Référence multimedia du sénégal
.
Google

APPUI AU SYSTEME EDUCATIF : Laura Bush loue les efforts du Sénégal en matière d’éducation

Article Lu 1463 fois

La Première dame des Etats-Unis, Laura Bush et la Première dame du Sénégal, Mme Viviane Wade étaient les hôtes de l’école primaire des Hlm Grand-Médine hier dans la matinée. L’épouse du président américain a loué les efforts du Sénégal en matière d’éducation. Elle a affirmé l’engagement de l’Initiative africaine pour l’éducation de renforcer son appui à notre système éducatif.



APPUI AU SYSTEME EDUCATIF : Laura Bush loue les efforts du Sénégal en matière d’éducation
Située au cœur des Hlm Grand-Médine, l’école élémentaire de ce quartier est l’exemple vivant de la coopération dans le domaine de l’Education entre les Etats-unis et le Sénégal. Les deux Premières dames des deux pays ont été les hôtes de cet établissement où l’on expérimente les manuels scolaires offerts par l’Initiative africaine pour l’éducation.

Un tel partenariat a apporté des résultats satisfaisants dans le fonctionnement de cette école. « L’Initiative africaine pour l’éducation nous a permis de relever le professionnalisme de nos enseignements. Nous avons connu une ascension significative depuis 2002 », a reconnu le directeur de l’école, Mame Samba Diop, qui a vivement remercié la Première dame Laura Bush et les Etats-unis pour tout ce qu’ils font pour l’Education au Sénégal, mais aussi en Afrique.

Cet engagement rappelle celui des deux pays pour la promotion des valeurs de la démocratie, de la justice et leur volonté commune d’ériger l’Education au rang des priorités. « Les relations exemplaires entre les Etats-unis et le Sénégal se sont consolidées au fil du temps. Elles sont renforcées par les actions des deux présidents, Georges Bush et Abdoulaye Wade, qui sont tous engagés pour la promotion de l’Éducation », fait remarquer le ministre de l’Education, Moustapha Sourang, qui a rappelé les actions posées par Mme Viviane Wade dans le secteur de l’Education.

Aussi, la cérémonie a été l’occasion pour le professeur Sourang de rappeler les efforts consentis par le gouvernement du Sénégal dans le secteur de l’Education depuis 2000. A partir de cette année, le gouvernement sénégalais a enclenché le processus de maillage du territoire national en termes d’infrastructures scolaires, surtout dans les zones défavorisées.

Lequel processus s’est matérialisé par la généralisation de la construction des case des Tout-petits, de 500 Collèges de proximité, de 42 lycées, de 3 universités, pour n’énumérer que ces réalisations.

Aussi, le ministre a mentionné la contribution inestimable des partenaires tels que l’Usaid, l’Unicef, ou encore l’Initiative africaine pour l’éducation dans l’obtention de ces résultats.

Une telle carte scolaire très reluisante a conforté l’option américaine de continuer à soutenir le Sénégal dans son élan de bâtir un système éducatif qui hisse la qualité des enseignements au rang de vertu.

« Je me réjouie des efforts déployés par le gouvernement du Sénégal pour le développement de l’éducation. Nous serons à vos côtés pour continuer de vous appuyer pour améliorer le niveau de l’éducation au Sénégal », a indiqué Laura Bush.

Elle a annoncé l’octroi de 800.000 livres au Sénégal et l’augmentation des bénéficiaires des actions sociales de l’Initiative pour l’éducation sur le continent noir. L’Initiative a déjà octroyé près de 1.300 bourses aux jeunes filles. Elle a permis à bon nombre d’entre elles d’entrer à l’université.

La formation du citoyen hissée au rang de vertu

« Quarante pour cent du budget alloué à l’Education, ce n’est pas jeter de l’argent par la fenêtre ». Cette politique volontariste du Sénégal, témoigne selon Laura Bush, le souci de former des citoyens acteurs de la démocratie et du développement.

« Tout investissement dans l’Education vaut la peine. C’est en investissant dans l’Education que les Etats peuvent assurer leur développement. Le Sénégal, en investissant dans l’Education, montre son attachement à la formation d’un citoyen actif et ses préoccupations pour la formation des futures générations », note Laura Bush.

La cérémonie, qui a vu la participation du maire des Parcelles assainies, Mbaye Ndiaye, du recteur de l’Ucad, Abdou Salam Sall et plusieurs autres personnalités et célébrités comme Aby Ndour, a été clôturée en beauté par l’interprétation par Youssou Ndour de deux de ses compositions.


IDRISSA SANÉ
Source: Le Soleil

Article Lu 1463 fois

Mercredi 27 Juin 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State