Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRÈS LE RAMADAN: Les clips obscènes de retour sur le petit écran

Article Lu 12655 fois

Disparus de la petite lucarne depuis le début du Ramadan, mois d'abstinence, de piété, de pardon etc., les clips vidéo dits "osés" ou "obscènes" où les femmes exhibent leur corps ont refait surface et réoccupent le devant de la scène et ce, à peine fini ledit mois béni. Le repos sabbatique, semble-t-il, a pris fin dans certains domaines du quotidien des Sénégalais. Où sont donc passés ces clips et causeries religieux ? À vrai dire qui voulons nous tromper ? Questions que se poseront sûrement certains ?



APRÈS LE RAMADAN: Les clips obscènes de retour sur le petit écran
Par "solidarité" ou par "hypocrisie", Yalla rekka Xam (Dieu seul est juge) aux fidèles musulmans qui s' étaient évertués à accomplir l'un des piliers de l'Islam, les différentes chaînes de télévision que compte notre pays, le Sénégal, ont rivalisé de piété, de chasteté et de décence durant tous les 29 jours qu'a duré le mois béni du Ramadan. Au menu, une programmation "alléchante" aux allures religieuses. Outre les causeries et conférences religieuses, des clips dépourvus de toute insanité et de gestes obscènes où les dames (artistes et figurantes) se sont illustrées et mieux, se sont offert une place de choix dans le landerneau musico-religieux sénégalais et ceci au détriment des hommes qui ont tenu néanmoins à jouer leur partition. Une sélection de vidéos clips était diffusée à longueur de journée sur la petite lucarne.

Ceci, au grand bonheur des téléspectateurs, surtout des personnes âgées qui ne cessaient de décrier certains films et clips jugés trop provocateurs et impudiques. N'y trouvant plus leur compte, ces derniers avaient tout simplement fini par bouder le petit écran. Teints aux couleurs de l'Islam où les personnages tout de blanc vêtu, étaient religieusement habillés le tout accompagné par des mélodies à faire chavirer le cœur de plus d'un, tel peut être résumé la plupart des clips qui étaient relayés par les Tv. Si certains de ces chanteurs avaient choisi de faire l'éloge du Sceau des Prophètes Mouhamed (PSL), par contre d'autres avaient emprunté la voie confrérique ou maraboutique.

Ainsi, une sélection de vidéo clips religieux qui faisaient un bref survol des coins et des recoins du Sénégal était ficelée et diffusée, au grand bonheur des talibés toutes Tarikha ou confréries confondues qui se sont réjouis du temps d'antenne considérable qui leur avait été accordé à cet effet. De Touba à Tivaouane en passant par Médina Baye pour ne citer que ces entités religieuses. Tous étaient contents de ce programme salutaire qui avait plongé bon nombre de Sénégalais dans l'atmosphère et le sillage du Saint Coran, de ses préceptes afin de mieux comprendre pour pratiquer la religion musulmane. Ceux (les grands marabouts) qui se sont donnés pour son (l'Islam) expansion à travers le Sénégal et dans la sous-région n'ont pas été laissés en rade.

Mais Hélas ! Comme disent les wolofs "loudoul deug dou yague" ( seule la vérité demeure ), pas moins d'une semaine après la fin du jeun, c'est le come back, des "clips dits "osés" où les différents protagonistes rivalisent de propos vulgaires que le bon sens et le respect nous interdit de reprendre, le tout dans une cacophonie, un tapage sonore digne d'un concert de casseroles. Des vidéos où, les femmes, à peine vêtues, se déhanchent à l'image des "streap teaseuses", ont repris de plus belle le devant de la scène au grand dam de certains qui s'étaient retrouvés dans les programmes antérieurs. Cela met en évidence le caractère parfois subversif et versatile du commun des Sénégalais qui tourne en fonction de la situation et du temps.

Ainsi, il (le Sénégalais) peut en un laps de temps se muer en homme de Dieu, pieux, vertueux et doué de toutes les qualités humaines, sociales et morales à celui d'un véritable paria qui n'hésite pas à dépouiller un orphelin de son héritage. Cela montre une fois de plus combien la société peut être hypocrite, une hypocrisie érigée en mode de vie. Loin de prêcher, mais faudrait-il rappeler et se rappeler que Dieu n'est pas seulement présent au mois de Ramadan.

Article Lu 12655 fois

Mardi 7 Octobre 2008





1.Posté par jolofman le 07/10/2008 05:22
Yallah soubanahou wa ta la, guemoul , nelawoul.
"O toi fils d'Adam, comment peux-tu etre convaincu de la mort et etre dans le bonheur".

2.Posté par Al le 07/10/2008 08:19
dama beugueu leumbeul!!!!! bouma kene téyé!!!

3.Posté par boy bou tack le 07/10/2008 08:47
le senegal est un pays libre et democrat les genres on le drois a lexspresion.

4.Posté par AC le 07/10/2008 09:54
Ce qui est obscène, c'est la polygamie. Et nottament le coup de la fourchette qui consiste à prendre une 2ème femme juste pour faire croire à la première que l'on est avec la deuxième alors que la deuxième croit que l'on est avec la première pendant que l'on se tappe une nouvelle pute toute les semaines.

5.Posté par amzo le 07/10/2008 10:35
kor mom bouko yalla naguouwoul bo ci guéné rek délou si lou bon lingua nekoon

6.Posté par BOY NDIAGO le 07/10/2008 11:18
CES émissions religieuses comme tu dis peuvent se passer de la télé! et la télé ne peut pas se contenter d'elles! QUE TU le veuilles ou non que chacun vive sa religion sans l'imposer aux autres! Il faut créer une télévision qui va montrer que des émissions religieuses comme cela ceux qui ont bourlingué toutes leur vie et qui maintenent veulent jouer au saint ce qui leur reste de vie ne regarde que ça!

7.Posté par reponse à AC le 07/10/2008 11:39
TU AS PARFAITEMENT RAISON.

LES POLYGAMES SONT DES PERVERS HYPOCRITES ET LACHES.

JE DETESTE LA POLYGAMIE ET LES POLYGAMES

8.Posté par koutou le 07/10/2008 12:26
je suis emmerveillee de l,hypocrisie senegalaise.

9.Posté par Thierno Seck le 07/10/2008 14:53
Dommage que l'on ne sache pas qui est l'auteur de ce torchon! C'est quoi ce délire.

Il y a une tendance dangereuse dans la presse poubelle qui voudrait régir la vie de tous nos compatriotes. Et cela n'est pas le role d'un journaliste.

Nous sommes adultes et si nous voulons voir des clips que d'autres jugent "obscenes", cela ne concerne que nous et Dieu.

D'ailleurs ces ouailles aux dents longues qui jouent aux "potes" de Dieu doivent arreter de nous importuner.

Ce torchon n'est pas argumenté et est un ramassis de préjugés et d'inepties typiquement presse de caniveau.

Au lieu de faire la morale sur des clips qui ne blessent ni ne tuent personne, pourquoi ne pas parler des vraie sproblèmes de société? Le manque d'éducation? Lidolatrie de marabouts ? La prostitution déguisée due a la crise économique ? Le suicide de nos frères dans la mer?

Les journalistes adorent parler de sexe. Voir une femme se déhancher de facon suggestive ne change pas la vie des gens. Voir Wade se promener sur le sable en nous parlant du centre d'une piste d'aéroport pourt le moins fictive la ca change notre vie.

Il est du devoir de notre pays de faire dans la diversité. Nous n'avons pas les mêmes repères, et il faut que ces choses passent a la télé car il y en a qui regardent.

Moi en tout cas j'adore ces genres de clips, n'en déplaise a "dieu" junior qui a rédigé ce torchon. J'en redemande.

Je termine en disant que la croyance est une affaire entre Dieu et le croyant. Quiconque s'imisse dans cette relation, est de "TROP" et dévie de son role de simple croyant mortel.

ARRETEZ CE TERRORISME INTELLECTUEL tendant a culpabiliser ceux et celles qui s'amusent ou se détendent.

Wa salam

10.Posté par hah le 07/10/2008 15:00
hhaa hhha finalment de reour

11.Posté par khorom le 07/10/2008 16:23
la photo c'est le clip "bine-bine" de coumba gawlo. xaley bi lii mou sool boune na.

12.Posté par laobe le 07/10/2008 17:07
vraiment je suis désole à chaque fois qu' on parle de L'Islam ce les non praticans qui ont la grande gueule .Allez etudiez ou vous vous taisez ok.

13.Posté par saliou le 07/10/2008 17:38
laissé les senegalais vivre en paix

14.Posté par Abou le 07/10/2008 22:25
le sénégalais en général adore Dieu pour des périodes définies, Ramadhan, Gouddi Aldiouma et le vendredi tandisque l'adoration doit être perpértuelle, mais tout celà est dû à une ignorance de l'islam et de la relation entre le Séeigneur Allaah et Son serviteur, retournons vers Allah tel est la seule issues pour sortir de nos problémes sociaux économiques, quant à ceux qui dénigrent l'islam en passant par la polygamie s'ils sont musulmans qu'ils sachent qu'il est interdit en islam de dénigrer quelque chose qu'Allah ou son prohéte alayhi salaam ont légiféré comme Allaah le dit dans la Sourate Mouhammad"zaalika bi annahoum karihou maa anzalallaahou fa ahbata a'hmaalouhoum"

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State