Référence multimedia du sénégal
.
Google

AÏDA MBODJ SE DEMARQUE DE MACKY SALL: Tout élu doit démissionner dès que son parti en manifeste le désir

Article Lu 1496 fois


AÏDA MBODJ SE DEMARQUE DE MACKY SALL: Tout élu doit démissionner dès que son parti en manifeste le désir
Le mandat électif devrait être assujetti à des préalables. Tout élu doit démissionner dès que son parti en manifeste le désir. La proposition est de Mme Aïda Mbodj, qui invite les partis politiques à analyser cette donne, rapporte Sud Fm.
Aïda Mbodj n’a pas usé de la langue de bois, hier, face aux militants du Parti démocratique sénégalais (Pds) de Bambey. La 3e vice-présidente de l’Assemblée nationale et Secrétaire générale de la section communale Pds de Bambey, accusée d’être un proche de Macky Sall, a affirmé son ancrage auprès de Abdoulaye Wade. « Je suis wadiste et rien d’autre ne compte pour moi », a-t-elle affirmé. Ce qui explique sa démarche auprès de Macky Sall à qui elle avait conseillé de démissionner de son mandat électif, une proposition qui va au-delà de la crise qui secoue le Parti démocratique sénégalais. « Nous avons des leçons à tirer par rapport à tout ce qui s’est passé. Et ce n’est pas le Pds seulement. Car chaque parti doit aujourd’hui, comme on l’a introduit au niveau de la Constitution, être en mesure de faire écrire des lettres de démission, pour qu’à chaque fois que le parti opte pour d’autres orientations, que ceux qui ne veulent pas démissionner, leurs postes puissent être à la disposition du parti ». Revenant sur la proposition de Pape Mor Ndiaye de faire dissoudre la section communale Pds à Bambey, Aïda Mbodj se démarque de celui qu’il considère comme un oiseau de mauvais augure et qui avait annoncé aux Bambeyois, il y a deux ans, le décès de Abdoulaye Wade. « M. Pape Mor Ndiaye qui est en train de parler est resté aphone depuis cinq mois parce, lors du mois de Ramadan de 2005, mais c’est lui qui est venu faire les quartiers de Bambey pour annoncer le décès à Paris de Abdoulaye Wade. Donc s’il vient aujourd’hui, croyant que nous avons pardonné, nous n’avons rien pardonné. Il est Secrétaire général adjoint du bureau communal, mais je ne veux jamais le rencontrer, je ne veux pas le voir », a dit Aïda Mbodj, qui a invité les militants du Parti démocratique sénégalais à Bambey à se mobiliser pour gagner les prochaines élections locales. Elle a disqualifié Lamine Seck, le Secrétaire général de la fédération Pds de Bambey, qui ne cesse de plaider pour Pape Diouf, maire de cette ville et principal responsable de Rewmi de Idrissa Seck. Aïda Mbodj a également regretté le manque de dialogue avec les commerçants ambulants dont la plupart sont originaires du département de Bambey, ce qui a débouché la semaine dernière sur les échauffourées de Dakar.

Source: Nettali

Article Lu 1496 fois

Lundi 26 Novembre 2007





1.Posté par khady le 26/11/2007 23:45
aida mbodj mome amoul fay amoul choix comme
xadj diou wade.Et tout ce que wade lui a fait


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State