Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRES AVOIR MIS AU FRIGO LE PROJET: Wade réactive le Conseil économique et social

Article Lu 1751 fois

Selon des sources très sûres, le Conseil économique et social (Ces) sera finalement installé après les élections locales. Pour le moment, on ne sait pas encore qui Me Wade va choisir pour diriger l’institution mise sur pied au lendemain de la dissolution du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales. Conscient d’ailleurs des difficultés que traversent actuellement certains de ses anciens membres, le Président leur est venu en appui à travers des enveloppes de deux millions de FCFA.



Avis aux libéraux : le président de la République a réactivé le Conseil économique et social (Ces) qui avait été « réinstitué » au lendemain de la dissolution du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales. Selon des sources concordantes et proches du chef de l’Exécutif, le Chef de l’Etat compte nommer le président et les membres du CES après les élections locales. C’est-à-dire presque dans la même période qu’un réaménagement programmé du gouvernement. Pourtant, en pleine tension financière, Wade avait semblé mettre au frigo le projet. Déjà que certains observateurs estimaient nécessaire la suppression du Sénat pour diminuer les dépenses de l’Etat. Si certaines sources avancent des raisons institutionnelles, il n’en demeure pas moins que d’autres flairent dans cette deuxième résurrection du CES, des relents politiques. En effet, cette nouvelle institution pourrait toujours servir à caser les libéraux qui se sentiront lésés après les élections locales. Certains non investis râlent en effet, et outre la direction nationale, Wade lui-même est monté au créneau pour calmer les frustrations. Avant-hier seulement, le secrétaire général national recevait des responsables de Sedhiou et Kolda, conduite par Balla Moussa Daffé et Bécaye Diop, pour arrondir les angles.

Deux millions de FCFA pour Modou Kâ, Tidiane Sow…

La question qu’on se pose au Palais est de savoir la personnalité que le Président de la République va choisir pour diriger le Conseil économique et social. En tout cas, les supputations vont bon train et certains parlent de continuité avec le travail déjà entamé par Me Mbaye Jacques Diop et son équipe qui avaient réussi en quelques années à « imposer » le Conseil parmi les institutions les plus visibles et les plus utiles du pays. Sans compter les postes hautement stratégiques que le Conseil de la République occupait au plan international. Il semble en tout cas que certains membres du défunt Conseil de la République soient pressentis pour être casés dans le CES. Déjà que Wade, conscient des difficultés que traversent certains d’entre eux, est venu récemment à leurs secours pour leur offrir des enveloppes de deux millions de FCFA. Parmi les heureux bénéficiaires, on peut citer Modou Kâ, Tidiane Sow… N’empêche, l’administrateur provisoire du Conseil de la République, nommé après la dissolution de l’institution, a demandé, comme nous le révélions, à la gendarmerie de récupérer les véhicules affectés aux ex-membres de l’institution que dirigeait Me Mbaye Jacques Diop.

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 1751 fois

Mercredi 25 Février 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State