Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES LA LECTURE D’UN RAPPORT SUR LES CHANTIERS DE TOUBA Serigne Bara M’Backé s’inquiète de la qualité des travaux et s’en ouvre à Wade

Article Lu 11565 fois

Serigne Bara Mbacké, khalife général des mourides, est loin d’être satisfait de l’état d’avancement des travaux entrepris par le Chef de l’Etat dans la ville sainte de Khadimou Rassoul pour un coût de 100 milliards F Cfa durant 5 ans, soit 20 milliards f Cfa par an. Ce, depuis qu’il a lu le rapport que lui ont présenté ses conseillers en prélude au dernier Magal de Touba. Ce qu’il a tenu à révéler au Chef de l’Etat. Qui, affirment des sources, a le rapport entre ses mains.



APRES LA LECTURE D’UN RAPPORT SUR LES CHANTIERS DE TOUBA Serigne Bara M’Backé s’inquiète de la qualité des travaux et s’en ouvre à Wade
L’Etat d’avancement des travaux de la ville de Touba n’est pas du goût du khalife général des mourides. Et des sources proches du marabout racontent qu’il en a parlé au Président de la république. Ce que confirment des sources proches du Palais. Et c’est à la lecture du rapport (avec des photos) datant du 16 février sur l’évolution des travaux (dont nous détenons copie) que lui ont transmis ses conseillers à une semaine du dernier Magal de Touba. Dans ce document, ils révèlent au marabout que pour ce qui est de la route Croisement Touba Fall-Ngabou et liaison route Serigne Saliou-Corniche, « qu’une couche de base en latérite-ciment est en cours sur une des voies, une imprégnation a été exécutée sur 500 ml. » Toujours dans ce document, les conseillers du khalife constatent que, « visiblement aucun contrôle n’est effectué sur les travaux et que des études conformes au génie routier n’ont pas été menées (côtes topographiques, matériaux visiblement défectueux et condition de mise en œuvre non conformes…). Concernant les travaux de rechargement d’accotements, ils soulignent également au khalife des mourides, « qu’une latérite est directement approvisionnée par chargeur ou tractopelle sur la plate-forme existante non traitée, ensuite étalée n’importe comment ; ensuite un compacteur type Bomag fait un passage avant de laisser la place à une citerne. Ce mode présente un danger réel pour les usagers (accotements non traités pour le trafic, poussière donc pollution atmosphérique et hygiénique… ». Et de poursuivre : « En ce qui concerne les déflashages, nous constatons les mêmes problèmes de non-conformité aux procédures de mise en œuvre (nettoyage, soufflage, découpage…) ». Pour le volet adduction d’eau, les conseillers du khalife lui ont fait part de leur inquiétude au niveau, « du contrôle de la mise en œuvre des châteaux d’eau (béton, ferraillage, étanchéité… ». S’agissant des bornes-fontaines, ils notent, « une étude topographique tenant compte des courbes de niveau ne leur semble pas être faite, ce qui risque d’ensablement précoce et donc d’indisponibilité des ouvrages ». Une enquête sur les grands travaux de l’Etat d’une enveloppe de 100 milliards F Cfa, soit 20 milliards par an a été publiée dans nos colonnes le week-end dernier et intitulée, « Wade débloque 100 milliards pour Touba ; Détournements, copinage, passation douteuse de marchés, devis fictifs dans les chantiers de ville sainte ? ». Et dans lequel, Ndiaye Diouf, Directeur des projets de l’Aatr soutenait que les passations de marchés et les appels d’offres des travaux de Touba se sont déroulés dans les règles de l’art. « Il n y a pas eu de quantités fictives dans les chantiers de Touba. La procédure de passation des marchés a été respectée », expliquait Ndiaye Diouf. Quant à Modou Gueye, Directeur général de la société Svtp, il nous a fait savoir que son entreprise la Svtp, « n’est pas dans la voirie et il s’est regroupé avec d’autres entreprises pour soumissionner ». Toutefois, les travaux réalisés par l’ensemble des entreprises impliquées dans les chantiers de Touba ne convainquent pas pour l’instant le khalife général des mourides. En tout cas, 7 milliards F Cfa ont été décaissés par l’Etat. A suivre…

Source: L'observateur

Article Lu 11565 fois

Jeudi 3 Avril 2008





1.Posté par lo le 03/04/2008 16:01
Franchement g n comprend plus,des entrepreneurs qui ne respectent jamais leurs paroles meme avec les MARABOUTS.

2.Posté par LAYE le 03/04/2008 17:59
IL NE PENSE QU'A L'ARGENT. IL N'A PIPE MOT SUR L'AFFAIRE DU TRUANT , DU ASSHOLE MODOU BOUSSOU DIENG. C'EST DOMMAGE POUR MON PAYS LES TARIKHAS SONT LES COMPLICES DU REGIME ET DE CETTE SOI-DISANTE OPPOSITION. VOUS AURAIENT TANT QUE VOUS ETES DES SURPRISES LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER. VOUS FAITES HONTE A SERIGNE TOUBA. TCHIM.....
MOURIDE REVOLUTIONNAIRE.

3.Posté par ZAL DIOPNYC le 03/04/2008 18:50
SENEGAL EST VRAIMENT POURRI,ON DIRAIT QUE TOUBA EST LE SENEGAL ET QUE LE RESTE DU SENEGAL N'EXISTE PAS !MON VIEUX!

4.Posté par sokh le 03/04/2008 19:39
c 'est à dire pour ceux qui ne comprennent pas, c'est pas parsuqe le sénégal se résume à Touba mais c'est les habitants méme de cette localité qui sont dévoués. Ils respectent le ndiguel, donc si le marabout lance un message pour la modernisation de la ville, ils s'abattent corps et âme donc si toutes les villes la prené comme exemple, on en était toujours pas la, le sénégal seré depui longtem un pays en voi de dévellopement. L'entreaide n'est pas favorisée dans les autres villes comme cela se passe à Touba. Donc pour que l'état vous préte main forte, il faut que vous y soyé déja. Excusez moi pour ceux qui se verront offensé

5.Posté par djolof le 03/04/2008 21:53
il est temps que le navire chavire
a bon entendeur salut

6.Posté par mouride le 03/04/2008 23:17
touba n a rien demandé, serigne saliou avait sorti 14 milliards pour moderniser la ville de son père, touba ne doit rien ni à l'état sénégalais ni non plus à l'état français, la moçsquée a été construite à la sueur de personnes comme mon père et depuis serigne abdou lakhat modernisé par les talibés
rappelez vous les 4 milliards rassamblés en 3 jours par serigne Abdou Lakhat pour agrandir la mosquée
Avec ou sans les 100 milliards de WADE, nous les talibés nous moderniserons TOUBA

7.Posté par bara mbacke le 04/04/2008 09:42
Mouride!!!
Il ne faut pas leurrer les gens on sait que l'argent du projet de Touba ne vient de Serigne Saliou. On sait tous ce qui s'est passé. Donc shut up!!! Ne nous faites pas parler. SOUTOUREU.
A bon wntendeur salut.

8.Posté par baye fall le 04/04/2008 12:41
you Man who teling things you don't know nothing about it. you are last and a desaster to our societi, go lern life befor speeck,

9.Posté par test le 05/04/2008 01:10
Manou war na gnou tant que nous sommes.
Que dieu nous protege tous

10.Posté par omzo le 16/04/2008 14:29
mais pourquoi tant d'acharnement sur la modernisation de la ville de Touba. interrogeons l'histoire du pays qui est trés récente sur le développement de Touba, l'Etat a tjrs maintenu la politique défénie par les colons à propos du "containtment" dont la ville était injustement assujettie. Les mourides par les biais des khalifs qui se sont succédés ont fait du développement de Touba leur sacerdoce; et c'est cette politique volontariste qui a fait de Touba une ville modèle de par sa gestion et son expansion spatiale et démographique important. N'oubliez pas que Touba est une propriété de Cheikhoul Khadim...
Koufègn thi ligguèyu Touba fégn ba fawu.....Thia kaw thia kanam rek

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State