Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRÈS LA PUBLICATION DE «CONTES ET MÉCOMPTES DE L’ANOCI »: Le ministre de la Justice rassure Latif Coulibaly et pense que les responsables de l'Anoci vont lui répondre

Article Lu 1802 fois

Le journaliste Abdou Latif Coulibaly n'a rien n'a craindre. C'est du moins l'assu­rance donnée par le ministre de la Justice à Touba. Me Madické Niang retient que la replique à son livre sortira d'une réflexion des responsables de l'Anoci.



APRÈS LA PUBLICATION DE «CONTES ET MÉCOMPTES DE L’ANOCI »: Le ministre de la Justice rassure Latif Coulibaly et pense que les responsables de l'Anoci vont lui répondre
TOUBA - «Le journaliste Abdou Latif Coulibaly peut dormir tranquille. Je voudrais le rassurer que personne ne s'en prendra à lui», a déclaré Me Madické Niang, hier, en marge de la cérémonie officielle du Magal de Serigne Souhaibou Mbacké Khadimou Rassoul. Pour le garde des Sceaux, min­istre de la Justice, ce serait faire de la publicité à Abdou Latif Coulibaly que d'entreprendre des représailles contre lui. «Je n'ai jusqu'à présent pas obtenu des éléments de preuve qu'on en veut à la vie d'Abdou Latif Coulibaly», a soutenu Me Niang qui a poursuivi son argumentation en soutenant : «Latif a sorti deux livres, le premier sur l'assassinat de Me Babacar Sèye posait beaucoup problème, un deuxième livre a été écrit, j'ai répliqué avec un autre. Les pièges de l'acharnement et jusqu'à présent Latif vaque à ses occupations»

Pour le ministre de la justice, si les gens doivent lui apporter des réponses, ce seront des réponses écrites, où des débats qui permettront aux Sénégalais d'être édifiés. Tres optimiste du reste, Me Madicke Niang croit fermement que Karim Wade, Abdoulaye Baldé et consorts vont s’atteler à apporter des réponses aux accusations du jurnaliste : « Je pense que les responsables de l’Anoci vont répliquer par des écrits ou des débats. Je me rappelle qu'en son temps, dans l'affaire Babacar Sèye, nous avons offert au journaliste une possibil­ité de nous affronter autour d'un débat contradic­toire».

Le ministre d’Etat, ministre de la Justice de rappel­er ensuite au journaliste que le Sénégal est un pays où des libertés sont consacrées dans une Constitution et respectées par l'Exécutif : «Nulle part ailieurs qu'au Sénégal, la liberté d'expression est mieux respectée. Je l'ai dit à Genéve et je le répète ici».

Le ministre de la Justice conduisait la délégation officielle à Touba pour le Magal de Serigne Souhaibou Mbacké Khadimou Rassoul, en com­pagnie des ministres Moussa Sakho et Habibou Mbaye, ainsi que le député libéral Mme Aida Gaye qui représentait le président de l'Assemblée nationale.

Alioune Faye (Correspondant)
Source Le Populaire

Article Lu 1802 fois

Samedi 29 Août 2009





1.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 29/08/2009 06:01
Madicke a bien dit " dans l'affaire Me SEYE " .

Les gesticulations et le verbiage de Madicke nous laissent perplexes, devant l'ampleur du désastre.

C'est de l'Anoci que l'on doit parler et aps du journaliste.
" lorsque le doigt nous indique la pleine lune, les imbéciles scrutent le doigt "

Sommes nous toujours en République, Madicke ?

Les agissements empressé et malhabiles de Viviane wade risquent de vous laisser en rade, à la merci du jugement des populations .

Elle sera alors rentrée en France, près d'un WAde en maison de retraite.

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 29/08/2009 13:31
Posté par Fatou-Nafatoumata le 29/08/2009 11:29

Hors sujet : je vie en France depuis plusieurs années et j'aimerais savoir si je suis Dakaroise ou de la Casamance. Mon père est né à Djibabouya en Casamance, ma mère est née à Marsassoum en Casamance et moi à Dakar, Je dois me considérer quoi dans toute cette guerre entre le nord et le sud (Sénégal et Casamance). Merci de ma répondre.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~
Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 29/08/2009 12:15

Chère Madame,

Si vous prenez prenez contact avec l'Anoci, vous aurez certainement des propositions de réponse à votre question.
Cette agence dirigée par Karim WAde va financer les études préliminaires fictives sur votre cas ( pour 1 à 2 milliards ).

Karim Wade ayant un problème identitaire similaire au vôtre .
Il vous proposera une corniche entre Djinabouya et Marsassoum avec des tunnels et des ponts ( 7,5 milliards.)

Si vous collaborrez.....

Les bureaux qui ont enregistrés votre bulletin de naissance seront renovés avant de faire l'analyse prospective de votre extrait de naissance ( 750 millions).

Des tests génétiques seront envoyés à Dubaï ( 3 millards. )

L'étude retrospective de ces investigations permettra de clotûrer le budget de 14, 9 miliards et un bilan vous sera sousmis.

Vous pourrez ainsi vous auto-déteminer, après une semaine de méditation à l'Hotel Méridien des Almadies !

En tout état de cause, des vacances à Biarritz vous seront payées par l'Etat du Sénégal.

3.Posté par mousse le 29/08/2009 15:57
le senegal ce grand pays en solde......................cause par des voyous au pouvoir...........

4.Posté par Familles de victime du naufrage du Joola le 29/08/2009 17:04
Naufrage du Joola, le naufrage de la Honte..... Des orphelins et des familles de victimes abandonnés encore aujourd’hui... quelle hypocrisie…Depuis près de 7 ans, toutes les familles de victimes attendent le renflouement du bateau pour leur permettre de faire leur deuil. Le Président Wade a refusé l’aide de l’union européenne pour pouvoir renflouer le bateau qui se trouve à 18 m de profondeur et à 22 kms des côtes.... Le Sénégal a tout simplement classé l’affaire en 2003 et à ce jour rien n’a été fait, idem pour les orphelins du Joola. Les familles attendent réparation.
Gesticulations stériles autour de la plus grande catastrophe maritime civile mondiale qui est survenu le 26 septembre 2002 près de 2000 victimes 13 nationalités. Me Madické Niang ministre de la justice actuel (ancien avocat d’Hissène Habré, marié à une Mbacké-Mbacké **) les familles s'interrogent sur le fait de toute cette gesticulation auprès des sénégalais alors qu’il met tout en oeuvre pour faire annuler la procédure judiciaire en France (rappel : en 2003 après que le Sénégal a classé l’affaire, les familles de victimes françaises ont porté plainte en France pour que toutes les familles de victimes puissent espérer d’obtenir vérité et justice). Tous savaient que le bateau coulerait… TROP DE ZONES D'OMBRES….
Que craignent les autorités ? Toutes les familles de victimes s’interrogent sur les réelles intentions des autorités sénégalaises ? Mais Dieu est grand et il saura apporter cette vérité et cette justice. En cette période de Ramadan, tous mes respects à tous.
**Libération d’un Mbacké-Mbacké qui se tapait la femme d’autrui : Me Madické Niang soupçonné
m d / Mardi 11 Août 2009
sources : http://m.xibar.net/index.php?action=article&numero=17775&PHPSESSID=d82c3a674e075c057f22fd5ed6a67b84#1

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State