Référence multimedia du sénégal
.
Google

ALIOU SOW MINISTRE DES COLLECTIVITES LOCALES: «Nous «boxerons» tous les élus locaux qui transgresserons la loi»

Article Lu 1954 fois

Venu à Ziguinchor pour réaffirmer l’option de l’Etat sur la consolidation de la paix en Casamance, Aliou Sow, ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, a saisi l’occasion pour ouvrir l’atelier national sur la décentralisation, organisé par son ministère en partenariat avec des acteurs de développement de la place. Le ministre a invité les partenaires au développement à une harmonisation et à une conjonction de leurs efforts avant de lancer un avertissement aux élus locaux qui, dans l’exercice de leur fonction et de leur gestion, transgresserons la loi.



ALIOU SOW MINISTRE DES COLLECTIVITES LOCALES: «Nous «boxerons» tous les élus locaux qui transgresserons la loi»
Cet atelier de deux jours, dont le thème est «Quel développement local pour la consolidation de la paix en Casamance», a vu la participation de plusieurs élus venus de toute la Casamance naturelle et des acteurs de développement. Occasion ne pouvait être meilleure pour le ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales d’exprimer le désir du Président Wade et de son gouvernement de voir la Casamance retrouvait son lustre d’antan. Une paix qui passe d’abord par un développement local. «Un développement local qui ne peut se faire sans des élus locaux bien outillés», dira-t-il. Et pour avoir annoncé des mesures audacieuses en faveur de la région et le renforcement de la politique des capacités des élus locaux des régions de Ziguinchor et de Kolda, «nous donnerons un grand coup de fouet aux collectivités locales à la décentralisation en Casamance pour booster le processus de paix», a indiqué Aliou Sow.

Si les élus locaux ont bien accueilli la nouvelle, le ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales de les avertir : «Nous ne pourrons, cependant, tolérer les élus locaux qui sont porteurs d’engagements qui transgresseront la loi.» Pour Aliou Sow, il faut, aujourd’hui, imaginer et développer une bonne politique de partenariat. Et pour avoir annoncé «la caravane du développement local» soutenu par le Président Wade et qui devra être lancée bientôt par le gouvernement du Sénégal avec des partenaires internationaux, «la Casamance a aujourd’hui besoin d’une bonne politique de développement. C’est la raison pour laquelle nous allons renforcer les moyens pour une bonne politique de régionalisation poussée pour la consolidation de la paix dans cette partie sud du pays», explique M. Sow. Une paix qui n’est pas l’apanage des Etats et des Nations.

ABDOURAHMANE THIAM
Source L'Observateur

Article Lu 1954 fois

Lundi 7 Décembre 2009





1.Posté par lick_o le 07/12/2009 08:25
Mr Sow , tu n'as pas honte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! WTF

2.Posté par titi le 07/12/2009 10:40
laissez ce con là il apprend à être arrogant

3.Posté par barro le 07/12/2009 12:21
Va apprendre à parler correctement et à être moins arrogant.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State