CM 48-12 concerne la gestion de la FIR océanique. Pour non exécution des décisions, le Sénégal risque d’être sanctionné encore. Avec cette fois l’exclusion du Sénégal de l’Asecna, le transfert du siège et la mise au chômage de centaines de Sénégalais. Lorsque le Sénégal a viré son ministre des transports aériens, l’Asecna a poussé un ouf de soulagement. Conforté par le discours d’Habib Sy, nouveau ministre des transports aériens et terrestres, qui a soutenu devant les députés que le Sénégal reste dans l’Asecna. Annonçant une démarche différente de celle de son devancier. Mais entre son discours et ses actes, il y a un fossé. Les actes posés par Farba Senghor, son prédécesseur ne sont pas corrigés. Non seulement le Sénégal n’a pas restitué les redevances, mais il continue d’encaisser ces taxes.

Habib Sy accusé de suivre les pas de Farba

Ces actes posés par le Sénégal font penser au niveau de l’Asecna que Farba Senghor et Habib Sy, c’est du pareil au même. Car non seulement les résolutions ne sont pas appliquées par le Sénégal, mais les sanctions prises par Farba en son temps n’ont pas été totalement levées. À part le cas de chérif Kâ, président de l’association des contrôleurs, tous les autres responsables syndicaux sont sous le coup de sanctions. Si ce n’est pas le badge qui est retiré, c’est une affectation vers un autre service. Du côté du ministère, on laisse entendre que des instructions ont été données par le ministre dans ce sens. Mais seul M. Mbaye Ndiaye, directeur général de l’agence des aéroports du Sénégal les a appliquées en retournant les indemnités à ces pères de famille.

Boycotté par ses pairs le ministre minimise

De sources bien au fait de ce qui se passe dans les coulisses du Conseil d’administration, Habib Sy projetait de tenir une rencontre extraordinaire du comité des ministres de tutelle en marge du conseil d’administration. Pour régler définitivement les différends. Mais les autres pays membres de l’Asecna non contents de l’attitude du Sénégal ont décliné l’invitation du Sénégal. Le Conseiller en Communication du Ministre d’État, Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et des Transports Aériens, nous a fait parvenir cette information lorsque nous l’avons interpellé sur la question. Refusant d’entendre parler de boycott, il a laissé entendre que «les autorités sénégalaises souhaitaient faire tenir une réunion extraordinaire sur l’Asecna durant la première quinzaine du mois de décembre 2008. La réunion ne s’est pas encore tenue faute d’une date convenable à tous les ministres en charge de l’Asecna. N’empêche, les autorités sénégalaises ne désespèrent pas de trouver une date convenable à tous les ministres au-delà de la période souhaitée». Pour le reste, il soutient que le ministre est dans de bonnes dispositions.

Source: L'observateur

Article Lu 11014 fois

Samedi 13 Décembre 2008




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State