Référence multimedia du sénégal
.
Google

AMBIANCE - Le verdict de l’affaire Gouddi town prononcé : Les admiratrices des prévenues jubilent

Article Lu 1794 fois

C’est dans l’euphorie et le soulagement que les admiratrices de Ndèye Guèye et ses amies accusées d’«outrage public aux bonnes mœurs» ont accueilli le verdict du Tribunal des flagrants délits qui a prononcé la relaxe de ces danseuses. Même si elles étaient moins nombreuses que lors du jour du procès, les admiratrices de la célèbre danseuse ont exulté dans la cour du Bloc des Madeleines, à peine le verdict rendu, en criant jusque dans la rue : «Ndèye Guèye est libre ! Notre amie est libre !»



AMBIANCE - Le verdict de l’affaire Gouddi town prononcé : Les admiratrices des prévenues jubilent
Quant à la famille de Ndèye Guèye, elle, était, plutôt, en larmes. Sans doute émue par les congratulations des proches. La mère de la danseuse de Gouddi town, Aby Pouye, soulagée, fait des va-et-vient dans l’enceinte du Bloc des Madeleines. Visiblement, elle a hâte de retrouver sa fille, qui aura tristement occupé le devant de l’actualité, durant deux semaines. Tandis que la sœur de Ndèye Guèye, recevant des félicitations, reste scotchée à son téléphone portable.

La célèbre danseuse, elle, n’a pas caché son sentiment de joie à leur sortie du box des prévenus après l’annonce du verdit. En faisant un clin d’oeil à ses proches postés devant la porte d’entrée du Bloc des Madeleines.

Mais, il faut dire qu’avant que le verdict ne soit rendu par le tribunal, les proches des prévenus qui avaient pris d’assaut la salle d’audiences, étaient gagnés par l’anxiété et le stress. Puisque certains d’entre eux étaient convaincus que «la messe était déjà dite».

En outre, l’on a noté la présence de Amath Dansokho, hier, qui s’était illustré, depuis le début du procès par ses prises de positions en faveur des danseuses. Vêtu d’un boubou en lin gris et de rayures vert foncé, le leader du Pit a, même, eu une discussion, apparemment, amicale avec Me Massokhna Kane, président de Sos consommateur, tiré à trois épingles. Ce dernier s’est constitué, avec 14 associations de maîtres coraniques, partie civile dans le procès Gouddi town.

La sécurité n’était pas, non plus, en reste. Car, ce sont des éléments de la Gendarmerie nationale en armes qui ont été appelés en renfort afin de parer à toute éventualité dans cet épiphénomène, qui aura, finalement, accouché d’une souris.


Yathé Nara Ndoye
Source: Le Quotidien

Article Lu 1794 fois

Vendredi 28 Septembre 2007





1.Posté par Ndanane le 28/09/2007 16:04

Wa salam............

Légui nak parlons d'autre chose par exemple les 400 milliards qui sortent tous les 30 ans de nos pays vers des comptes étrangers, la hausse des prix...

Cette famille a assez souffert comme ça, Ndèye GUEYE a commis une faute, elle l'a reconnu et elle a demandé pardon, mais " lolou koumou doyoule lou léye doye " ???

Mais Djoulitte daféye balatté surtout thi wérou kor gui...

Wa salam...

2.Posté par le star de wakam c.a le 28/09/2007 19:33
moi je dirais cey senegal ndiaye ...lii di rame cii niak bi la dieume ....téé sou rombé niak bii cii yéne laye dale

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State