Référence multimedia du sénégal
.
Google

AMATH DANSOKHO S’ADRESSANT AUX AUTORITES DU REGIME: Ils n’ont que l’argent en tête. Ce sont des trafiquants (…)

Article Lu 1207 fois

Amath Dansokho charge encore le régime. A peine rentré de Suisse après un séjour pour des raisons de santé, le leader du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) tire la sonnette d’alarme à propos de la « misère » du monde rural tout en tirant à boulets rouges sur le pouvoir.



AMATH DANSOKHO S’ADRESSANT AUX AUTORITES DU REGIME: Ils n’ont que l’argent en tête. Ce sont des trafiquants (…)
« Les ruraux sont les plus désespérés. Je ne sais pas ce que les paysans lui (le président de la République, Abdoulaye Wade) ont fait. Je ne sais pas ce qui s’est passé parce que depuis qu’il est là, il s’applique à détruire le monde rural sans aucun sentiment de pitié. La disette est là.

Nous ne cessons de tirer la sonnette d’alarme. Il devait surseoir à la création du Sénat pour venir en aide aux paysans dans la détresse », a-t-il déclaré hier, jeudi 9 août lors de la rencontre entre le Front « siggil » Sénégal et le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (Cncr). Amath Dansokho d’affirmer aux responsables de cette organisation socioprofessionnelle qu’ils se sont beaucoup sacrifiés pour le pays et qu’ils sont les plus nombreux, la couche la plus représentative de la population. « Il faut savoir que le pays ne lui appartient pas il faut le lui dire très clairement.

Il ne peut rien contre nous tous. Ce que nous demandons c’est que l’on discute. Qu’il nous dise où est son plan Reva, le plan maïs, le programme Bissap, manioc…Tous cela, ce sont des opérations pour sortir de l’argent seulement. Il n’y a pas d’autres motifs », est convaincu le secrétaire général du Pit. Ce qui le pousse ainsi à dire « qu’ils n’ont que l’argent en tête, ce sont des trafiquants d’argent. Le gouvernement n’aide que les gens à lui, les gens qu’ils veulent fabriquer et qui finalement ne servent à rien. Quand il est arrivé, il a donné beaucoup d’argent à des gens pour construire la campagne. Et ces gens-là sont restés ici, ils ont construit ici ». Et de commenter que nous importons tout ce qu’on mange. Pendant ce temps, indique Amath Dansokho, les biocarburants ont engendré l’inflation de tous les prix au plan mondial. « Comment allons-nous nourrir », s’est-il inquiété. Le leader du Front « Siggil » Sénégal de rappeler que « du temps du régime d’Abdou Diouf, on parlait d’autosuffisance alimentaire et on travaillait pour cela, il ne restait d’ailleurs qu’un gap de 100 mille tonnes à combler ».

L’ancien ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat est d’avis qu’il faut se « battre parce que c’est très grave ce qui se passe dans le pays ». Il fait ainsi savoir aux autorités du Cncr que « si on ne se retrouve pas pour trouver une solution, d’autres forces s’empareront de ce pays. Il faut une mobilisation comme on en a jamais connu dans ce pays ». Le leader du Pit a, par ailleurs, rassuré qu’on (l’opposition) ne va pas mettre du feu. « Nous ne sommes pas des pyromanes, si on ne peut pas résoudre les problèmes des sénégalais nous n’allons pas les faire empirer », a-t-il réconforté.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1207 fois

Vendredi 10 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State