Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES GOUDI TOWN: Ndèye GUEYE se lance dans les chants religieux

Article Lu 16175 fois

Le week-end dernier, comme dans la plu­part des quartiers de Dakar où les nuisan­ces sonores règnent en maîtresse, c'était autour de Guédiawaye d'organiser des chants religieux. Rien à redire. sauf que l'initiatrice de la soirée n'était personne d'autre que la célèbre danseuse Ndèye Guèye , et les hôtes de marque, Khadim Guèye et Amath Dansokho, l'inusable.



APRES GOUDI TOWN: Ndèye GUEYE se lance dans les chants religieux
Un subit regain de foi après des épreuves ? Un désir de reconversion ? On a tout dit sur son goût immodéré de l'argent facile ou sa vie trop pétillante, mais le fait d'être une femme analphabète, native de la ban­lieue, mariée à 16 ans, avant de divorcer ne l'a pas empêchée de se réaliser. Et c'est avec la danse que Ndèye Guèye va se faire une place au soleil avant de se retrouver derrière les barreaux, pour réaliser qu'une bêtise de jeunesse peut conduire loin. Aujourd'hui, Ndèye est comme les trains qui arrivent à l'heure et qui sont censés n'intéresser personne. Du moins, elle refuse de faire les choux gras de la presse, ou de fleurir les émissions courues des Jules Junior, Pape Cheikh, et autres animateurs de radio et de télé. La prudence et la méfiance sont passées par là, d'autant que du côté des média; elle n'avait pas vu grand monde, quand elle faisait sa traversée du désert. La déchéance ? Non Ndèye Guèye a gardé intactes ses jambes fuselées et alertes pour esquisser ces pas de danses qui lui ont valu une renommée mondiale, mais, elle fait très attention aux caïmans qui se servaient d'elles aux fins d'assurer leur succès. Et si on la voit davantage arborer de magnifiques boubous pour répondre aux nombreuses sollici­tations du show biz, elle n'en garde pas moins un oeil alerte sur tout ce qui pourra demain lui jouer un autre tour désagréable. Ce sont donc les amateurs de scoops qui devraient peut être aller voir ailleurs, en attendant.

Source: PIC

Article Lu 16175 fois

Jeudi 6 Décembre 2007





1.Posté par toure abdou le 06/12/2007 08:28
laisser la en paix elle a le droit de faire ce qu'elle veut;progresser au lieu de!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Moi le 06/12/2007 09:15
Cété cela sa surprise. vraiment nulle cette Ndèye.

3.Posté par likma le 06/12/2007 10:50
nous sommes trop durs avec notre prochain. pourtant chacun de nous fait des bétises qu'il n'ose pas dire haut et fort. il n'est jamais tard pour se repentir!!!

4.Posté par wi le 06/12/2007 13:31
du courage ndeye gueye

5.Posté par vidad le 06/12/2007 14:16
nulle l'article, mais alors vraiment nulle. voici un collage insipide.

6.Posté par fifi le 06/12/2007 14:50
slt. mé vréma sénégal kéne mounoul avancé elle est libre de faire c qu'elle veut bayiléne diambour nak kéne koucinék mousgua déf lou nékhoul yalla et si elle a décidé de se repentir ché bien

7.Posté par amoctad le 06/12/2007 14:54
Oh c tres bien. Tard vaut mieux que jamais

8.Posté par coco chanel le 06/12/2007 16:38
qu'est ce qu'on en a à foutre...........

9.Posté par Asse le 06/12/2007 20:47
Elle danse en Boite de Nuit on Crie au Scandal.
Elle chante en ceremonie religieuse, on s'indigne!
Si seulement ce journaliste nous autres Seneglais etions sans reproche dans nos vies privees respectives.

10.Posté par gawlo le 06/12/2007 21:19
du courage oné avec toi

11.Posté par dada le 04/02/2008 14:46
pute ndeye gueye je n ai rien a dire sur une prostituaire mais la vie te ,,,,,,,,,,,,,,, idiote

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State