Référence multimedia du sénégal
.
Google

AÏDA MBODJ BRISE LE SILENCE: «J’ai conseillé à Macky de démissionner»

Article Lu 1659 fois

Dans la crise qui secoue présentement le Pds, Aïda Mbodj, cataloguée comme pro-Macky Sall, s’est emmurée dans un silence profond. Avant-Hier, dans son fief à Bambey, elle a mis fin à ce mutisme en avouant avoir conseillé à Macky Sall de démissionner de l’Assemblée Nationale (Ndlr : Ce texte a été appelé dans l’édition d’hier et a été, par erreur, déprogrammé).



AÏDA MBODJ BRISE LE SILENCE: «J’ai conseillé à Macky de démissionner»
«J’ai conseillé à Macky Sall de démissionner ». La révélation est d’Aïda Mbodj, vice-présidente à l’Assemblée Nationale. Elle l’a fait savoir avant-hier lors d’une rencontre des Comités de Liaison Local et Fédérale avec les jeunes. L’ex-ministre, aujourd’hui député, s’invite ainsi dans le débat qui secoue aujourd’hui le parti au pouvoir et l’Assemblée nationale pouvant aboutir à une crise institutionnelle profonde. Pourtant estampillée pro-Macky, elle n’a pas manqué cependant de demander au président de l’Assemblée nationale d’abandonner son fauteuil.
Sur un autre registre, une résolution émanant de ces instances approuve les 19 mesures prises par le chef de l’État pour soulager les populations contre la cherté de la vie. Les jeunes de Bambey se félicitent par ailleurs de la suppression du poste de numéro 2. L’opportunité a été saisie par Aïda Mbodj pour demander au gouvernement d’avoir plus de considération à l’endroit des marchands ambulants qui ont été récemment déguerpis. Sur le registre des élections locales qui pointent à l’horizon, l’ancienne ministre de la Femme, de la Famille et de l’Entreprenariat féminin, présidente de la section communale de la fédération communale du Pds de Bambey, a demandé aux populations de cette localité de prendre leurs responsabilités en faisant le bon choix. Mme Aïda Mbodj n’a pas manqué, lors de cette rencontre, de lancer des piques à l’endroit d’un de ses adversaires politiques de sa localité en l’occurrence Pape Mor Ndiaye qui, selon elle, n’est pas son alter ego. Au niveau de Bambey, les guerres de positionnement transparaissent en filigrane pour les prochaines locales.

Source: Le Matin

Article Lu 1659 fois

Mardi 27 Novembre 2007





1.Posté par LE SERERE le 27/11/2007 16:16
QUELLE HONTE DE LA COULEUR DE CETTE PEAUX..
LES TOUBABS ONT HORREUR DE TOUTES CES COMPLEXEES QUI ONT HONTE DE LEUR RACE ET QUI FONT TOUT POUR LEUR RESSEMBLER,D'AUTANT PLUS Q'ELLES SENTENT TRES MAUVAIS DANS L'INTIMITE.
LA FIERTE VIENT DE LA VALORISATION DE CE QUE L'ON EST.
VIVE LA FEMME NOIRE ET FIERE DE L'ETRE

2.Posté par Nous irons cracher sur ta tombe le 27/11/2007 20:31
C'est la composition de ton XEESSAL que tu devais proposer à la femme de ton "AMI" Maky SALL. XEESSAL.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State