Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES L’ANNONCE DE SON « INCARCERATION » pour escroquerie sur des centaines de millions en France: Assi Sarr dément le journal L’Obs et dénonce une manipulation

Article Lu 11494 fois

La présidente de l’association Paris Mboko international, Mme Assi Sarr Diouf, a démenti la teneur d’un article du quotidien L’Observateur du vendredi dernier, faisant état de poursuites contre elle pour « escroquerie », « portant sur des centaines de millions de francs Cfa en France », et de son « incarcération ». Elle dénonce une manipulation dans le but de nuire.



APRES L’ANNONCE DE SON « INCARCERATION » pour escroquerie sur des centaines de millions en France: Assi Sarr dément le journal L’Obs et dénonce une manipulation
Au cours d’une conférence de presse tenue, à Dakar, samedi dernier, Mme Diouf, à côté de son avocat, maître Pape Khary Niang, du barreau de Paris, a apporté la preuve qu’elle est libre comme le vent par sa présence physique à sa rencontre avec la presse. Alors que Bocar Alpha Kane, correspondant de L’Obs à Paris, soutient dans un article paru vendredi dernier et faisant la une de L’obs que « c’est au Sénégal qu’elle a été déférée au parquet et incarcérée, le 19 septembre dernier, pour une sombre affaire d’escroquerie portant sur la rondelette somme de 22 millions de francs Cfa ». L’Obs annonçait en gros caractère : « poursuivie pour escroquerie portant sur des centaines de millions en France : la présidente de « Paris Mboko » tombe à Dakar ».

« Il est vrai que j’ai répondu à la police et au parquet de Dakar devant de telles accusations, mais, encore une fois, j’ai vu apparaître dans un journal de la place que j’ai été arrêtée et incarcérée depuis le 19 septembre », a dit Assi Sarr Diouf. Elle a exprimé sa surprise d’apprendre dans les colonnes de L’Obs une première fois qu’elle était en fuite avant que le même journal n’annonce son « incarcération ». La présidente de l’association Paris Mboko, avant d’en arriver à rompre le silence, explique le mutisme qu’elle observait sur cette affaire par son respect pour la justice de son pays « afin de lui permettre de faire son travail librement ». Apparemment, l’article ouvrant la une de L’Observateur l’a fait sortir de sa réserve : « trop, c’est trop », dénonce-t-elle. A son avis, il s’agit d’une pure manipulation et d’une intoxication qui sèment la panique auprès des membres de l’association. Par conséquent, « je demande que cette manipulation et cette intoxication s’arrêtent, d’autant plus que mon association suit son fonctionnement normal », a-t-elle ajouté.

Selon Mme Diouf, « en réalité, il y a trois personnes qui ont porté plainte au Sénégal, dans le cadre purement associatif » sur 10.020 personnes que compte l’association Paris Mboko, spécialisée dans la promotion immobilière, la tontine et le social au bénéfice de membres et de non membres. « Les deux plaignants savaient que leur argent est entre les mains du promoteur » immobilier, déclare Me Niang qui lie la panique des membres de l’association au contenu des articles. Selon l’avocat, « il n’y avait aucune plainte à Paris » contre Mme Diouf.

Mme Assi Sarr Diouf, sur un ton rassurant, a déclaré qu’en ce qui concerne le volet tontine de son association, « aucun argent ne reste ».

Pour l’acquisition de logement également, « cela ne dépend pas de moi, mais du promoteur », a ajouté Mme Diouf. Son association fonctionne correctement, assure Mme Diouf qui trouve « inadmissible cette volonté de destruction orchestrée par des personnes de l’association et hors de l’association ».

Hormsi Me Niang, Mme Diouf a commis Me Sidiki Kaba du barreau de Dakar pour la défendre.

Source: Le Soleil

Article Lu 11494 fois

Mardi 7 Octobre 2008





1.Posté par titi le 07/10/2008 19:30
une vraie vouleuse en france tout le monde te court derriere a cause de leur argent ma mere en fait partie mais tu verras sal.........

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State