Référence multimedia du sénégal
.
Google

AMINATA TALL CRACHE SES VERITES ET OUVRE LE FEU SUR LES « COMPLOTEURS »: « Personne ne peut me faire chanter »

Article Lu 12279 fois

Alternance à la Fédération nationale des femmes du Pds, mairie de Diourbel, querelles dans le parti, relations avec le président de la République…, c’est samedi dernier que Aminata Tall a rompu le silence sur toutes ces questions, après avoir posé divers actes ces derniers jours. Et c’est pour dire quelques vérités qui ne manqueront pas de faire mouche.



AMINATA TALL CRACHE SES VERITES ET OUVRE LE FEU SUR LES « COMPLOTEURS »: « Personne ne peut me faire chanter »
Jusque-là aphone sur les raisons qui l’ont poussée à démissionner de son poste de secrétaire générale de la Fédération nationale des femmes du Pds et à annoncer qu’elle ne serait pas candidate à sa propre succession en 2009 à la mairie de Diourbel, Aminata Tall a rompu le silence, samedi dernier, en recevant des militants venus la soutenir. Des déclarations fracassantes qui renseignent à suffisance sur la « colère » de la mairesse de Diourbel qui n’a pas fait dans la langue de bois. Tout d’abord, Aminata Tall est revenue sur l’audience au Palais de la République, durant laquelle elle avait démissionné de son poste de secrétaire générale de la Fédération nationale des femmes. « J’ai pris souverainement la décision de me retirer. Ce n’est pas une manière de m’opposer au président (de la République), car je n’ai aucun problème avec lui. Durant quinze ans, j’ai dirigé la Fédération des femmes et aujourd’hui je n’ai plus rien à y prouver », a tenu à faire savoir la députée. « Mon destin n’est entre les mains de personne » A la suite de cette mise au point, elle a fait une déclaration, objet de toutes les interprétations : « Le Sénégalais aime s’accrocher au Pouvoir à n’importe quel prix. Mon destin n’est entre les mains de personne, sinon de Dieu. Il ne faut jamais s’accrocher à tout bout de champ à des postes. Il faut l’alternance à tous les niveaux et on doit donner à la jeune génération l’occasion de faire ses preuves. Je reste donc au service de cette génération ». « Je pense que si je quitte cette ville, ils feront le nécessaire pour Diourbel, c’est ma personne qui gène ceux qui tournent autour de Wade » Cette page concernant la Fédération nationale des femmes Pds tournée, Aminata Tall a tenu à expliquer les raisons qui l’ont poussée à annoncer qu’elle ne sera pas candidate à sa propre succession à la mairie de Diourbel. Et là, elle n’a pas raté l’entourage du Président Wade même si elle précise encore n’avoir aucun problème avec ce dernier : « J’ai constaté que dans le parti et dans l’entourage du président de la République, certains me combattent, au point de faire perdre des privilèges à la ville de Diourbel à laquelle je dois tout. C’est pourquoi, je suis prête à me sacrifier pour cette ville. Je pense que si je quitte, ils feront le nécessaire pour Diourbel parce que j’ai l’impression que c’est ma personne qui gêne certains membres de l’entourage du Président », a-t-elle martelé. « Il y a des questions plus importantes que les querelles ridicules au sein du Pds » Par ailleurs, Aminata Tall a déclaré : « qu’ils sachent que je crois en des valeurs et que personne ne peut me faire chanter. Il faut que les gens se ressaisissent et laissent de côté les batailles crypto-personnelles au détriment de l’intérêt du parti et du pays. Il y a des questions plus importantes que ces querelles : ce sont les enjeux nationaux. On doit cesser les complots, les règlements de comptes… Ces querelles dans le parti sont, à la limite, ridicules ». Même si ses partisans, lors de leurs discours respectifs, se sont opposés à sa décision de se retirer de la course à la mairie, quitte même à quitter le Pds le cas échéant, Aminata Tall a promis de soutenir le candidat que désignera le Pds non sans préciser qu’elle n’a pas besoin d’intermédiaires entre elle et le Président Wade, après toutes les années durant lesquelles ils ont cheminé ensemble. Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 12279 fois

Mardi 28 Octobre 2008





1.Posté par Fantomas le 28/10/2008 06:00
Les Rats quittent le navire.......

2.Posté par modou modou le 28/10/2008 09:41
article vide et complétement nul! mon cher journaliste tu nous laisse sur notre faim!

3.Posté par femme noire le 28/10/2008 10:09
vous avez vraiment raison ,la vie ne se limite pas au pouvoir ,il faut savoir réfréchir et prendre ses décisions à tps .
je vous félicite de votre courage et dignité car c'est sont ses deux chose qui vous ont poussé à penser de la sorte.la vie est tjr un éternel combat ;merci de l'avoir si vite compris chére sosi;prend ton chemin et partout ou vous serez ,Dieu sera à tes coté.

4.Posté par loup le 28/10/2008 10:37
ah wi je suis sur ma faim

5.Posté par oums le 28/10/2008 10:50
"seydi tall ,yima yawma anda ko gonda "le PDS ne travaille plus ,depuis le deuxieme mandat de wade,c'est la guerre de succession.
"c'est le diperser pour regner ",mais on pensait que le PDS est au dessus de cet enfantillage.
le PDS est devenu un troupeau sans berger.

6.Posté par molack le 28/10/2008 12:18
Aminata Tall BA parle d"entourage, Idy parlait d'entourage, Macky parle d'entourage du président de la République. Et Aïda Mbodji dit : qui se ressemblent s'assemblent alours si quelqu'uns est toujours entourés de mauvais individu donc lui il doit être quoi...Seulement, le peuple doit se lever comme un homme pour dire tout bonnement : quiconque qui a contribué à l'élection de Wade au pouvoir en 2000 ne doit plus nous diriger et le Ps aussi a étaler toutes ses dispositions d'incompétence . Changeons le personnel politique d'abord après ...

7.Posté par Aziza le 28/10/2008 17:13
Merci Madame Tall, il faut savoir quitté au bon moment. Je suis ton sympatisans de longes dates c'est à dire lorsque le PDS était à l'opposition. Tu es assez instruit politiquement et qu'intellectuelement pour acepter le change comme des vaux rien. Merci je t'encourage.

8.Posté par i le 28/10/2008 19:31
SOUVENIR SOUVENIR

Ce message était d'un écervelé du PDS, un larbin à Macky Sall, aux temps où Aminata Tall avait attaqué ouvertement Macky Sall.
En tout cas moi j'ai rien dit, ce sont eux dans eux

***************

Posté par Bastos le 15/03/2006 07:31

Incroyable !
Cette dame nous prend la tête. Le PDS et les sénégalais lui ont tout donné en faisant abstraction totale sur ses mœurs plus que légères et sur son comportement très controversé. Et voilà qu'elle l'ouvre, contre toute déontologie, pour couper la branche sur laquelle, sans mérite, elle était confortablement assise.

J'ai longtemps senti qu'elle cheminait vers sa perte. Ce qui à noyé Idrissa Seck, c'est ce qui vient ce soir de le l'étouffer. LA PRETENTION.

Après qu'Idrissa Seck eut osé de d'enterrer la mythique « MAISON MILITAIRE » en la convertissant en un petit palais directement en regard du grand palais qu'il lorgnait, Aminta eut tout de suite l'idée d'en faire de même. Elle chassa alors sans ménagement le Secrétaire Général du Gouvernement de son bureau sis au neuvième étage du building administratif, alors qu'elle n'était que ministre sans portefeuille. Ce bureau en question qu'elle occupe toujours, a, de tout temps, était affecté à Monsieur le Premier Ministre de la République du Sénégal. Ce gigantesque bureau situé au dernier étage du building, surplombe parfaitement le Palais présidentiel et lui faisait ainsi saliver tous les matins. Mademoiselle TALL s'est ainsi fourvoyé. Pouvoir quand tu nous tiens !

Aminta est une femme chaude, très chaude même, pourtant la presse l'a toujours ménagée.

Récemment à Diourbel, lors des renouvellements, les populations l'on accueillie avec des propos du genre « THIAGA BI WACCAL » (la pute, descends) en tapant sur sa 4x4.

Ces populations savent que Aminta est une femme aux mœurs légères. Pour exemple, savez que sa fille Fatim l'a surprise une fois avec Ousmane Masseck Ndiaye en plein ébats dans leur salon ?
Savez-vous aussi qu'elle fut mariée à Ousmane Massek Ndiaye en catimini en Guinée.
Savez vous que Lamine Ba, Ministre de la décentralisation, lui a soulevé les jambes ?

De surcroît, Mademoiselle aime se faire croquer par les jeunes. Vous rappelez-vous de l'accident de Mame Cheikh Mbaye, fils de Djily Mbaye, en sa compagnie sur la VDN ?

Savez vous ce qui l'avait séparé de son ex mari récemment décédé et dont elle s'est permit de porter le deuil alors qu'elle était demoiselle ?
C'est cette femme qui, aujourd'hui tente de donner des leçons aux sénégalais.

Sacré Sénégal !

9.Posté par maxu le 28/10/2008 20:22
Franchement ,tu es trop petit toi i.Qu'ils sont ignobles ces genres humains.Et pourtant ,sûre qu'elle peut être ta mère ,imbécile .

10.Posté par Kesse le 28/10/2008 22:38
"I" C'est vraiment malsain de ta part. Ton comportement est abject même si le commentaire n'est pas de toi. C'est une femme, une mère de surcroit...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State