Référence multimedia du sénégal
.
Google

AMADOU KANE PORTE PAROLE DU MOUVEMENT NAVÉTANES :« L’audience que nous a accordée le chef de l’Etat est plus qu’une reconnaissance'

Article Lu 1367 fois


M. Kane président de l’Orcav de Dakar et représentant du mouvement navétanes, quelle lecture vous faites de l’audience qui vous a été accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat ?

Tout d’abord il faut rendre à César ce qui appartient à César. Et ce César en question, c’est le chef de l’Etat. Malgré son calendrier chargé pour ne pas dire surchargé, il a consenti à nous accorder cette audience qui a regroupé tout le mouvement navétanes. Une première dans ce pays. Loin de tout autre considération, le mouvement navétanes n'a jamais été aussi honoré que ce jeudi à travers cette audience. Tout le Sénégal du navétanes était là. Et, à ce niveau, je vous dis qu’il y a eu des bousculades de toutes sortes, parce que toutes les composantes voulaient être représentées.
Toutes les régions et les localités avaient sollicité par écrit ou par téléphone, le besoin de venir au palais. Mais puisque tout le monde ne pouvait pas être là, ceux qui étaient là ont servi de délégués à tous les autres qui sont restés. Autant dire donc pour répondre à votre question que cette audience que nous attendions depuis de longues années dépasse nos entendements car, au-delà des acquis matériels, cela constitue une reconnaissance de premier choix car émanant du premier des Sénégalais.

De grandes décisions ont été prises par le chef de l’Etat à l’endroit du mouvement. Cela ne risque-il pas de changer la donne dans la marche de votre structure ?

Non, je suis loin de le penser. Vous savez où peut-être, vous l’avez constaté, pour la première fois le chef de l’Etat reçoit un groupe ou une entité sans pour autant leur donner une leçon quelconque ou sans pour autant les critiquer. Nous ce jeudi, le chef de l’Etat nous a d’autant plus surpris qu’il a tout de suite invité le mouvement à continuer à œuvrer tel qu’il le fait actuellement. En fait, il faut reconnaître que ce cosmopolitisme qui singularise le mouvement navétanes avec toutes les catégories socioprofessionnelles représentées en fait un mouvement solide.
Aussi, je pense que ces acquis qui nous ont été cédés par le chef de l’Etat que ce soit en matériels ou en conseils ne feront que conforter le mouvement navétanes. Désormais, on sait à quoi s’en tenir. Au lieu de lâcher du lest on va redoubler d’efforts pour ne point décevoir le chef de l’Etat, mais surtout les Sénégalais qui nous regardent.

Mais peut-être on ne le souhaite pas chez vous, mais beaucoup de mouvements ont connu des implosions après des audiences où beaucoup de moyens leur avaient été octroyés. Autant se demander comment se fera le partage des quinze 4X4 et de tout le reste du butin quoi ?

(Rires ….) Non ce n’est pas un butin quand même. Ce sont des biens qui vont servir au mouvement navétanes sans exception. Tout se fera dans la clarté. Toutes les régions seront servies. Tous ceux qui ont droit à quelque chose l’auront. Je peux vous assurer que les 2500 Asc à travers le pays verront leur part dans ce que le chef de l’Etat a accordé au mouvement. Ces moyens ne serviront à rien d’autre qu’à bien travailler. Franchement on en est conscient et l’on fera tout notre possible pour y arriver.
Et la réunification du mouvement aidant, ce sera plus facile. À cet effet, je remercie franchement mes camarades dont Moussa Diaw Dieng, Maximin Diagne ou Matar Bâ qui humblement ont fait de moi le porte-parole de ce vaste mouvement lors de cette audience avec le chef de l’Etat. Et mieux dans le comité de normalisation où l’on se retrouve avec trois places sur neufs possibles, on jouera à fond notre partition pour la relance du football sénégalais.

D’aucuns pensent qu’en échange de ces acquis, Me Wade veut faire de vous les premiers adeptes de la Goana ?

Très bonne question. Moi je pense aujourd’hui qu'au-delà de tout, la crise qui secoue le Sénégal ne laisse aucun citoyen indifférent. Que ce soit le mouvement navétanes ou un autre groupe, la bataille pour faire de sorte que notre pays soit épargné au minimum dans cette crise mondiale doit se mener.
Maintenant si le chef de l’Etat pense que le mouvement navétanes peut et doit apporter sa pierre dans ce combat pour la réalisation de l’autosuffisance alimentaire, ce n’est que salutaire. Car on a les hommes et le potentiel requis pour y parvenir. Je ne peux pas parler d’échanges en ce sens que sans cette audience, on aurait demandé au mouvement navétanes de s’approprier la Goana pour le bien du peuple sénégalais, et il le ferait sans rien attendre en retour. Sincèrement.

Source: Le Matin

Article Lu 1367 fois

Mardi 29 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State