Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRÈS L’AVOIR VUE EN CONVERSATION AVEC UN AUTRE HOMME Le commerçant jaloux fend la lèvre de sa copine

Article Lu 1666 fois


Plus belliqueux que le commerçant Ibrahima Sorry Camara, il n'en existe pas à Gouloumbou, localité située à trente kilomètres de Tambacounda. Fou de jalousie, ce dernier, pour l'avoir aperçue avec un autre mec, a administré une sévère correction à sa copine qui s'en est sortie avec une contusion orbitaire et une lèvre fendue.
La violence au sein des couples gagne de l'ampleur à Tambacounda. Il ne se passe pas une seule semaine sans que les populations n'épiloguent sur un cas de violence dans les couples. C'est le cas du couple, officieux, Ibrahima Sorry Camara (30 ans), commerçant et Mariame Moussa Guéye (26 ans). Tous sont domiciliés au village de Gouloumbou, distant d'une trentaine de kilomètres de la capitale orientale. Et pourtant ces deux tourtereaux filaient le parfait amour. D'ailleurs de leur relation un enfant est né. Seulement au courant du mois de janvier, une scène de jalousie a entraîné une violente bagarre entre eux. Tout est parti de Mariame que son fiancé a aperçue en train de discuter avec un autre mec. Le commerçant est alors entré dans une colère noire. Il accourt pour interpeller sa copine qui n'a rien trouvé de mieux a lui dire que de l'injurier. Il s'en est suivi une vive altercation. Il a fallu l'intervention des voisins pour les calmer, mais c'était sans compter avec le commerçant, décidé à lui faire sa fête. Alors que tout le monde croyait que l’affaire est classée, les hostilités reprennent de plus belle lorsque Mariame Moussa Guéye accompagnait sa copine Kadia Ndiaye qui habite à côté de la boutique du commerçant. Croyant que l'histoire est maintenant classée, elle passe devant la boutique de son amant. Mais elle n'oubliera jamais cette méprise car dès qu'elle tourne le dos pour poursuivre son chemin avec sa copine, elle se voit arroser de coups de poings et de genoux. Ce qui lui a valu une incapacité temporaire de travail (Itt) de 7 jours délivrée par le centre hospitalier régional. Munie de ce document, elle dépose une plainte auprès des pandores de la brigade de Dialacoto. Le commerçant est alors cueilli puis déféré au parquet. S'exprimant sur les faits devant le juge du tribunal départemental, Amadou Kane, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés avant de demander la clémence du juge. Compte tenu du désistement de sa dulcinée, le substitut du procureur Ababacar Sadikh Niang a requis 1 an avec sursis à l'encontre du mis en cause. Le juge l'a finalement condamné à 1 mois ferme plus des dommages et intérêts de 20.000 FCFA.

Source: L'observateur

Article Lu 1666 fois

Mardi 19 Février 2008





1.Posté par nabou le 19/02/2008 18:11
c nuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuullllll

2.Posté par top le 29/02/2008 17:44

ju[j'aime beaucoup le personnel de la perception de Nioro du Rip

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State