Référence multimedia du sénégal
.
Google

APRÈS AVOIR FOUILLÉ ses COMPTES Me Josephine Senghor veut saisir Le groupe de presse de Farba Senghor

Article Lu 13151 fois

- Des nervis à bord de deux voitures L 200 pick-Up débarquent à l’intérieur du groupe de presse de Farba Senghor «Express An Nur».

La descente aux enfers se poursuit pour Farba Senghor. Fara Diouf, un homme à poigne a décidé croiser le fer avec lui, avec l’aide de la justice.



APRÈS AVOIR FOUILLÉ ses COMPTES Me Josephine Senghor veut saisir Le groupe de presse de Farba Senghor
Hier vers 13 heures, des nervis à bord de deux voitures L 200 pick-Up sans numéro d’immatriculation ont débarqué à l’intérieur du groupe de presse de Farba Senghor «Express An Nur». Ils ont été précédés par des agents de l’huissier Me Joséphine Senghor, venus saisir les biens appartenant à M. Farba Senghor, pour le compte de M. Fara Diouf. Ces agents sont arrivés sur la Vdn, devant l’immeuble abritant le groupe de presse, vers les coups de 11 heures. Mais les responsables trouvés sur place leur ont demandé d’attendre l’arrivée du principal responsable avant de faire quoi que ce soit. Ce que les agents ont respecté, en attendant tranquillement devant l’immeuble fermé. C’est plus tard que Hassane Bâ, le responsable du groupe, a débarqué. Et quelques minutes plus tard le premier pick-up blanc arrive avec, à son bord, des personnes bien baraquées. Dans les minutes qui suivent, le second pick-up bleu arrive sur les lieux chargé de personnes. C’est à ce moment que Hassane Bâ a été aperçu taillant bavette avec les agents. Et des sources qui ont été plus proches du théâtre des évènements nous ont raconté que M. Bâ a fait savoir aux agents que le groupe de presse «Express An Ur» n’est pas mentionné dans les documents du juge. Mais aussi, que Farba Senghor n’habite pas là-bas et que si Me Senghor veut saisir les biens de Farba, elle connaît bien la maison de ce dernier. Et que le groupe de presse n’a rien à voir avec cette affaire. Et c’est suite à cette explication, avec l’aide de la présence menaçante des nervis, que les agents sont retournés chez eux. Non sans promettre de revenir dans les prochains jours. Cette fois, avec des forces de l’ordre, car ils ont constaté une résistance lors de la saisie.

Des affrontements en perspective ?

Joint hier au téléphone pour une réaction, M. Hassane Bâ n’a pas souhaité «s’épancher dans la presse». Surtout qu’il a été informé que nous étions sur les lieux hier. Mais, il a tenu à préciser que le groupe «Express An Ur» n’a rien à voir avec cette affaire. Du côté de Fara Diouf, le discours est encore plus virulent. Il soutient avoir eu échos de la présence des nervis. Et il estime que les nervis de Farba n’ont toujours pas retenu la leçon. Mais, il compte aller jusqu’au bout pour encaisser son dû, qui s’élève à 30 millions de nos francs. Ainsi, après avoir bloqué le compte bancaire de Farba Senghor domicilié à la Bicis, où il n’y avait pas grand-chose, Me Joséphine Senghor, qui agit pour le compte de Fara Diouf, passe à la vitesse supérieure en opérant une saisine de ses biens. Le juge avait condamné Farba Senghor à payer Fara Diouf 30 millions et tous les frais ; pour avoir pris la maquette de Fara Diouf, lors de la campagne de l’élection présidentielle ; d’avoir payé à Talla Diagne 4 millions pour le tirage du produit en 5 mille exemplaires ; et d’avoir laissé en rade le producteur. Après le jugement, Farba n’avait pas interjeté appel. Raison pour laquelle, la décision de Justice s’applique.

Source: L'observateur

Article Lu 13151 fois

Vendredi 3 Avril 2009





1.Posté par vérité le 03/04/2009 17:36
salut farba louko dale bakhna ki na d***** nd****

2.Posté par joe sylla le 03/04/2009 17:47
non yowit deugoul nd***** dafa k**** n*****

3.Posté par fbi le 03/04/2009 18:23
un pe de respects les ga il a fait trop de conneries il merite tt se qui lui arrive mais sagua bahkoul

4.Posté par nabou le 03/04/2009 19:00
Ca ce n'est pour quelqu'un qui devait croupir en prison.J'espère que c'est le debut d'un long calvaire.

5.Posté par mamadou le 03/04/2009 19:45
QUI SEME LE VENT RECOLE LA TEMPETE.....Farba

6.Posté par zoo le 03/04/2009 20:44
Voila le debut d un calvaire a quelqu un qui croyait toujours etre au dessus de la loi

7.Posté par tapha diaw " l'étudiant noir " le 03/04/2009 20:51
je vous conseille de saisir le J.A.P et ne crée pas un duel !

8.Posté par fan de farba le 03/04/2009 23:30
vous etes ke des gens irresponsable vous n avez pas de scrupule et vous allé voir il va aller de l avant salaw farba va aller de l avant

9.Posté par boy bou graw le 04/04/2009 23:49
yaw akhe farba waye sène deunnou ndè...... akhe yaw sèène wa keur ba kham

10.Posté par nkmjbk le 06/04/2009 11:36
Kou am DOLE....MDR mais agents yii aye tapette lagnou deh. Pourquoi promettre de revenir, dou niou khekh ak nervis yii, lijeunti mbir bi leggui :-0
Huissier ak khaliss bi niou am yeup da niou wara djeundeu aye wegne commencer di yeukeuti (outi dole pour daf sen ligeuye correctement).

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State