Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRÉS L'ARRESTATION D'UN PÊCHEUR DE GUET NDAR PAR LES GARDES CÔTES MAURITANIENS :Saint Louis sous haute tension

Article Lu 1449 fois

C'est à Boyo, en Mauritanie, à deux kilométres du dernier quartier de Saint Louis que les gardes côtes mauritaniens, ont arrêté un pêcheur de Guet Ndar, El Hadji Fallou Seye. Ce qui a soulevé l'ire de ses siens qui ont réagi énergiquement en s'attaquant contre les biens des ressortissants mauritaniens. Les autorités locales seraient parties nuitamment en Mauritanie pour faire libérer le Sénégalais.



Grande frayeur à Saint Louis. Les populations de Guet Ndar se sont levées hier tard dans la nuit pour contester violemment avec grands bruits l'arraisonnement d'une pirogue par les gardes côtes mauritaniennes. Pour se faire justice ils ont voulu s'en prendre aux autorités locales et surtout aux biens des ressortissants mauritaniens. C'est ainsi qu'un grand magasin, bien connu à Saint louis, proximité de la Direction de la Senelec a été complètement saccagée par les Guet Ndariens.
Ces derniers armés de couteaux, de pierres et de coupe-coupe ont semé un véritable désordre obligeant les forces de l'ordre d'intervenir pour éviter l'irréparable. L'origine de ces manifestations "spontanées", est l'arrestation par les gardes côtes mauritaniennes d'un des leurs El Hadji Fallou Seye vers les coups de 19 heures à Boyo, en terre mauritanienne, localité distante de deux kilométrés du dernier quartier de Saint Louis. M. Seye aurait refusé d'obtempérer au moment où les gardes mauritaniens l'ont interpellé. Pire, selon nos sources, il aurait lancé une projectile à ces gardes qui ont pris la tangente avant de revenir le cueillir et l'amener avec eux.
Et cette arrestation n'a pas plu à ses compagnons qui ont vit fait de revenir dare-dare dans le célèbre quartier des pêcheurs de Guet Ndar pour mettre au parfum leurs siens. C'est ainsi que la riposte a été organisée. Une riposte d'une grande ampleur vers 23 heures où tous les "bras valides du quartier" ont sonné la mobilisation pour occuper les rues. Beaucoup de boutiques mauritaniennes ont été mises à sac. Un véritable soulèvement populaire pour "mettre fin aux arraisonnements".
Jusque tard dans la nuit où nous mettions sous presse, l'ambiance était électrique à Saint Louis. Les Forces de l'ordre alertés ont toutefois, tenter de contenir la foule en furie à partir du pont Moustapha Malick Gueye qui sépare Guet Ndar, du reste de la ville.
Les manifestants n'ont pas pour autant calmé leurs ardeurs réclamant la libération immédiate de leurs compatriotes. La détermination en bandoulière, ils étaient prêts à tout pour obtenir gain de cause. Face à cette furie débordante, et pour apaiser la situation, le Gouverneur aurait fait le déplacement en Mauritanie pour aller discuter d'une éventuelle libération de El Fallou Seye. Prendre le taureau par les cornes "pour éviter le pire". Cela, n'a pas empêché aux Guet Ndariens de rester sur place et d'attendre cette libération qu'ils exigent.
La nuit d'hier a été donc très longue à Saint Louis. Ces manifestations violentes rappellent les mauvais souvenirs de 1989 avec la crise entre le Sénégal et la Mauritanie qui avait dégénéré. Elles remettent aussi au grand jour la délicate question des frontières maritimes entre les deux pays.

Source: Le Matin

Article Lu 1449 fois

Mercredi 9 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State